14: Convention du 15 novembre 1965 relative à la signification et la notification à l'étranger des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile ou commerciale

Entrée en vigueur: 10-II-1969


Membres de l'Organisation 

Albanie

Albanie - Autorité centrale et informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

the Department responsible for the international judicial cooperation
at the Ministry of Justice.

Coordonnées :

Adresse: Ministry of Justice
Department of Foreign Jurisdictional Relations
Blv Zogu i I
TIRANA
Albania
Téléphone: +355 42 230 247
Télécopieur: +355 42 234 560
Courriel:
Site Internet: http://www.justice.gov.al
Personne à contacter:
Langues de communication: anglais

 

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses au Questionnaire de 2003 et/ou au celui de 2008 sur la Convention Notification)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
 
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
 
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
 
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
 
Délai d’exécution:  
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10(b)):
 
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
 
Art. 8(2): Pas d'opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Pas d'opposition
Art. 15(2): Pas d'opposition
Art. 16(3): Pas d'opposition

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

 
Liens utiles:  

(Dernière mise à jour de cette page: le 1 juillet 2016)

Albanie - Autorité compétente (art. 6, 18)

le tribunal qui a exécuté la demande de signification ou notification.

Albanie - Autorité compétente (art. 9)

le service responsable des affaires consulaires au sein du Ministère des Affaires Etrangères.

Allemagne

Allemagne - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Cliquer ici pour consulter la liste des Autorités centrales désignées par l’Allemagne.
N.B. Les demandes de signification ou de notification seront adressées à l'Autorité centrale du
Land dans lequel la demande respective doit être exécutée.

 

 

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses au Questionnaire de 2003 et/ou au celui de 2008 sur la Convention Notification)

Assistance in locating the person to be served:

For information on how to obtain assistance in locating the person to be served within Germany, click here.

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):

The courts

In Germany, outgoing requests for judicial assistance are formulated and prepared by the courts and then regularly checked administratively by the examining agencies. The examining agency for requests by the Local Courts and the Regional Courts is the President of the competent Regional Court; for a request by the Local Court it is only the President of the Local Court if this court is subject to his supervision. The President of the competent Higher Regional Court acts on behalf of the Higher Regional Courts. More detailed provisions are made in Section 9 of the Regulation on Judicial Assistance in Civil Matters (Rechtshilfeordnung für Zivilsachen – ZRHO), situation as of 2007. The examining agencies then forward the requests for service directly to the foreign receiving agency on behalf of the requesting courts (Section 29 of the Regulation on Judicial Assistance in Civil Matters - ZRHO).

Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):

Les Autorités centrales sont habilitées à faire exécuter les demandes de signification ou de notification directement par la poste si les conditions pertinentes prévues à l'article 5(1)(a) de la Convention sont remplies. Dans ce cas, l'Autorité centrale compétente remet à la poste, aux fins de la notification, le document à transmettre (c’est particulièrement le cas de l’Autorité centrale de Baden-Württemberg qui procède à la notification ou signification par courrier avec avis de réception). Dans les autres cas, est compétent pour l'exécution des demandes de signification ou de notification le tribunal cantonal (Amtsgericht) dans la circonscription duquel la signification ou la notification doit avoir lieu. Le greffe du tribunal cantonal procède à la signification ou à la notification.

Under German law, the local court can perform both a simple (informal), as well as a formal service in person. This depends primarily upon the request. However, if simple service has been requested and a translation has also been enclosed, formal service in person – as an upgrade on a simple service, which is of benefit to the person filing the request – may also be performed.

Notification formelle (art. 5(1)(a))
Formal service under Article 5(1) of the Convention, on the other hand, is only permissible in Germany if the document to be served and any attachments thereto have been prepared in German or have otherwise been translated into German. In such case, documents may also be served against the addressee’s will (supplementary service). This particular form of service is frequently demanded.

Unless requested otherwise, the courts generally perform service in accordance with Article 5(1)(a) of the Convention via the postal service.

Simple remise (art. 5(2))
Court officials or bailiffs perform this type of service.

In simple service, under Article 5(2) of the Convention the addressee may refuse to accept the documents without being required to provide any reasons for doing so.

Notification selon une forme particulière (art. 5(1)(b))
Pour de plus amples informations relatives aux formes de signification ou de notification, voir : Réseau Judiciaire Européen en matière civile et commerciale – Signification et notification des actes – Allemagne.

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par l’Allemagne dans le cadre de la Convention Notification.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):

Under German law, service requested within the meaning of Article 5(1) of the Convention requires that all documents to be served must be prepared in German or that a translation in German be attached thereto.

Documents prepared in foreign language without German translations can be served in accordance with Article 5(2) of the Convention.

Germany has concluded no treaties with foreign States which deviate from the translation requirement within the meaning of Article 20 (b) of the Convention in the Convention’s scope of application.

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par l’Allemagne dans le cadre de la Convention Notification.

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
German offices do not regularly charge fees for service. Should costs incur, e.g. for the use of a return receipt, due to administrative expenses involved, the minimal costs incurred thereby are usually not collected on.
Délai d’exécution: The service of documents is usually processed within three months including the time required for shipment.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par l’Allemagne dans le cadre de la Convention Notification.

Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition 
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Des accords additionnels à la Convention du 17 juillet 1905 ou celle du premier mars 1954 ont été conclus avec :  Autriche (Vienne, 6 juin 1959) ; Belgique (Bruxelles, 25 avril 1959 – en particulier les articles 1 à 3) ; Danemark (Berlin, premier juin 1910 modifié par accord du 6 janvier 1932 ; aussi, Berlin, premier juin 1914) ; France (Bonn, 6 mai 1961 – articles 1 à 3) ; Luxembourg (Berlin, premier août 1909) ; Norvège (Berlin, 2 août 1909; Oslo, 17 juin 1977) ; Pays-Bas (La Haye, 30 août 1962 – articles 1 à 3) ; Pologne (Varsovie, 14 décembre 1992) ; République tchèque (Prague, 2 février 2000) ; Suède (Berlin, premier février 1910) ; Suisse (Berlin, 30 avril 1910; et 24 décembre 1929 – en particulier l’article 18).

Conventions bilatérales d’entraide judiciaire: Royaume-Uni (Londres, 20 mars 1928 – articles 2 à 7). Cette Convention s’applique également à l’Australie (déclaration du 6 juin 1995), aux Bahamas (échange de notes du 26 mai 1978 / 11 août 1977), à la Barbade (déclaration de la Barbade du 14 mai 1971), au Canada (échange de notes du  30 octobre 1953) à Chypre (échange de notes du 21 mars 1961 / 14 février 1963), Dominique (échange de notes verbales le 26 octobre 1984 / 19 avril 1985), aux Fidji (échange de notes du 20 octobre 1971, 3 février et 28 avril 1972), à la Gambie (déclaration du 27 octobre 1969), à la Grenade (déclaration de 19 août 1974), à la Guyana (Déclaration britannique du 13 avril 1960), aux îles Salomon (échange de notes du 13 /22 août 1980), à la Jamaïque (échange de notes du 5 novembre 1965, 29 avril 1966 et 13 mai 1966), au Kenya (déclaration britannique du 13 avril 1960), au Lesotho (échange de notes du premier février 1971, 5 janvier 1972 et 12 / 21 février 1973), à la Malaisie (échange de notes du 10 de mars 1964 / 25 janvier 1965 / 31 mai 1965), à Malte (échange de notes du 11 avril 1966 / 30 juin 1966 / 28 novembre 1966 / 19 décembre 1967), à Maurice (échange de notes du 23 mai 1971), au Malawi (échange de notes du 22 octobre 1966 et 5 avril 1967), au Nauru (échange de notes du 4 août 1981 / premier juin 1982), à la Nouvelle-Zélande (déclaration de 1953), au Nigéria (échange de notes du 22 août 1966 et 26 septembre 1966), à la République-Unie de Tanzanie (déclaration du 13 avril 1960), à Sainte-Lucie (déclaration de 1983), aux Seychelles (échange de notes du 20 août / 26 octobre 1977), à la Sierra Leone (Déclaration de 1967), à Singapour (échange de notes du 15 / 22 octobre 1965), au Swaziland (déclaration de 1971), aux Trinité-et-Tobago (échange de notes du 4 juillet 1966 / 2 septembre 1966) et à la Zambie (déclaration du 30 juillet 1957).

Etats-Unis d’Amérique (29 octobre 1954) ; Grèce (Athènes, 11 mai 1938 – articles 1 à 6) ; Liechtenstein (17 février / 29 mai 1958) ; Maroc (Rabat, 29 octobre 1985) ; Tunisie (Bonn, 19 juillet 1966) ; Turquie (Ankara, 28 mai 1929 – articles 9 à 17).

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007) (Atlas judiciaire européen – Signification et notification des actes).

Liens utiles:

Internationale Rechtshilfe online (en allemand uniquement)

Allemagne - Autorité compétente (art. 6)

L'attestation de signification ou de notification (article 6, alinéas premier et 2, e la Convention) est établie par l'Autorité centrale si cette dernière a fait exécuter elle-même la demande de signification ou de notification directement par la poste, sinon par le greffe du tribunal cantonal.

Allemagne - Autorité compétente (art. 9)

Sont compétents pour recevoir les demandes de signification ou de notification transmises par un consul étranger à l'intérieur de la République fédérale d'Allemagne (article 9, alinéa premier, de la Convention) l'Autorité centrale du Land dans lequel la signification ou la notification doit avoir lieu, ainsi que les autorités qui sont compétentes, en vertu de l'article 1er de la loi du 18 décembre 1958 en exécution de la Convention de La Haye du 1er mars 1954 relative à la procédure civile, pour recevoir les demandes du consul d'un Etat étranger. Selon cette loi, est compétent à cette fin le président du tribunal régional (Landgericht) dans la circonscription duquel la signification ou la notification doit avoir lieu; sa tâche est assumée par le président du tribunal cantonal si la demande de signification ou de notification doit tre exécutée dans la circonscription du tribunal cantonal qui est soumis à son contrôle hiérarchique.

Andorre, Principauté d'

Andorre - Autorité centrale (art. 2)

Le ministère de la Justice est l'Autorité centrale prévue à l'article 2.

Andorre - autorités compétentes (art. 6)

Conformément à l'article 6, l'Autorité compétente pour établir l'attestation de signification ou de notification de l'acte est l'autorité judiciaire compétente pour exécuter la demande.

Andorre - autorité compétente (art. 9)

Ministry of Social Affairs, Justice and Interior
Edifici Administratiu de l'Obac
Ctra. de l'Obac
AD700 Escaldes-Engordany
Principality of Andorra
Tel: +376 872 080
Fax: +376 864 950
Email: cooperacio_internacional_MJI@govern.ad

Andorre - Autorité centrale et informations pratiques

Autorité(s) centrale(s) :

the Department of Justice and Interior
at the Ministry of Social Affairs, Justice and Interior.

