Poste vacant : Juriste diplomate (Secrétaire)

Le Bureau Permanent de la Conférence de La Haye de droit international privé (HCCH) recherche un ou une : 

Juriste diplomate (Secrétaire) 

Les principales priorités de ce poste comprennent actuellement le projet en cours sur la Filiation / Maternité de substitution ainsi que les travaux relatifs à la Convention de la HCCH du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale. Cela étant, le programme de travail de la HCCH et l’allocation des ressources correspondantes pourront amener le ou la candidat(e) retenu(e) à travailler sur tout autre projet ou dossier (que ce soit pour des services post-conventionnels ou pour l’élaboration de projets législatifs). 

Le ou la candidat(e) recherché(e) devra satisfaire aux qualifications suivantes : 

  • excellents résultats académiques et une expertise en droit international privé ; formation en common law ou en droit civil, ainsi qu’une bonne compréhension du droit comparé ;
  • une excellente connaissance de la Convention de la HCCH sur l’adoption (théoriques et pratiques) et du projet en cours sur la Filiation / Maternité de substitution ; bonnes connaissances des autres Conventions et instruments de la HCCH ;
  • excellentes compétences en matière d’assistance à la mise en œuvre et au fonctionnement pratique des Conventions de la HCCH, y compris en matière de développement des capacités techniques des autorités compétentes ;
  • au moins 12 années d’expérience pertinente après obtention du diplôme, que ce soit dans le milieu universitaire, dans la pratique du droit, dans une administration nationale ou dans une organisation intergouvernementale ;
  • excellentes capacités rédactionnelles (les mémoires ou thèses de doctorat, les publications dans une revue juridique et toute autre publication seront prises en considération) ;
  • excellente maîtrise, à l’oral et à l’écrit, d’au moins l’une des deux langues officielles de la Conférence (anglais ou français), assortie d’une bonne connaissance de la seconde ; la connaissance d’autres langues sera considérée comme un atout ;
  • les candidatures féminines sont particulièrement encouragées. 

Il ou elle fera partie intégrante de l’équipe dirigeante et sera chargé(e) de garantir une bonne ambiance de travail, fondée sur la coopération, le travail d’équipe et une communication efficace dans les équipes, tant au sein du Bureau Permanent que dans les relations avec les représentants extérieurs des États et des organisations (le respect des valeurs fondamentales du Bureau Permanent est essentiel). Il ou elle représentera la Conférence de La Haye dans ses relations avec les Membres, les autres parties prenantes et toute partie intéressée. Il ou elle devra également apporter son assistance dans le cadre de l’administration du Bureau Permanent. 

Le poste implique des déplacements fréquents, dans des pays voisins comme dans des destinations lointaines. 

Type et durée du contrat: contrat à durée déterminée de trois ans (assortie d’une période d’essai d’un an), possibilité de renouvellement ; certificat médical requis.

Grade (barème des Organisations coordonnées pour les Pays-Bas) : +/- A4, en fonction de l’expérience. Statut de Secrétaire accordé selon les conditions du Statut de la Conférence de La Haye et statut diplomatique assorti des privilèges et immunités, selon les conditions énoncées dans l’accord entre la Conférence de La Haye et le ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas.

Date limite de dépôt des candidatures : 31 décembre 2018 à 12 h (heure d’Europe centrale)

Date d’entrée en fonction prévue : avril 2019 

Candidatures : les candidatures doivent être soumises par écrit à l’attention du Secrétaire général et doivent être envoyées à l’adresse suivante :  applications@hcch.nl. Elles doivent comprendre un curriculum vitae, une lettre de motivation et les coordonnées d’au moins deux personnes de référence. 

En vertu des termes du Statut de la Conférence de La Haye, selon lesquels il convient de prendre en compte la représentation géographique et l’expertise juridique, il serait préférable que les candidat(e)s n’aient pas (exclusivement) la nationalité suisse, canadienne, italienne, portugaise ou singapourienne. 

Les candidat(e)s présélectionné(e)s seront invité(e)s à un entretien avec le Comité de sélection qui se compose du Président de la Commission d’État néerlandaise, du Président du Conseil sur les affaires générales et la politique et de membres du Bureau Permanent. Les candidat(e)s pourraient également être invité(e)s à passer un examen professionnel. 

Le Bureau Permanent se réserve le droit de ne procéder à aucune nomination à ce poste vacant, de procéder à une nomination à un grade inférieur, ou de procéder à une nomination avec une description de poste modifiée.