Cuba adhère à la Convention Enlèvement d’enfants de 1980 ; le Paraguay adhère à la Convention Protection des enfants de 1996 ; les Philippines adhèrent à la Convention Apostille de 1961

Le 12 septembre 2018, Cuba, le Paraguay et les Philippines ont adhéré à plusieurs Conventions de La Haye, événement qui coïncide avec la commémoration du 125e anniversaire de la Conférence de La Haye de droit international privé (ci-après, « Conférence de La Haye »). 
 
Cuba a déposé son instrument d’adhésion à la Convention de La Haye du 25 octobre 1980 sur les aspects civils de l’enlèvement international d’enfants (ci-après, « Convention Enlèvements d’enfants »). La Convention Enlèvement d’enfants, qui compte désormais 99 Parties contractantes, entrera en vigueur à Cuba le premier décembre 2018. 
 
Lors de la cérémonie, qui s’est tenue au Bureau Permanent de la Conférence de La Haye, la République de Cuba était représentée par S.E. Mme Soraya Álvarez, ambassadrice de Cuba. 
 
Bien qu’il ne soit pas encore un État membre de la Conférence de La Haye, Cuba est un État lié et est désormais Partie à trois Conventions de La Haye. 
 
Le Paraguay a déposé son instrument d’adhésion à la Convention de La Haye du 19 octobre 1996 concernant la compétence, la loi applicable, la reconnaissance, l’exécution et la coopération en matière de responsabilité parentale et de mesures de protection des enfants (ci-après, « Convention Protection des enfants »), ce qui en fait la 49e Partie contractante à la Convention. Celle-ci entrera en vigueur au Paraguay le premier juillet 2019. 
 
Lors de la cérémonie, la République du Paraguay était représentée par S.E. M. Rigoberto Gauto, ambassadeur du Paraguay et par M. Julio Duarte, Conseiller en matière de droit international auprès du ministère des Affaires étrangères. 
 
Le Paraguay est Membre de la Conférence de La Haye depuis 2005 et est désormais Partie à quatre Conventions de La Haye. 
 
Les Philippines ont déposé leur instrument d’adhésion à la Convention de La Haye du 5 octobre 1961 supprimant l’exigence de la législation des actes publics étrangers (ci-après, « Convention Apostille »). À la suite de l'adhésion des Philippines, la Convention Apostille compte désormais 117 Parties contractantes. À l’issue de la période habituelle de six mois, la Convention entrera en vigueur aux Philippines le 14 mai 2019. 
 
La République des Philippines était représentée lors de la cérémonie par S.E. Jaime Victor B. Ledda, ambassadeur, et par M. Zoilo A. Velasco, Deuxième secrétaire et Consul de l’ambassade ; par l’Honorable Noel G. Tijam, l’Honorable Alexander G. Gesmundo et l’Honorable Marvic Mario Victor F. Leonen, juges de la Cour suprême des Philippines ; ainsi que pour la représentation du ministère des Affaires étrangères : M. J. Eduardo Malaya, Secrétaire adjoint au Bureau des affaires juridiques ; M. Neil Ferrer, Secrétaire adjoint au Bureau des affaires consulaires ; et M. Eric P. Valenzuela, Directeur au sein de la Division Authentification. 
 
Les Philippines sont Membre de la Conférence de La Haye depuis 2010 et sont désormais Partie à trois Conventions de La Haye. 
 
Pour la représentation du ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas (c’-à-d. le dépositaire des Conventions de La Haye), le Chef de la Division des Traités, Mme Coos ‘t Hoen et le Conseiller juridique senior, M. Mark Groen, ont participé à la cérémonie. Le Secrétaire général, Christophe Bernasconi, le Premier secrétaire, Philippe Lortie, M. Ignacio Goicoechea, Représentant du Bureau régional pour l’Amérique latine et les Caraïbes (BRALC) et M. Frank Poon, Représentant du Bureau régional pour l’Asie et le Pacifique (BRAP) ont représenté le Bureau Permanent de la Conférence de La Haye.