 

Coordonnées :

Adresse: Ministry of Social Affairs, Justice and Interior
Department of Justice and Interior
Edifici Administratiu de l'Obac
Ctra de l'Obac, s/n
AD700 Escaldes Engordany
PRINCIPALITY OF ANDORRA
Téléphone: + 376 872 080
Télécopieur: + 376 869 250
Courriel: cooperacio_internacional_MJI@govern.ad
Obligations de notification / Langue de communication: The Principality of Andorra requires that all demands of service of documents be presented witth the formulary of the Convention, that can be downloaded on the Convention page, using either the French/English version, the French/Spanish/English version.
Exigences en matière de traduction: The infinity of variations of documents received in the last 8 or 9 months has obliged us to reflect on the language of notification of the documents , therefore, after consulting the Ministry of Foreign Affairs, and the Judicial authorities, the Government of Andorra needs the Secretariat to update information regarding the translation requirement under article 5(3).

The Department of Justice and Interior, acting as Central authority, is obliged to maintain an updated database where basic information information (besides the final destinatary and origin) must be entered, and the fact is that many documents or notification demands come with a document, as we said, with no formulary duly filled.

Therefore Andorra will operate like this once the information is online on the web page. If you think it is important that we also make a communication to the parts of the Convention, please let us know.

The Government of Andorra kindly asks the Secretariat of the HCCH to publish the following information:
A) The service requested within the meaning of Article 5(3), sent through the channel of the Central Authority, requires that the original documents arrive accompanied with the translation in Catalan.

B) Hoowever, if  the DOCUMENT IS SENT DIRECTLY TO THE INTERESTED PARTY/DESTINATARY as the Convention states in (5(2); the documents may be sent in whatever language the requested party considers valid for the interested person to read and fully understand what is sent to them, with their right to accept it or refuse it. 

(Dernière mise à jour de cette page: le 18 mars 2019)


Argentine

Argentine - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Ministère des Affaires Etrangères et du Culte

Coordonnées :
Adresse: International Legal Assistance Department
Office of the Legal Advisor
Ministry of Foreign Affairs and Worship
Esmeralda 1212, 4th floor, Of. 402
BUENOS AIRES
Argentina
Téléphone: +54 (11) 4819 7385
Télécopieur: +54 (11) 4819 7353
Courriel: dajin@mrecic.gov.ar
Site Internet: http://www.mrecic.gov.ar/
Personne à contacter: Conrado Gastón IZURA
Director of the International Legal Assistance Department
Langues de communication: espagnol, anglais, portugais 

 

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
Judicial authorities and those that have jurisdictional functions (mediators, Chamber of Commerce, Securities National Commission, Federal Tax Court, etc.
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
Service is only admissible through judicial channels.
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
La République argentine n'acceptera aucun document de signification ou de notification, n'étant pas accompagné de la traduction en espagnol (voir déclarations).
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
It has no costs.
Délai d’exécution: Argentine legislation does not establishes a  period of time for services to be made.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
(Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par l'Argentine dans le cadre de la Convention Notification.)
Art. 8(2): Pas d'opposition
Art. 10(a): Opposition
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Bilateral:
- Tratado de Cooperación y Asistencia Jurisdiccional en Materia Civil, Comercial, Laboral y Administrativa entre la República Argentina y la Federación de Rusia. 20/11/2000. Ley 25.595 (22/05/2002)
- Convención de asistencia judicial y de reconocimiento y ejecución de sentencias en materia civil entre la República Argentina y la República Italiana. Roma, Italia, 09 de Diciembre de 1987. Ley n° 23.720 (01/07/1990) 
- Acuerdo sobre Cooperación Judicial en materia Civil, Comercial, Laboral y Administrativa entre la República Argentina y la República Federativa del Brasil, Brasilia, 20/08/1991. Ley N° 24.108(01/07/1992) 

Multilateral
- Inter-American Convention on Letters Rogatory (Panama City, 13 January 1975).
- Additional Protocol to the Inter-American Convention on Letters Rogatory (Montevideo, 8 May 1979)
http://www.oas.org/ 
- Protocolo de Cooperación y Asistencia Jurisdiccional en Materia Civil, Comercial, Laboral y Administrativa (MERCOSUR/CMC/DEC N° 5/92)
- Acuerdo Complementario al Protocolo de Cooperación y Asistencia Jurisdiccional en Materia Civil, Laboral y Administrativa (MERCOSUR/CMC/DEC N° 5/97) (Asuncion, 14 June 1997)
http://200.40.51.219/msweb/principal/contenido.asp

Liens utiles: www.mrecic.gov.ar/portal/seree/dgcin/multilateral.html

(dernière mise à jour de cette page: le 15 janvier 2019)

Argentine - Autorités expéditrices (art. 3)

Autoridades judiciales y aquellas que posean funciones jurisdiccionales (mediadores, Cámara de Comercio, Comisión Nacional de Valores, Tribunal Fiscal de la Nación (Judicial authorities and those that have jurisdictional functions (mediators, Chamber of Commerce, Securities National commission, Federal Tax Court, etc.)

Arménie

Arménie - Autorité centrale

Ministry of Justice of the Republic of Armenia
0010, 3/8 Vazgen Sargsyan street
Yerevan
Republic of Armenia
Tel.: +374(10)380-389
Email: info@moj.am


Australie

Australie - Autorité centrale (art. 2, 17)

Autorité(s) centrale(s) désignée(s) :

Attorney-General's Department

Coordonnées :

Adresse : Private International and Commercial Law Section
Australian Government
Attorney-General's Department
Robert Garran Offices
3-5 National Circuit
BARTON ACT 2600
Australia
Téléphone : +61 2 6141 3332 (for voicemail messages)
Fax : +61 2 6141 5452
Courriel : pil@ag.gov.au
Site Internet : www.ag.gov.au/pil
Personne à contacter: The Principal Legal Officer
Langues  de communication : anglais

 

Informations pratiques :
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses au Questionnaire de 2003 et/ou au celui de 2008 sur la Convention Notification)
Autorités expéditrices (art. 3(1)): The persons and entities within Australia competent to forward service requests pursuant to Article 3 include any court official, or any other person or entity authorised by the rules of the court.

Click here to read all the declarations made by Australia under the Service Convention. 

Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
New South Wales:
The documents are served on a person by means of personal service by the Sheriff of New South Wales with the request of the Supreme Court of New South Wales.

Personal service of a document on a person is effected by leaving a copy of the document with the person, or, if the person does not accept the copy, by putting the copy down in the person's presence and informing the person of the fact that the document has been so placed. If the person is not at home, personal service is effected by leaving the documents addressed to the person, with a person who is apparently of or above the age of 16 years residing at that address.

In the case of a person having an address for service that is a solicitor's office address, service is attempted at the solicitor's office by leaving the documents with a person employed at that address.

Service of a document on a Corporation is effected by personally serving the document on the Corporation in any manner in which service of such a document may, by law, be served on the Corporation.

Service of a document on a prisoner or an inmate is effected by leaving the document with the General Manager of a Correctional Centre where the prisoner or an inmate is held.

Note: Request for service to a Post Office Box number, DX number or service transmission of documents electronically is not accepted in New South Wales.

Voluntary or informal delivery of documents (Article 5(2)) is carried out in the same manner as above.

Victoria:
As above for New South Wales. A Sheriff's Officer, detailing whether service has been successful or not, completes an affidavit of service. This indicates how the addressee was identified or reasons that service could not be affected. All relevant documents are sent back to the Foreign Service Officer for the Certificate of Service to be completed. Documents are then returned to the Applicant.

If the requesting authority has stipulated they require voluntary service to be affected, the process is carried out in the same manner as above. However, the addressee may refuse to accept the documents when being served by a Sheriff's Officer under this method. This is reflected in the affidavit, returned to the Court and deemed unsuccessful. Documents are then returned to the Applicant.

Queensland:
If the request is compliant with the Convention, service is effected by either a bailiff of the court or an enforcement officer.

Personal service on an individual is effected by locating the person to be served and identifying them, generally by asking their identity, and then giving them the documents to be served.

If service of the documents is required on a corporation, then service will ordinarily be attended to by delivering the documents and leaving them with a person at the registered address of the corporation.

If service of the documents is required on a business that is not a registered corporation, then service is effected by delivering the documents and leaving with them with a person at the business address who appears to be in control or management of the business.

Please note that service cannot be effected by sending documents to or leaving them at a Post Office Box address.

Voluntary service is carried out by either a bailiff of the court or an enforcement officer.

The bailiff or enforcement officer will locate the person to be served, identify them (by asking them to confirm their name) and will then ask if they will voluntarily accept service of the documents. If so, the documents or a copy of them will be left with that person.

Please note that Voluntary Service cannot be effected on a Post Office Box address.

Western Australia:
Official service is carried out pursuant to the Supreme Court Rules 1971 (WA) under Order 11A.

If these requirements are met, the request is processed through the Supreme Court and passed to the Sheriff to organise personal service.

Upon receipt the Sheriff will organise for one of his Officers to effect service and when service is effected an Affidavit will be completed by the Sheriff's office. This Affidavit is forwarded to the Supreme Court and upon receipt, the Principal Registrar produces the Certificate of Service of Foreign Process which is signed and sealed.

Attached to that Certificate is the Sheriff's Affidavit and annexures being the documents that were in fact served.

These documents are then forwarded to the State Solicitor's Office.

Upon receipt the State Solicitor's Office transmits that Certificate, Affidavit and annexures to the requesting authorities.

A notation and request is also made with regards to payment of service fees which are paid in advance by the State Solicitor's Office.

The process for voluntary service is basically the same as above apart from the fact that in some instances, no translation of the documentation is provided apart from the original request and if that is the case, voluntary service will be carried out on the condition that the person being served is happy to accept the documentation in that form.  An Affidavit of Service is prepared by the Sheriff's Officer annexing the document that was served.

The Principal Registrar of the Supreme Court of Western Australia will produce a Certificate for documents that are not translated but he cannot certify what has been delivered other than a document in a foreign language.

South Australia:
The documents are transferred to the Sheriff who arranges for the documents to be forwarded to the Process Server. The Process Server will attend at the address shown and attempt to serve the documents. If successful an affidavit of service would be completed.

If the person is no longer at the stated address, inquiries would be made with neighbours to try to ascertain the current address.

The Process Server would follow specific instructions relating to the service of the documents as provided by the applicant. For example, requiring the signature of the recipient. If the applicant has requested a particular method of service and that method is compatible with the law in force in this jurisdiction that method would be used.

Voluntary service
There are no recent precedents in South Australia.

Tasmania:
If the applicant has requested a particular method of service and that method is compatible with the law in force in Tasmania, service will be by that method (Supreme Court Rules 2000 (Tas), r.9700 (3)(b)).

If the applicant has not requested a particular method of service and the person accepts the document voluntarily by delivery of the document to the person to be served (Supreme Court Rules 2000 (Tas), r.9700 (3)(c)).

Unless a specific method of service is directed, a notice or document may be served on a natural person by giving it to the person or by leaving it at or posting it to that person's residential or business address. A document may be served on any other person by leaving it at or posting it to the person's principal or registered office or principal place of business. (Acts Interpretation Act 1931 (Tas), s.29AB).

