Le Japon signe et ratifie la Convention de La Haye de 1980 sur l'enlèvement international d'enfants

24 janvier 2014

Le vendredi 24 janvier 2014, le Japon est devenu le 91e État contractant à la Convention de La Haye du 25 octobre 1980 sur les aspects civils de l'enlèvement international d'enfants.

À cette fin, l’instrument de ratification a été déposé par S.E. M. Masaru Tsuji, l’Ambassadeur du Japon aux Pays-Bas, qui est venu en compagnie de plusieurs autres représentants. La délégation élargie souligne l’importance que le Gouvernement japonais accorde à cet événement. La ratification de la Convention par le Japon constitue en effet une étape-clé de l’histoire de l’instrument, dans la mesure où elle promet d’apporter un outil capital aux fins du retour des enfants victimes d’enlèvements transfrontières impliquant un parent japonais.

La Convention entrera en vigueur pour le Japon le premier avril 2014.

Dr. Bernasconi, Secrétaire général, venu accompagné de Kerstin Bartsch, Collaboratrice juridique senior, a chaleureusement accueilli ce nouvel État contractant à la Convention, soulignant par la même occasion l’excellent déroulement de la coopération de longue date entre le Bureau Permanent de la Conférence de La Haye et le Gouvernement japonais, ainsi que le reste de la communauté internationale, dans le cadre de la préparation de cette étape importante. Le Bureau Permanent se réjouit à l’idée de poursuivre les efforts conjointement menés en vue de garantir la protection et le bien-être effectifs des enfants à travers le monde.