Where service by post is permitted it shall be deemed to be effected by properly addressing, prepaying and posting the documents as a letter. Further, unless the contrary is proved service shall be deemed to be effected at the time the letter would be delivered in the ordinary course of post. A document required to be sent through registered post must be duly registered or, unless contrary intention appears, be sent through a certified mail service as provided for by postal regulations in force at the time. (Acts Interpretation Act 1931 (Tas), s.30)

Australian Capital Territory:
The request for service must be sent to the ACT Supreme Court by the Attorney General of the Commonwealth or forwarding authority. The Court arranges for service of: the document to be served, the summary of the document, and a copy of the request for service (Court Procedure Rules 2006 (ACT), rule 6564). This is ordinarily served by a Sheriff's Officer of the Supreme Court.

Voluntary service is carried out in the same way as official service as described above i.e. the request must be sent to the Supreme Court which arranges for service See Court Procedure Rules 2006 (ACT), rule 6564.

Northern Territory:
Information on the Northern Territory is not available at this stage.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
No translations are required for voluntary service. For all other methods of service please refer below.

New South Wales:
11A.13 of the Uniform Civil Procedure Rules 2005 (NSW) requires the documents to be served and its translation in English.

Please note: the translation must bear a certificate (in English), signed by the translator stating:

  • that the translation is an accurate translation of the document
  • the translator's full name and address, and
  • his or her qualifications for making the translations

Victoria:
Where the documents to be served (including request forms) are not in the English language, they must bear a certificate (in English) signed by the translator stating:

  • that the translation is an accurate translation of the documents;
  • the translator's full name and address and his or her qualifications for making the translation.

See Order 80.13(2) and (3) of the Supreme Court (General Civil Procedure) Rules 2005 (VIC).

Queensland:
The foreign civil process to be served must be translated into English and provided in duplicate pursuant to Rule 130 of the Uniform Civil Procedure Rules 1999 (Qld). The documents forwarded for service must be duly certified by the translator to be a true and correct translation of the documents to be served.

Western Australia:
Documents to be served must be translated into English. Any translation that is provided must bear a Certificate in English (signed by the translator) stating that the translation is an accurate translation of the document and the translator's full name and address and his/her qualifications for making the translation. The Certificate is required pursuant to Rule 11A 3(2) of the Supreme Court Rules 1971 (WA).

South Australia:
Rule 41M of the Supreme Court Civil Rules 2006 (SA) deals with translation requirements.
Subrule (2) provides that where a document to be submitted is not in English it must be accompanied by an English translation of the document.
Any translation required under subrule (2)(d)) must bear a certificate (in English) signed by the translator stating:

  • that the translation is an accurate translation of the document, and
  • the translator's full name and address and his or her qualifications for making the translation.

Tasmania:
Any documents in a language other than English must be accompanied by an English translation (Supreme Court Rules 2000 (Tas), r.970M(2)(b)). Any translated documents must bear a certificate (in English) signed by the translator stating the translation is an accurate translation of the document as well as the translator's full name and address and his or her qualifications for making the translation (Supreme Court Rules 2000 (Tas),r.970M(2)).

Australian Capital Territory:
Documents for service, if in a language other than English, must be accompanied by an English translation of those documents. The translation must bear a certificate in English, signed by the translator, stating that the translation is an accurate translation of the document and the translator's full name, address and qualifications for making the translation (Court Procedure Rules 2006 (ACT), rule 6562).

Northern Territory:
Information on the Northern Territory is not available at this stage.

 

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
New South Wales:
A flat fee applies for service, including service attempts. The fees are payable to the Supreme Court of New South Wales. An invoice for payment is sent to the requesting authority along with the Certificate of Service/Non Service.

The costs of service are set out in the Civil Procedure Regulations 2012 (NSW). The Sheriff's fees are in Schedule 2 Sheriff's Fees. Item 1 sets out the current fees for service.

Please note that an increase in service fees normally occurs on 1 July of each year.

Victoria:
A fee of AUD 32.00 applies for successful service and AUD 23.00 for unsuccessful service. This is payable upon receipt of Certificate of Service or Non-service.
Payment can be made via credit cards, bank transfers or bank drafts. Reference numbers provided by the Sheriff's Office (in the invoice) must be quoted when payment is made.

Queensland:
The requesting authority must bear the costs of effecting service of both judicial and extrajudicial documents in Queensland, Australia.

There is no difference between the costs to effect service of judicial documents or extrajudicial documents. If service is not effected on the person, then the requesting authority must also bear the costs involved in attempting to effect service.

The exact cost will vary on a case by case basis depending on a number of factors, including, the location where service must be effected, whether the person to be served is cooperative and the number of attempts required to effect service.

The Queensland authorities will seek reimbursement of the service fees from the requesting authority.

At the conclusion of the matter, a Certificate of Service or a Certificate of Non Service will be returned to the requesting authority, together with an invoice for payment.

Western Australia:
The standard cost for service is AUD 120, a deposit fee which is paid to the Sheriff's Office in advance by the State Solicitor's Office and from that amount, he has a receiving charge, handling charge and service charge plus mileage and that normally comes in under that amount which is normally in the vicinity of AUD 60.00 to AUD 80.00.

As this State is a very large state, some 3500 kilometres from one end to the other, service in remote areas can incur additional fees for travelling the additional distances. But, generally speaking, most service requests come in under AUD 120.00. The cost of service is set out in the Civil Judgments Enforcement Regulations 2005 (WA). The Sheriff's Fees are in Schedule 2.

South Australia:
The requesting applicant must bear the costs of effecting service of both judicial and extrajudicial documents in South Australia. If service is not effected on the person/company, then the applicant must bear the costs involved in attempting to effect service. The exact cost will vary on a case by case basis depending on a number of factors, including the location where the service must be effected, whether the person/company to be served is cooperative and the number of attempts required to effect service. The South Australian authorities will seek reimbursement of the service fees from the requesting applicant.
At the conclusion of the service, a Certificate of Attestation showing service, or non-service, will be returned to the applicant together with an invoice for payment.

Tasmania:
The costs of service vary according to the mode of service used. Postal costs vary according to the size and weight of the article. Process servers' costs for personal service vary according to the location of the person served (distance the process server has to travel to effect service), and the number of trips which must be made before service is achieved.

Australian Capital Territory:
The Australian Capital Territory Supreme Court currently charges a flat fee for service. This fee includes up to 3 attempts to serve the documents at the same address and is payable regardless of whether service is successful or not.

The current fee is listed on the Supreme Court website under ‘Foreign Service’. This fee is required to be paid up front.
Please note that an increase in service fees normally occurs on 1 July of each year.

Payment can be made by international funds transfer to the Supreme Court using the following information:

Account Name: Justice and Community Safety – Courts EFTPOS Clearing Account
SWIFT Code: WPACAU2S
BSB: 032-777
Account number: 002108
Bank name and address: Westpac Banking Corporation, London Circuit, Canberra ACT 2601, Australia

Once payment has been completed, please forward a receipt or remittance advice along with the request for service. This will assist the Supreme Court in identifying the payment.

Northern Territory:
Information on Northern Territory is not available at this stage.

Délai d'exécution : Service in Australia can currently take up to 3 months or more. It varies according to the state or territory that the request is sent to as they may have different ways of processing service requests. It also depends on where in Australia the person resides. If the person is in a remote location, the time for execution of the service request will be longer than if the person lives in a central location.

Requests for urgent service are considered, but it may not always be possible to assist with expediting the request.

Please note the above for setting of future court dates.

Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10(b))
 
Opposition et déclarations (art. 21(2)):

Click here to read all the declarations made by Australia under the Service Convention.

Art. 8(2): Pas d'opposition
Art. 10(a): Australia does not object to service by postal channels, where it is permitted in the jurisdiction in which the process is to be served. Documents forwarded via postal channels must be sent via registered mail to enable acknowledgement of receipt (see declarations)
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Pas d'opposition
Art. 15(2): Australia accepts that a default judgment may be awarded against a defendant even if no evidence of service had been provided, if all of the conditions outlined in Article 15, paragraph 2, are satisfied. See declaration of applicability.
Art. 16(3):

An application for relief by a defendant from the effects of the expiration of the time to appeal will not be entertained if it is filed after the expiration of one year following the date of the judgment, except where it is determined otherwise by the Court seized by the matter. See declaration of applicability.

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

 
Liens utiles : http://www.ag.gov.au/pil

Australie - autres autorités (art. 18)

(a) Supreme Court of New South Wales
GPO Box 3
Sydney NSW 2001
Australia
Phone: +61 2 9230 8111
Fax: +61 2 9230 8628
Email: supreme_court@courts.nsw.gov.au
Website: click here
Contact Person: Prothonotary and Manager of Court Services
(language of communication: English)

(b) Supreme Court of Victoria
210 William Street
Melbourne VIC 3000
Australia
Phone: +61 3 9603 6111
Email:  foreign.service@supremecourt.vic.gov.au
Website: http://www.supremecourt.vic.gov.au/
Contact Person:  Rodney Ratcliffe, Prothonotary
(language of communication: English)

(c) Supreme Court of Queensland
P.O. Box 15167
City East QLD 4002
Australia
Phone: +61 7 3247 4301
Fax: +61 7 3247 5316
Email: courtinfo@justice.qld.gov.au
Website: www.courts.qld.gov.au
Contact person: Executive Director, Supreme, District & Land Courts Service
(language of communication: English)

(d) Supreme Court of Western Australia
Stirling Gardens Barrack Street
Perth WA 6000 Australia
Phone: +61 8 9421 5333 Fax: +61 8 9221 4436
Email: manager.customer.services@justice.wa.gov.au
Website: http://www.supremecourt.wa.gov.au
Contact Person: Principal Registrar
(language of communication: English)

(e) Supreme Court of South Australia
Registrar's Office
1 Gouger Street
Adelaide SA 5000
Australia
Phone: +61 8 8204 0476
Fax: +61 8 8212 7154
Email: supreme.registry@courts.sa.gov.au
Website: http://www.courts.sa.gov.au/courts/supreme/content.html
Contact Person: Supreme Court Registrar
(language of communication: English)

(f) Sheriff of the Supreme Court of Tasmania
GPO Box 167
Hobart TAS 7001
Australia
Phone: +61 3 6233 6385
Fax: +61 3 6223 7816
Email: SupremeCourtHobart@justice.tas.gov.au
Website: http://www.supremecourt.tas.gov.au/
Contact Person: Sheriff
(language of communication: English)

(g) Supreme Court of the Australian Capital Territory
GPO Box 1548
Canberra ACT 2601
Australia
Phone: +61 2 6207 1786
Fax: +61 2 6205 4860
Email: annie.glover@act.gov.au
Website: http://www.courts.act.gov.au/supreme
Contact Person: Annie Glover, Registrar
(language of communication: English)

(h) Supreme Court of the Northern Territory
Registry Office
Darwin Supreme Court
GPO Box 3946
Darwin NT 0801
Phone: +61 8 8999 6574
Fax: +61 8 8999 5446
Email: julian.johnson@nt.gov.au
Website: http://www.supremecourt.nt.gov.au/
Contact Person: Julian Johnson, Registrar
(language of communication: English)

(i) Pursuant to Article 18 of the Convention, Australia designates the following authority as Additional Authority, exclusively responsible for receiving and executing requests for service of documents under the Convention in maritime and admiralty matters:
The Federal Court of Australia
Principal Registry
Locked Bag A6000
Sydney South NSW 1235
Telephone: +61 2 9230 8473
Facsimile: +61 2 9280 1381
Email: query@fedcourt.gov.au
Website: www.fedcourt.gov.au
Language: English

(Dernière mise à jour de cette page : le 10 avril 2015)

Australie - Autorité compétente (art. 6)

Les autorités désignées au titre des articles 2 et 18 de la Convention, ou les personnes mandatées par elles, ont compétence à établir l'attestation visée à l'article 6.

Australie - Autorité compétente (art. 9)

Les autorités désignées au titre des articles 2 et 18 de la Convention ont compétence à recevoir les demandes de signification ou de notification d'actes transmises par un service consulaire étranger en Australie aux fins de l'article 9.

Australie - Autorité compétente (art. 8)

L'autorité compétente pour procéder à la signification ou la notification d'actes aux fins de l'article 8 est l'Australian Government Department of Foreign Affairs and Trade.

Bélarus

Bélarus - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Coordonnées :
Adresse:

Ministry of Justice of the Republic of Belarus
ul. Kollektornaya, 10
220084 MINSK
Republic of Belarus

Téléphone: +375.17.2110.185 / +375.17.2110.201
Télécopieur: +375.17.2208.829 / +375.17.2209.755
Courriel: iuliat@minjust.belpak.minsk.by
Site Internet: http://www.minjust.by/ 
Personne à contacter:  
Langues de communication: Russe, anglais

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses au Questionnaire de 2003 sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
les cours
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
Documents are entrusted to courts in conformity with Art. 5(1)(a) and (2) of the Convention.
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
A full translation of the document subject to delivery is necessary. Agreements concerning language requirements according to Art. 20(b) of the Convention had not been made.
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
[Information non disponible]
Délai d’exécution: On average, the time for execution of a Request for service is one month.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
 
Art. 8(2): Pas d'opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Pas d'opposition
Art. 15(2): Pas de déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

 

Bilateral conventions on judicial co-operation: China, Cuba, Czech Republic, Hungary, Lithuania, Latvia, Poland, and Vietnam.

The Republic of Belarus is a State party to the CIS [Commonwealth of Independent States] Convention of January 22, 1993 on Legal Aid and Legal Relations on Civil, Family and Criminal Matters.
http://www.cis.minsk.by/main.aspx?uid=74

Liens utiles:  

(Dernière mise à jour de cette page: le 24 mars 2006)


Belgique

Belgique - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Service Public Fédéral de la Justice
Service d'entraide internationale en matière civile

Coordonnées :
Adresse: Service Public Fédéral de la Justice
Service d'entraide internationale en matière civile
Boulevard de Waterloo, 115
1000 BRUXELLES
Belgique
Téléphone: +32 (2) 542 6511
Télécopieur: +32 (2) 542 7006
Courriel: dh1965@just.fgov.be
Site Internet: http://justice.belgium.be/fr/
http://justitie.belgium.be/nl/
Personne à contacter:  
Langues de communication:  français, néerlandais, anglais

 

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
a. les greffiers et les parquets des différentes juridictions civiles, commerciales et du travail;
b. les huissiers de justice du Royaume.
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
https://e-justice.europa.eu
> Outils d'aide pour les juridictions et les praticiens du droit > Signification et notification des actes
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
Concernant les exigences de traduction visées à l'article 5, alinéa 3 de la Convention, le Gouvernement belge croit devoir attirer l'attention sur le fait que l' Autorité centrale belge demande que l'acte judiciaire, dont la signification ou la notification est sollicitée en application
de l'article 5, alinéa 1er, lettre a) ou b), soit rédigé ou traduit dans la langue officielle ou l'une des langues officielles du lieu où il doit être procédé à la signification ou à la notification (à savoir: région de la langue néerlandaise, région de la langue française, région de Bruxelles-Capitale ou région de la langue allemande). Le code postal de l'adresse du destinataire permet de déterminer la langue dans laquelle l'acte doit être traduit, soit:
-de 1000 à 1299 en français ou néerlandais;
-de 1300 à 1499 en français;
-de 1500 à 3999 en néerlandais;
-de 4000 à 4699 en français;
-de 4700 à 4799 en allemand;
-de 4800 à 7999 en français;
-de 8000 à 9999 en néerlandais.
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):

Service of documents in application of article 5, paragraph 1, a) or b) implies the employment of a judicial officer. The costs thereof must be paid in advance, in accordance with article 12 of the Convention. See declarations.

In particular, Declaration 6 reads:

« 6. Le Gouvernement belge attire l’attention sur le fait que toute demande de signification ou de notification faite en application de l’article 5, alinéa 1er, lettre a) ou b) donne lieu à l’intervention d’un huissier de justice et implique, conformément à l’article 12, le paiement préalable par le requérant d’un montant forfaitaire de 165€ (TVA belge comprise) pour chaque acte signifié et destiné à une personne physique ou morale.

Ce paiement doit être fait directement par l’intermédiaire d’une banque ou d’un organisme financier agréé par le pays du requérant en Belgique; les frais bancaires sont à charge du donneur d’ordre. En cas d’application de la TVA de l’Etat d’origine sur les frais de signification en vertu de la règlementation internationale en matière de taxe sur la valeur ajoutée, l’huissier de justice rembourse l’éventuel trop perçu.

Dès réception de la demande, l’autorité centrale belge indique au requérant le compte bancaire sur lequel effectuer le paiement ainsi que la référence du dossier à préciser en communication. L’envoi de la preuve du versement par le requérant à l’autorité centrale belge conditionne la transmission effective de la demande de signification à un huissier de justice territorialement compétent.

Les règles indiquée ci-dessus et relatives au montant forfaitaire, à son versement préalable ainsi qu’au remboursement de l’éventuel trop perçu sont également de mise en cas de signification en vertu de l’article 10,b) et c).»

The Belgian Central Authority can also be contacted ahead of the transmission of the request, so that the necessary bank details (which depend on the addressee’s place of residence in Belgium) and transaction reference can be provided. In doing so, the requesting party can add the proof of payment to the service request right away and send everything through the post.

Contacting the Belgian Central Authority for this purpose should preferably be done by e-mail via dh1965@just.fgov.be, with the subject line “new request for bank details and transaction reference”. In the e-mail, mention should be made of the addressee’s address in Belgium.

Délai d’exécution:  
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10 (b)):
Chambre nationale des Huissiers de Justice
Avenue Henri Jaspar 93
1060 Bruxelles
Belgique
Téléphone: +32 (2) 538 0092
Télécopieur: +32 (2) 539 4111
Chambre.Nationale@huissiersdejustice.be
Site internet:
Website: http://www.huissiersdejustice.be (FR)
http://www.gerechtsdeurwaarders.be (NL)
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Belgique dans le cadre de la Convention Notification
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Pas d'opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Des accords additionnels à la Convention de La Haye du 17 juillet 1905 ou celle du premier mars 1954 ont été conclus avec : Allemagne (Bruxelles, 25  avril 1959 – en particulier les art. 1 à 3); France (Paris, premier mars 1956 – art. 1 à 4); Luxembourg (Bruxelles, 11 et 19 mars 1974 – art. 1 à 3); Pays-Bas (Bruxelles, 30 décembre 1937 et 7 février 1938).

Convention bilatérale d’entraide judiciaire : Royaume-Uni (Londres, 21 juin 1922 – art. 2 à 7). Cette Convention s’applique également aux relations avec la Barbade et le Malawi.

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007) - Atlas judiciaire européen en matière civile

Liens utiles: www.just.fgov.be/

 

Belgique - Autorité compétente (art. 9)

Ministère de la Justice
Administration de la Législation
Place Poelaert, 4
1000 BRUXELLES
Belgique


Bosnie-Herzégovine

Bosnie-Herzégovine - Autorité centrale

Central Authority(ies):

Le Ministère de la Justice

Coordonnées :

Addresse : the Ministry of Justice of the Republic of Bosnia and Herzegovina
Trg Bosne i Hercegovine 1
71000 SARAJEVO
Bosnia and Herzegovina
Téléphone : +387 33 281 571
Télécopie : +387 33 201 653
Courriel : teuta.zubi-bakovic@mpr.gov.ba 
Site Internet : www.mpr.gov.ba  
Personne à contacter : Mrs Teuta Žubi-Bakovic 
Langues de communication: anglais

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
Ministry of Justice of Bosnia and Herzegovina
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
The methods of service are prescribed by domestic law - Civil Procedure Code of Federation of Bosnia and Herzegovina, Civil Procedure Code of Republika Srpska and Civil Procedure Code of Br?ko District of Bosnia and Herzegovina.
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
Translation in sense of Article 5(3) is not required in Bosnia and Herzegovina.
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
Bosnia and Herzegovina bears the costs for the service of documents.
Délai d’exécution: Pas d'information disponible.
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10 (b)):
 

Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
 
Art. 8(2): Pas d'opposition.
Art. 10(a): Pas d'opposition.
Art. 10(b): Pas d'opposition.
Art. 10(c): Pas d'opposition.
Art. 15(2): Pas d'opposition.
Art. 16(3): Pas d'opposition.
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Conventions bilatérales d'entraide judiciaire:

Autriche (Vienne, 16 décembre 1954), Algérie (20 septembre 2011), Belgique (24 septembre 1971); Bulgarie (23 mars 1956), Croatie (Split, 26 février 1996 modifiée à Split, 17 juin 2002), République populaire de la Chine (2012), République tchèque (20 janvier 1964), Chypre (19 septembre 1984), l'Ancienne République yougoslave de Macédoine (2005 modifiée 2013), Moldove (19 juin 2012), Mongolie (8 juin 1981), France (29 octobre 1969), Grèce (18 juin 1959), Hongrie (7 mars 1968), Iran (14 juin 2011), Irak (23 mai 1986), Italie (3 décembre 1960), Monténégro (9 juillet 2010), Pologne (6 février 1960), Roumanie (18 Octobre 1960), Fédération de Russie (24 février 1962), Serbie (2005 modifiée 2010), Slovaquie (20 janvier 1964), Slovénie (21 octobre 2009), Turquie (2013), Royaume-Uni (27 février 1936).

Liens utiles:  

(Dernière mise à jour de cette page: le 21 juillet 2014)

Bosnie-Herzégovine - Autorité centrale

Le Ministère de la Justice de la Bosnie-Herzégovine

Brésil

Brésil - Authorité centrale (art. 2)

Department of Assets Recovery and International Legal Cooperation
Ministry of Justice and Public Security
SCN Quadra 06, Bloco A, 2° andar - Shopping ID
Brasília/DF, Brazil CEP: 70716-900
Telephones: +55 61 2025-8919
E-mail: cooperacaocivil@mj.gov.br
Website: https://www.justica.gov.br/sua-protecao/cooperacao-internacional/cooperacao-juridica-internacional-em-materia-civil

Personnes à contacter / persons to contact:

  • Mr Arnaldo José Alves Silveira
    General Coordinator for International Legal Cooperation in Civil Matters

(langues de communication: portuguais, anglais, espagnol et français)


Bulgarie

Bulgarie - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Ministère de la Justice et de l'Intégration juridique européenne 

Coordonnées :
Adresse: Ministère de la Justice et de l'Intégration juridique européenne 
1, Slavyanska str.
1040 SOFIA
Bulgaria 
Téléphone: +359 (2) 9237 544
Télécopieur: +359 (2) 980 9222
Courriel: k_voinov@justice.government.bg
B_Beliakova@justice.government.bg
Site Internet: http://www.justice.government.bg/
Personne à contacter: Krasimir Voinov
Biliana Beliakova
Langues de communication: français, allemand, anglais

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
Forwarding authorities in Bulgaria are the proceeding courts, bailiffs, private bailiffs and notaries.
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
The service is formal within the meaning of Article 5 of the Convention.
Formal service is effected by the courts.
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
The Republic of Bulgaria requires the document, which is to be served, to be written in or accompanied by a translation into the Bulgarian language.
Voir déclarations.
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
No charges are incurred for service.
Délai d’exécution: 2 ou 3 mois
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10(b)) :
The service of judicial documents is done through the Central Authority.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
(Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Bulgarie dans le cadre de la Convention Notification.) 
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité 
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Conventions bilatérales d'entraide judiciaire:

Algérie, Armenia, Autriche, Azerbaïdjan, Belgique, Chine (République populaire de), Cuba, Chypre, Espagne, France, Géorgie, Grèce, Hongrie, Italie, Corée, Koweït, Libye, Macédoine, Mongolie, Pologne, Roumanie, Russie (Fédération de), Serbie et Monténégro, Syrie, République tchèque, Tunisie, Turquie, Viet Nam, Yémen, etc.

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007) Atlas judiciaire européen - Signification et notification des actes.

Liens utiles: www.mjeli.government.bg/structure.aspx?cc=en&page=14
(Directorate "International legal cooperation and European Matters" - Ministry of Justice)

(Dernière mise à jour de cette page: le 21 juillet 2014)

Bulgarie - Autorité compétente (art. 9)

Ministry of Justice
1, str. Slavianska
1040 Sofia
Bulgaria
Telephone: +359 (2) 9237 416
Fax: +359 (2) 980 92 22
Language(s) of communication:  English and French
Contact persons: Nadejda Todorova; Krasimir Voinov

(Dernière mise à jour de cette page: le 4 décembre 2008)

Bulgarie - Autorité compétente (art. 6)

les tribunaux de première instance

Canada

Canada - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Cliquer ici pour consulter la liste des Autorités centrales désignées par le Canada (liste mise à jour en février 2020). Commentaire : afin d'éviter des délais, les demandes devraient être envoyées directement à l'Autorité centrale de la province ou du territoire en cause. Elles peuvent cependant être adressées à l'Autorité centrale fédérale qui les fera alors parvenir à l'Autorité centrale compétente.

 
Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires sur la Convention Notification.)
Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
- Autorité centrale désignée de l’Alberta
- Greffiers des cours et leurs adjoints d'un district judiciaire
- Huissiers et les shérifs
- Membres de la Chambre des notaires de la province de Québec (pour les matières non contentieuses seulement)
- Membres des Barreaux des provinces et des territoires
- Sous-ministre de la Justice des Territoires du Nord-Ouest
- Procureur général, le Ministère du Procureur général ou le Ministre de la Justice d'une province ou d'un territoire
- Procureur général du Canada
- Registraires
- Revenu Québec
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)):
Signification ou notification formelle (art. 5(1)(a))

Dans toutes les provinces et territoires hormis au Québec, le terme « signification » recouvre à la fois la signification et la notification.

S'agissant des demandes aux fins signification ou de notification qui sont transmisses aux Autorités centrales conformément à l'article 5(1)(a), la signification ou la notification sera effectuée selon les mêmes méthodes que celles qui seraient utilisées pour la signification ou la notification d'actes judiciaires dans des instances ayant lieu dans la province ou le territoire de l'Autorité centrale.

La procédure normale est la signification faite à personne effectuée par un huissier en Alberta et au Québec, par un agent d'exécution du Ministère du procureur général en Ontario et par un shérif ou son adjoint ailleurs au Canada, à un individu ou à une entreprise, en remettant une copie du document en mains propres à l’individu, ou à un dirigeant, administrateur ou mandataire de l’entreprise à son bureau d'affaires.

La notification au Québec peut se faire par remise à son destinataire, contre récépissé, de l’original, d’une copie ou d’un extrait de l’acte, du document ou de l’avis. Elle peut aussi se faire par courrier recommandé ou certifié. Si le contexte n’exige pas que l’expéditeur se constitue une preuve de l’envoi, la notification peut être faite par courrier ordinaire.

Cour fédérale et Cour d’appel fédérale: Règles des Cours fédérales, DORS/98-106.

Alberta: Alberta Rules of Court, Alta. Reg. 124/2010.

Colombie-Britannique: Supreme Court Civil Rules, B.C. Reg. 168/2009.

Île-du-Prince-Édouard: Rules of Civil Procedure.

Manitoba: Règles de la Cour du Banc de la Reine, Règl du Man 553/88.

Nouveau Brunswick: Règles de procédures, Règl du N-B 82-73.

Nouvelle Écosse: Règles de procédure civile de la Nouvelle-Écosse.

Nunavut: Règles de la Cour suprême des Territoires du Nord-Ouest, Règl des TN-O 010-96.

Ontario: Règles de Procédure Civile, RRO 1990, Règl. 194.

Québec:
Service: Code de procédure civile, LRQ, c C-25.
Notification: Code de procédure civile, LRQ, c C-25.

Saskatchewan: Cour du Banc de la Reine Règles.

Terre-Neuve-et-Labrador: Rules of the Supreme Court, 1986, S.N.L. 1986, c 42, Sch D.

Territoires du Nord-Ouest: Règles de la Cour suprême des Territoires du Nord-Ouest, Règl. des TN-O 010-96.

Yukon: Règles de procédure et formules du Yukon, Y.O.I.C. 2009/65.

Signification ou notification selon une forme particulière (art. 5(1)(b)).

Les Autorités centrales du Canada prendront en considération les demandes aux fins de signification ou de notification selon la forme particulière demandée par le requérant en vertu de l’article 5(1)(b), pourvu que celle-ci ne soit pas incompatible avec la loi de leur administration.

Simple remise (art. 5(2))

La simple remise n'est pas une méthode utilisée au Canada pour remettre des documents judiciaires et extrajudiciaires.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
Les exigences en matière de traduction varient d'une province ou territoire à un autre, qu’il s’agisse d’une signification ou d’une notification formelle ou effectuée selon une méthode particulière.

En ce qui concerne l'Alberta, la Colombie-Britannique, l'Île-du-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse, et Terre-Neuve-et-Labrador, tous les documents devront être rédigés ou traduits en anglais.

En ce qui concerne le Manitoba, le Nunavut, l'Ontario, la Saskatchewan et les Territoires du Nord-Ouest, tous les documents devront être rédigés ou traduits soit en anglais, soit en français.

En ce qui concerne le Nouveau-Brunswick et le Yukon, tous les documents doivent être rédigés ou traduits en anglais ou en français. L'Autorité centrale du Nouveau-Brunswick ou du Yukon peut se réserver le droit d'exiger que les documents soient traduits en anglais ou en français selon la langue que le destinataire comprend.

En ce qui concerne le Québec, une traduction sera exigée dans tous les cas où le destinataire ne comprendra pas la langue dans laquelle l'acte est rédigé. En ce qui concerne la procédure introductive d'instance, la traduction de tous les documents sera exigée. Dans les autres cas, la traduction des "Éléments essentiels de l'acte" pourrait suffire, si le destinataire y consent. La traduction devra être faite en français. Toutefois, l'Autorité centrale québécoise peut, sur demande, permettre une traduction en anglais à condition que le destinataire comprenne cette langue.

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
Le coût d'exécution des demandes de signification ou de notification sera de 100$ Can. à compter du 18 août 2014.

Cliquer ici pour consulter la liste de toutes les Autorités centrales provinciales et territoriales désignées par le Canada pour recevoir des demandes de signification ou de notification dans leur administration.

Cliquer ici pour les informations relatives aux modes de paiement.

Délai d'exécution: Les délais moyens d’exécution des demandes de signification ou de notification sont :

Alberta : 4 semaines
British Columbia : 3 à 6 semaines
Île-du-Prince-Édouard : 2 à 3 semaines
Manitoba : 3 à 4 semaines
Nouveau-Brunswick : 2 à 4 semaines
Nouvelle-Écosse : 2 à 4 semaines
Nunavut : 4 à 6 semaines
Ontario : 4 à 6 semaines
Québec : 4 semaines (signification) ; 3 semaines (notification)
Saskatchewan : 2 à 4 semaines
Terre-Neuve-et-Labrador : 4 à 6 semaines
Territoires du Nord-Ouest : 3 à 6 semaines

Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10(b)(c)):

Plusieurs entreprises offrent des services de signification d’actes judiciaires et extrajudiciaires moyennant un frais de service. Les coordonnées de ces entreprises sont disponibles dans les Pages jaunes sous les mot-clés « process server » ou « huissier ».

Au Québec, la signification doit être effectuée par un membre de la Chambre des huissiers de justice du Québec. La notification est également possible au Québec et se fait par la remise du document à son destinataire, contre récépissé.

Chambre des huissiers de justice du Québec
507, Place-d'Armes, bur. 970
Montréal, Québec H27 2W8
Tél : +1 (514) 721 1100
Sans frais:+1 (855) 721 1100
Télécopieur: +1 (514) 721 7878
Courriel: chjq@chjq.ca
http://www.chjq.ca/

 

Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par le Canada dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 6: En plus des Autorités centrales, les shérifs, leurs adjoints, un greffier de la cour ou son adjoint pour le district judiciaire dans lequel le destinataire réside (sauf au Manitoba où il n'y a pas de districts judiciaires), ou les huissiers (seulement pour le Québec) sont compétents pour établir l'attestation.
Art. 8(2): Pas d'opposition
Art. 9(1): Les Autorités centrales du Canada désignées conformément aux articles 2 et 18 de la Convention sont compétentes pour recevoir les demandes de signification transmises par un consul étranger à l'intérieur du Canada.

Le Canada ne s'oppose pas à la signification par les voies consulaires des actes canadiens à l'étranger à condition que le destinataire accepte ce mode de signification.

Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Pas d'opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité (voir les déclarations)
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité (voir les déclarations)
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Pour consulter les traités bilatéraux portant sur l'entraide judiciaire en matière civile et commerciale qui sont en vigueur au Canada, voir : www.accord-treaty.gc.ca/ sous les rubriques « Bilatéral » et « Entraide judiciaire en matière civile et commerciale ».
Liens utiles: Alberta :
https://www.alberta.ca/office-of-sheriff-civil-enforcement.aspx

Québec :
www.justice.gouv.qc.ca/ (Ministère de la Justice)

Saskatchewan :
www.sasklawcourts.ca
www.qp.gov.sk.ca (législation, règlements, règles de cour et formulaires de cour de la  Saskatchewan).

 

Canada - Autorité compétente (art. 6)

En plus des Autorités centrales, les shérifs, leurs adjoints, un greffier de la cour ou son adjoint pour le district judiciaire dans lequel le destinataire réside (sauf au Manitoba où il n'y a pas de districts judiciaires), ou les huissiers (seulement pour le Québec) sont compétents pour établir l'attestation.

Canada - Autorités expéditrices (art. 3)

Les demandes de signification à l'Autorité centrale d'autres Etats peuvent être transmises par:

- Autorité centrale désignée de l’Alberta
- Greffiers des cours et leurs adjoints d'un district judiciaire
- Huissiers et les shérifs
- Membres de la Chambre des notaires de la province de Québec (pour les matières non contentieuses seulement)
- Membres des Barreaux des provinces et des territoires
- Sous-ministre de la Justice des Territoires du Nord-Ouest
- Procureur général, le Ministère du Procureur général ou le Ministre de la Justice d'une province ou d'un territoire
- Procureur général du Canada
- Registraires
- Revenu Québec

Canada - Autorité compétente (art. 9)

Les Autorités centrales du Canada désignées conformément aux articles 2 et 18 de la Convention sont compétentes pour recevoir les demandes de signification transmises par un consul étranger à l'intérieur du Canada.


Chine, République populaire de

Chine, R.P. de - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Ministry of Justice, Department of Judicial Assistance and Cooperation, Division of Judicial Assistance

Coordonnées :
Adresse: International Legal Cooperation Center (ILCC)
Ministry of Justice of China
33, Pinganli Xidajie
Xicheng District
BEIJING 100035
People's Republic of China
Téléphone: +86 (10) 5560 4537
Télécopieur: +86 (10) 5560 4538
Courriel: -
Site Internet: http://www.moj.gov.cn/organization/node_sfxzwss.html
Personnes à contacter:

Mme LI Zhiying
Courriel: ivylee319@vip.sina.com 

Langues de communication: chinois, anglais

 

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses au Questionnaire de 2003 sur la Convention Notification.)

Guide pour remplir la Formule modèle et FAQ (établis par le Ministère de la Justice chinois):

Le Guide est disponible ici (en anglais uniquement).

Les FAQ sont disponibles ici (en anglais uniquement)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
The Ministry of Justice, Higher People’s Court and five province authorities: Beijing, Shanghai, Jiangsu, Zhejiang and Guangdong
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):

Notification formelle (art. 5(1)(a))
The Central Authority of China refers the document to the competent court. The court will serve the document directly to the addressee or the person who is entitled to receive the document. Where direct service is impracticable in some cases, other methods may be employed in accordance with the Civil Procedure Law.

Simple remise (art. 5(2))
There is no such method in the Chinese domestic law, and the addressee may refuse to accept it in any case.

Notification selon une forme particulière (art. 5(1)(b))
In such cases, the Central Authority of China forwards the documents to the competent court. The competent court may execute the service to the extent not contrary to Chinese domestic law.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
According to the Civil Procedure Law of the People’s Republic of China, service requested within the meaning of Art. 5(1) of the Convention requires that all documents and evidence to be served must be written in Chinese or that a translation in Chinese be attached thereto, unless there are contrary prescriptions in the mutual treaties between China and other Contracting States of the Hague Convention.
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
Charges are incurred on a reciprocal basis and at the equivalent amount.
Délai d’exécution: Within three to four months.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Chine dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition 
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

http://english.legalinfo.gov.cn/2015-06/04/content_20908416.htm

Liens utiles:

http://english.legalinfo.gov.cn/judicialassistance.html

(Dernière mise à jour de cette page: le 7 juin 2018)

Chine (Macao) - Autre autorité (art. 18) & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

the Procuratorate of the Macao Special Administrative Region

Coordonnées :
Adresse: Procuratorate of the Macao Special Administrative Region
7th Floor
Dynasty Plaza Building
Alameda Dr. Carlos D'Assumpcao
NAPE, Macao
Téléphone: +853.7978272
Télécopieur: +853.727621
Courriel: info@mp.gov.mo
Site Internet: www.mp.gov.mo/ (en chinois et portugais uniquement
Personne à contacter: Mme Lao Ian Chi (tel.: +853.786666) 
Langues de communication: chinois, portugais

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
The judge in charge of the process in question and the Procuratorate of the Macao Special Administrative Region. 
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
Upon the receipt of a request for service, the Central Authority forwards the request to the competent authorities of the Macao Special Administrative Region.

According to the Civil Procedure Code, service can be made through means of registered letter with reception notice or of personal contact of a judicial officer with the addressee.

The service through means of personal contact of a judicial officer with the addressee is only used if the service through means of registered letter fails. The judicial officer delivers to the addressee the relevant documents. A certificate attesting that the documents have been delivered is signed by the addressee.

In certain cases, the attorney can request that service is performed by him. The attorney may declare that another person duly registered to render forensic services or another attorney (appointed by the same attorney) will serve the document.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
According to the declaration made by the People’s Republic of China and the Civil Procedure Code of the Macao Special Administrative Region, the documents to be served in the Macao Special Administrative Region under Art. 5(1) shall be written in either Chinese or Portuguese, or be accompanied by a translation in either Chinese or Portuguese.

No particular agreements in this respect are applicable.

(Voir aussi les déclarations.) 

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
No charge is incurred in the receipt of a request for service.
Délai d’exécution: Executed in 3-4 months.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Chine pour la Région administrative spéciale de Macao dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Pas d'opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Besides the Hague Service Convention, no other multilateral or bilateral agreements specifically on international service are applicable.
Liens utiles: www.court.gov.mo/  (Cours) (en chinois et portugais uniquement)
www.al.gov.mo/  (Legislative Assembly)
http://en.io.gov.mo/ (Government Printing Bureau).
http://www.mp.gov.mo/en/main.htm (Procuratorate)

(Dernière mise à jour de cette page: le 21 juillet 2014)

Chine, R.P. de - Autorité compétente (art. 9)

Ministry of Justice
Department of Judicial Assistance and Cooperation
Division of Judicial Assistance
10, Chaoyangmen Nandajie
Chaoyang District
BEIJING
P.C. 100020
People's Republic of China
tél.: +86.10.6520.6239
fax: +86.10.8563.1991

Chine (Hong Kong) - Autre autorité (art. 18) & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Chief Secretary for Administration

Coordonnées :
Adresse: Chief Secretary for Administration
Hong Kong Special Administrative Region Government
Room 321, 3/F, East Wing
Central Government Offices
2 Tim Mei Avenue
Admiralty
Hong Kong, China
Téléphone: +852 2810 3969 
Télécopieur: +852 2842 8897
Courriel: cso@cso.gov.hk
Site Internet: http://www.cso.gov.hk/
Personne à contacter: Pour plus d’information sur les personnes à contacter, cliquer ici.
Langues de communication: chinois, anglais 

 

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires sur la Convention Notification. )

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
Chief Secretary for Administration
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
FORMAL SERVICE (Art.5(1)(a))

Service of documents is effected by the Chief Bailiff of the Court.  Unless specifically requested, otherwise, formal service will be performed in one of the following ways:

1. By personal service on addressee if the addressee is a natural person.

2. By leaving at the registered office address if the addressee is a limited company or corporation.  The registered office address of a limited company or corporation could be obtained /verified by visiting the useful link of the Companies Registry at http://www.icris.cr.gov.hk/csci.

3. By personal service on an officer of the company or corporaton if the addressee is a limited company or corporation and the registerd office is no longer occupied or used by the addressee.

INFORMAL DELIVERY (Art.5(2))

The informal delivery is also carried out by the Chief Bailiff.

SERVICE BY A PARTICULAR METHOD (Art.5(1)(b))

Service by a particular method as requested by the applicant unless such a method is incompatible with the local law.

For service in general, see Order 69 rule 3 of the Rules of the High Court, Chapter 4A, Laws of the Hong Kong Special Administrative Region and for service on companies, see section 827, Companies Ordinance, Chapter 622, Laws of the Hong Kong Special Administrative Region.

See: https://www.elegislation.gov.hk
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
Documents have to be in English or Chinese, if not, translation into either of the 2 languages is required, (Order 69,r.3, Rules of High Court, Chapter 4A, Laws of the Hong Kong Special Administration Region).
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
Hong Kong does not impose any fee for executing requests under the Convention. Service is effected by the Bailiff but if a particular method of service is requested e.g. advertisement in newspaper, the charges will have to be paid or reimbursed.
Délai d’exécution: Around 3-4 months
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10(b)):
The practice of our court is that whenever such requests are received, they will be forwarded to the competent authority for Hong Kong (Chief Secretary for Administration) for processing. Direct service through Government officials is not available in Hong Kong. However, a private agent (usually a firm of solicitors) may be appointed directly to effect service. Such service can be effected directly without going through the Government or the judiciary.

The Hong Kong Judiciary does not seek reimbursement of the costs. The charges made by solicitors appointed to serve process by foreign judicial officers, officials or other competent persons are not regulated by the Government. They vary depending on the services required and time taken to execute the request.

Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Chine pour la Région administrative spéciale de Hong Kong dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Informations supplémentaires – voir les déclarations
Art. 10(c): Informations supplémentaires – voir les déclarations 
Art. 15(2): Pas de déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

There are no other bilateral or multilateral agreements. There is, however, an internal arrangement on service of process between Hong Kong Special Administrative Region and the Mainland.
Liens utiles: http://www.judiciary.hk/ (Court’s services - Bailiff’s Office)
http://www.elegislation.gov.hk/ (Bilingual Laws Information System)
http://www.hklii.hk/eng/ (Hong Kong Legal Information Institute)

 

Chine (Hong Kong) - Autorité compétente (art. 6)

Registrar
High Court
38 Queensway
Hong Kong
Telephone: (852) 2825 0380
Fax: (852) 2825 4550
E-mail: enquiry@judiciary.hk
Website: http://www.judiciary.hk/
Language(s) of communication: English/Chinese
Name of contact person: E Leung

(Dernière mise à jour de cette page: le 7 décembre 2018)

Chine (Hong Kong) - Autorité compétente (art. 9)

Registrar
High Court
38 Queensway
Hong Kong
Telephone: (852) 2825 0380
Fax: (852) 2825 4550
E-mail: enquiry@judiciary.hk
Website: http://www.judiciary.hk/
Language(s) of communication: English/Chinese
Contact person: E. Leung

(Dernière mise à jour de cette page: le 7 décembre 2018)

Chine (Macao) - Autorité compétente (art. 6)

le tribunal de première instance de la Région administrative spéciale de Macao
langues de communication: chinois/portugais

Chine (Macao) - Autorité compétente (art. 9)

the Procuratorate of the Macao Special Administrative Region
7th Floor
Dynasty Plaza Building
Alameda Dr. Carlos D'Assumpcao
NAPE
Macao
tel.: +853.7978272 / +853.786666 (Ms Lao Ian Chi)
fax: +853.727621
e-mail: info@mp.gov.mo

Chypre

Chypre - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Ministry of Justice and Public Order

Coordonnées :
Adresse: Ministry of Justice and Public Order
125 Athalassas Avenue
1461 NICOSIA
Cyprus
Téléphone: +357 (22) 805 928
+357 (22) 805 932
+357 (22) 805 942
Télécopieur: +357 (22) 518 328
Courriel: registry@mjpo.gov.cy
Site Internet: www.mjpo.gov.cy
Personne à contacter: Pour plus d’information sur les personnes à contacter, voir  (sous la rubrique « Registry ») : www.mjpo.gov.cy
Langues de communication:  

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
l'Autorité centrale 
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):

Notification formelle (art. 5(1)(a))
The Ministry of Justice and Public Order forwards requests for service to the Chief Registrar of the Supreme Court of Cyprus, who in turn passes them on the Registrar of the competent District Court (where the addressee is located) to be served according to the procedure prescribed by domestic law, by the Court’s bailiffs.

Pour de plus amples informations relatives aux formes de signification ou de notification, voir : Réseau Judiciaire Européen en matière civile et commerciale – Signification et notification des actes - Chypre

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
In cases where formal service is to be effected, the addressee who does not understand the language in which the document is written may refuse to accept it. In such a situation the Cyprus Central Authority will request that the document be translated or accompanied by a translation into the official language of Cyprus by the arrangement and at the expense of the requesting party.
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
All documents which have to be served in accordance with any court regulations or in accordance with any law are served through a court only after payment, of a flat fee of 21 Euros.Payment of fees shall be made by bank transfer to the Ministry of Justice and Public Order, at the following bank account:
Bank Account Number:  6001017 - Ministry of Justice and Public Order
IBAN:  CY21 0010 0001 0000 0000 0600 1017
Swift Code: CBCYCY2N
All service requests should comply with the described method. However, if unaccompanied by prober payment and bank receipt, they will be returned without processing.
Délai d’exécution: -
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par Chypre dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Pas d'opposition (voir les déclarations)
Art. 10(a): Pas d'opposition (voir les déclarations)
Art. 10(b): Pas d'opposition (voir les déclarations)
Art. 10(c): Pas d'opposition (voir les déclarations)
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Bilateral agreement on judicial co-operation: China (Nicosia, 25 April 1995); Czech Republic (Nicosia, 23 April 1982); Egypt (Cairo, 8 July 1992); Greece (5 March 1984); Poland (Nicosia, 14 November 1996); Slovak Republic (Nicosia, 23 April 1982).

Pour plus d’informations, voir : Bilateral treaties – Ministry of Justice

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007) (Atlas judiciaire européen – Signification et notification des actes).

Liens utiles: International Judicial Co-operation – Ministry of Justice
Service of documents – Ministry of Justice

(Dernière mise à jour de cette autorité: le 10 décembre 2014)

Chypre - Autorité compétente (art. 6)

Permanent Secretary
Ministry of Justice and Public Order
125 Athalassas Avenue
1461 NICOSIA
tel.: +357 (22) 805 955
fax: +357 (22) 518 356
e-mail: registry@mjpo.gov.cy

 

(Dernière mise à jour des coordonnées de cette autorité: le 19 décembre 2005)

Chypre - Autorité compétente (art. 9)

Permanent Secretary
Ministry of Justice and Public Order
125 Athalassas Avenue
1461 NICOSIA
tel.: +357 (22) 805 955
fax: +357 (22) 518 356
courriel: registry@mjpo.gov.cy

 

(Dernière mise à jour des coordonnées de cette autorité: le 19 décembre 2005)

Chypre - Autre autorité (art. 18)

les tribunaux de la République. Compétence: la signification et la notification d'actes par leurs greffes.

Corée, République de

Corée, République de - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Director of International Affairs
National Court Administration
Supreme Court of Korea

Coordonnées :
Adresse: National Court Administration
Attn.: Director of International Affairs
Seocho-daero 219
Seocho-gu
SEOUL 06590
Republic of Korea
Téléphone: +82 (2) 3480 1734 
Télécopieur: +82 (2) 533 2824  
Courriel: international@scourt.go.kr
Site Internet: http://www.scourt.go.kr/scourt_en/index.html (Supreme Court of Korea)
Personne à contacter: Director of International Affairs
Langues de communication: Korean (by phone), English (by email/fax/in writing)

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
The court in which the proceedings were intiated. 
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
In principle, a competent court, as an appropriate agency, serves the document by registered mail (recorded delivery) or an execution officer serves the documents as prescribed by the Korean Supreme Court Regulations.
Where the translated document is not attached, or the applicant requests so, the competent court may serve by informal method pursuant to Article 5(1)(b).
Relevant laws: Civil Procedure Act (applicable with Contracting States to the Service Convention), Act on International Judicial Mutual Assistance in Civil Matters (applicable with non-Contracting States to the Service Convention)
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
In case where the document is served under Article 5(1), translation into the official language (Korean) should be attached. 
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
1. When an execution officer serves the documents pursuant to Article 5(1).
2. The use of a particular method of service, pursuant to Article 5(2).
Délai d’exécution:

The following data is in accordance with the recent survey conducted by the National Court of Administration.

In 2012, the Central Authority received 604 requests for service. Of these:
• 200 were executed in less than 2 months
• 240 were executed in 2-4 months
• 99 were executed in 4-6 months
• 21 were executed in 6-12 months
• 8 were executed in more than 12 months
• 4 are currently pending

In 2014, 435 requests were received. Of these:
• 259 were executed in less than 2 months• 73 were executed in 2-4 months
• 18 were executed in 4-6 months
• 22 executed in 6-12 months
• 0 were executed in more than 12 months
• 63 are currently pending 
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la République de Corée dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

1. Domestic regulation
Act on International Judicial Mutual Assistance in Civil Matters (in particular Chapter 2 and 3)

2. Bilateral Agreements on judicial assistance in civil and commercial matters: Australia (17 September 1999); People's Republic of China (7 July 2003); Uzbekistan (23 November 2004); Mongolia (15 October 2008).

 
Liens utiles:

Civil Procedure Act and Civil Procedure Rules (Part I, Chapter IV, Section 4).

Available at: http://www.law.go.kr/main.html

An English translation is available at: http://elaw.klri.re.kr/ 

(Dernière mise à jour de cette page : le 16 juin 2016)

Corée, République de - Autorité compétente (art. 6)

Outre l'Autorité centrale, le greffier du tribunal de l'arrondissement judiciaire dans le ressort duquel l'acte doit être remis à la personne concernée.


Costa Rica

Costa Rica - Autorité centrale et informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

the Legal Directorate
at the Ministry of Foreign Affairs and Worship of the Republic of Costa Rica

Coordonnées :

Adresse: Ministry of Foreign Affairs and Worship
Legal Directorate
Téléphone: -
Télécopieur: -
Courriel: -
Site Internet: -
Personne à contacter: Natalia Córdoba Ulate
Directora, Dirección Jurídica
Teléfono: (506) 2539-5527
ncordoba@rree.go.cr

Lourdes Isabel Bravo Bolivar
Encargada, Cooperación Jurídica, Dirección Jurídica
Teléfono: (506) 2539-5335
Ibravo@rree.go.cr

Katherine Contreras
Secretaria, Dirección Jurídica
Teléfono: (506) 2539-5447
kcontreras@rree.go.cr
Langues de communication: espagnol

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
 
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
 
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
 
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
 
Délai d’exécution:  
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10(b)):
 
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
 
Art. 8(2):  
Art. 10(a):  
Art. 10(b):  
Art. 10(c):  
Art. 15(2):  
Art. 16(3):  

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

 
Liens utiles:  

Dernière mise à jour de cette page: le 14 décembre 2016)


Croatie

Croatie - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Ministry of Justice of the Republic of Croatia

Coordonnées :

Adresse: Ministry of Justice of the Republic of Croatia
Ulica Grada Vukovara 49
10 000 ZAGREB
Croatia
Téléphone: +385 1 3714 347
Télécopieur: +385 1 3714 392
Courriel: danijela.magdic@pravosudje.hr
dragana.milunicpakozdi@pravosudje.hr
Site Internet: http://www.mprh.hr/
Personne à contacter: Ms Danijela Magdić
Ms Dragana Milunić Pakozdi
Langues de communication: croate, anglais

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices (art. 3(1)): Ministère de la Justice
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
Notification formelle (art. 5(1)(a))

The methods of service are prescribed by  Civil Procedure Act (Art. 133-149). 

Documents shall be served by mail, or through a particular court officer or court employee, through the competent administrative body, a notary public or directly by the court or electronic channels, according to the special law.

In Republic of Croatia, the courts are responsible to serve documents on the addressees, not the Ministry of Justice as central authority.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
La République de Croatie déclare que les actes signifiés ou notifiés conformément à l'article 5, paragraphe 1, doivent être accompagnés d'une traduction en langue croate.

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Croatie dans le cadre de la Convention Notification.

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
La Croatie assume les frais de notification.
Délai d’exécution:  
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10(b)):
 
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Croatie dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition 
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d’applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d’applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Convention bilatérales d'entraide judiciaire: Bosnie & Herzégovine (Split, 26 février 1996); Bosnie & Herzégovine (Split, 17 juin 2002); l'Ancienne République yougoslave de Macédoine (Skopje, 2 septembre 1994); Fédération de Russie (Moscou, 24 février 1962); Serbie (Belgrade, 15 Septembre 1997); Turquie (Ankara, 8 Octobre 1973).
Liens utiles:  

(Dernière mise à jour de cette page: le 6 juillet 2016)

Croatie - Autorité compétente (art. 6)

La République de Croatie déclare que les tribunaux municipaux dans le ressort duquel le destinataire a sa résidence, son domicile ou son siège sont compétents pour établir les attestations de réception des documents.

Croatie - Autorité compétente (art. 9)

La République de Croatie déclare que les actes judiciaires remis ou signifiés conformément à l'article 9 de la Convention sont transmis au Ministère de la Justice de la République de Croatie aux fins de signification ou de notification aux parties.

Danemark

Danemark - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Ministry of Justice, Civil Law Division

Coordonnées :
Adresse: Ministry of Justice
Procedural Law Division
Slotsholmsgade 10
1216 COPENHAGEN K
Denmark
Téléphone: +45 72 26 84 00
Télécopieur: +45 3393 3510 
Courriel: jm@jm.dk
Site Internet: http://www.justitsministeriet.dk/
Personne à contacter:  
Langues de communication: danois, anglais 

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses au Questionnaire de 2003 et/ou au celui de 2008 et/ou au celui de 2013 sur la Convention Notification)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
The Courts and the Regional State Administration
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):

Notification formelle (art. 5(1)(a))
Ayant reçu une demande en vue de notification, le Ministère de la Justice vérifie si l’acte remplit les conditions de la Convention. Ensuite, l’acte est transmis au tribunal compétent ; le Ministère indique au tribunal si le destinataire est obligé ou non d’accepter l’acte. La notification est effectuée par la poste ou par un huissier (bailiff) désigné par le tribunal, par un officier public des autorités postales danoises ou par téléphone. Après la notification de l’acte, celui-ci est renvoyé par le tribunal à l’autorité ou à la personne requérante à l’étranger.

Simple remise (art. 5(2))
Voir notification formelle.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):

Une traduction n’est pas requise ; toutefois, dans les cas d’un acte non traduit, le destinataire est informé qu’il n’est pas obligé, selon la loi danoise, de l’accepter.

A cet égard, le Danemark n’a pas conclu d'accord avec d'autres Etats contractants. 

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
Sans frais
Délai d’exécution: deux (2) mois
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par le Danemark dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Pas d'opposition
Art. 10(a):

Pas d'opposition 

"As for Article 10(a) Denmark has not declared that it objects to this method of transmission. However, this does not imply that such method is valid service in Denmark. The Danish courts have not yet had the opportunity to rule on the matter." (voir réponse 11 du Gouvernement du Danemark au Questionnaire de 2003)

Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Des accords additionnels à la Convention de La Haye du 17 juillet 1905 ou celle du premier mars 1954 ont été conclus avec : Allemagne (Berlin, premier juin 1910 et 6 janvier 1932), Autriche (8 novembre 1979) et Luxembourg (15 janvier 1912).

Une convention multilatérale d’entraide judiciaire a été conclue entre : Danemark, Finlande, Islande, Norvège et Suède le 26 avril 1974.

Une convention bilatérale existe avec le Royaume-Uni (Londres, 29 novembre 1932 – articles 2 à 6).

Council Regulation (EC) No 1393/2007 on the service in the Member States of judicial and extrajudicial documents in civil and commercial matters, in accordance with the agreement between the European Community and the Kingdom of Denmark on the service of judicial and extrajudicial documents in civil and commercial matters (Brussels, 19 October 2005).

Liens utiles: Danish Legal Information (Les bases de données sont en danois uniquement)

(Dernière mise à jour de cette page: le 7 mars 2014)

Danemark - Autorité compétente (art. 6)

Le Tribunal danois qui a demandé que la signification soit faite est désigné comme compétent à établir l'attestation suivant l'art. 6.

Danemark - Autorité compétente (art. 9)

Le juge local de première instance – toutefois en ce qui concerne le tribunal de première instance à Copenhague et le tribunal de première instance de la ville et du canton d'Arhus le président du tribunal – est désigné comme compétent pour recevoir les actes transmis par la voie consulaire suivant l'art. 9.


Egypte

Egypte - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Ministère de la Justice

Coordonnées :
Adresse: Ministry of Justice
Magles El Shaab St.
Lazoughly Sq.
Lazoughly
CAIRO
Egypt
Téléphone: +20 (2) 792 2263
+20 (2) 792 2265
+20 (2) 792 2267
+20 (2) 792 2269
Télécopieur: +20 (2) 795 8103 
Courriel: mojeb@idsc.gov.eg
Site Internet: www.egypt.gov.eg
Personne à contacter:  
Langues de communication:  

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
l’Autorité centrale: le Ministère de la Justice (Service de l’Assistance judiciaire internationale)
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
 
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
 
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
 
Délai d’exécution:  
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par l’Egypte dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition 
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Pas de déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Conventions bilatérales d’entraide judiciaire : Italie (3 mars 1978) Décret présidentiel No 1653 / 1974; France (3 mars 1987) Décret présidentiel No 331 / 1982.
Liens utiles: www.egypt.gov.eg/arabic/services/tasheraat.asp (Legal Gateway - Judicial Information Services) (en arabe uniquement)

(Dernière mise à jour de cette page: le 20 octobre 2009)


Espagne

Espagne - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Subdirección General de Cooperación Jurídica Internacional
Ministerio de Justicia (Ministère de la Justice)

Coordonnées :
Adresse: Subdirección General de Cooperación Jurídica Internacional
Ministerio de Justicia
c/ San Bernardo N° 62
28071 MADRID
Espagne
Téléphone: +34 91 390 23 86 / 44 11
Télécopieur: +34 91 390 2475 / 4457
Courriel: laura.fernandez@mjusticia.es 
silvia.villa@mjusticia.es
Site Internet: http://www.mjusticia.es/
Personnes à contacter: Ms Laura Fernández Domínguez
Ms Silvia Villa Albertini 
Langues de communication: espagnol, anglais, français
Working hours from Monday to Friday - 9:00 to 15:00

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
The head of the court administration (Secretario Judicial) of each court is responsible for the service of documents and other acts of communication.
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
The head of the court administration (Secretario Judicial) of each court is responsible for the service of documents and other acts of communication.

Notification formelle (art. 5(1)(a))
The Central Authority forwards the document to the Dean Judge (Juzgado Decano) of the Courts of First Instance within the judicial territory (partido judicial) where the document is to be served. This court office is competent for distributing the different proceedings (including service of documents) among the judicial authorities that fall under its jurisdiction. Service is done by the Court of First Instance to which the matter has been forwarded.

Simple remise (art. 5(2))
In principle, although a different form of service is not prohibited nor allowed in Spanish domestic law, the Central Authority does not practice informal delivery within the meaning of Article 5(2).

Notification selon une forme particulière (art. 5(1)(b))
In principle, although a different form of service is not prohibited nor allowed in Spanish domestic law, the Central Authority does not usually receive a special request by the applicant according to Article 5(1)(b).

Pour de plus amples informations relatives aux formes de signification ou de notification, voir : Réseau Judiciaire Européen en matière civile et commerciale – Signification et notification des actes – Espagne.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
Spain has not made a general declaration regarding the necessity to draft or translate all documents into Spanish. This means that, in principle, the Central Authority has the discretion to require such a translation or not.

Article 144 of the Spanish Procedural Law establishes that all documents drafted in a foreign language must be accompanied by a translation into Spanish. The requirement for translation is extended to the document or evidence to be served, and if applicable, to the document’s summary.

In practice, the Central Authority requires a Spanish translation of all the requests for service. Some exceptions have been made, such as, considering the mother tongue of the addressee. However, there have been uneven results on the part of the judicial organs.

Only if the forwarding authority justifies sufficiently that the translation is not needed in a particular case, may the Central Authority consider the possibility of accepting the request for service in the original language. However, a summary of the document should always be translated in the official language of the requested country.

Spain has concluded a bilateral agreement with Portugal in 1997 aiming to exclude translation requirements in legal assistance matters. There is also a bilateral agreement with Austria for the same purpose, but its application was directly related to the application of the Civil Procedure Convention of 1954 between the two countries, and, as regards service of documents, the latter has been recently substituted by the EU Regulation. 

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
Service of documents is costless, according to Spanish domestic law, and it is performed by public authorities. Special costs deriving from a particular form of service required by the applicant should be dealt with according to the circumstances of the case.

Aussi voir Réseau Judiciaire Européen en matière civile et commerciale – Signification et notification des actes – Espagne (question 8).

Délai d’exécution:  
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par l’Espagne dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Pas d'opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Pas d'opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Pour consulter les traités bilatéraux et multilatéraux auxquels l’Espagne est partie, voir : www.boe.es/g/es/bases_datos/iberlex.php (en espagnol uniquement) et www.prontuario.org/.

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007) (Atlas judiciaire européen – Signification et notification des actes).

Inter-American Convention on Letters Rogatory (Panama City, 13 January 1975) (www.oas.org/DIL/treaties_and_agreements.htm)

Liens utiles: Consejo General del Poder Judicial (en espagnol uniquement)
Prontuario Auxilio Judicial Internacional – Guide de la coopération judiciaire internationale en Espagne (Ministère de la Justice)

(Dernière mise à jour de cette page: le 21 juillet 2014)

Espagne - autorité compétente (art. 6)

All the competent Courts of First Instance.
For the contact details, see www.mjusticia.es > Portal del Ministerio de Justicia >Juzgados y Tribunales

Espagne - autorité compétente (art. 9)

Subdirección General De Cooperación Jurídica Internacional
Ministerio De Justicia. 
C/ San Bernardo nº 62
28071- Madrid
Spain
Telephone: +34 91 390 2386 / 4433 / 4468
Fax: +34 91 390 2475 / 4457
Email: silvia.villa@mjusticia.es / paula.monge@mjusticia.es / mariaisabel.vevia@mjusticia.es
Website: www.mjusticia.es
Language(s) of communication: Spanish, English, French
Contact persons: Ms Silvia Villa / Ms Paula Monge / Ms Isabel Vevia


Estonie

Estonie - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

le Ministère de la Justice

Coordonnées :
Adresse: Ministry of Justice
Suur-Ameerika 1, 
15006 Tallinn
Estonia
Téléphone: +372 6 208 186
Télécopieur: +372 6 208 109
Courriel: central.authority@just.ee
Site Internet: www.just.ee
Personne à contacter: Ms Anastasia ANTONOVA, Adviser
International Judicial Co-operation Unit
Ministry of Justice
tel.: +372 620 8183
e-mail: central.authority@just.ee
Langues de communication: estonien, anglais, russe

 

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
Ministry of Justice
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
After the requests arrive at the Ministry of Justice, we firstly check the request and the documents, and if the request and documents are correct, we forward the documents to the court situated in the area where the addressee is for execution.

The manners of service of procedural documents are stipulated in Chapter 34 of the Code of Civil procedure:

Section 311 Service of procedural documents in court premises;

Section 311(1) Electronic service of procedural documents;

Section 312 Service of procedural documents through postal service provider;

Section 313 Service of procedural documents by registered letter;

Section 314 Service of procedural documents by unregistered letter or fax;

Section 315 Service of procedural documents through bailiff, court official, another person or institution;

Section 315(1) Service of procedural documents arranged by participant in proceeding;

Section 316 Service of procedural documents in foreign states and on extra-territorial citizens of Republic of Estonia;

Section 316(1) Implementation of Regulation (EC) No 1393/2007 of the European Parliament and of the Council;

Section 317 Public service of procedural documents.

The certificate of service or non-service is returned by the court to the Ministry of Justice and then forwarded with the annexed documents to the requesting State. 

Réseau Judiciaire Européen en matière civile et commerciale – Signification et notification des actes - Estonie.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
Requests for service have to be in Estonian, English or French, but the documents to be served must be in Estonian or English.
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
Generally documents are served without charge.
One exception to this is that procedural documents may be served through a bailiff (i.e. when forced service is requested). A fee of 30 euros to 60 euros is charged for service through bailiff. In all cases the "invoice" (incl. payment information, deadline, etc.) is added to the documents to be returned to the applicant. 
Délai d’exécution: Approximately 3-6 months as the service of documents depends of the circumstances. 
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétentes (art. 10(b)) : Estonian courts
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
(Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par l’Estonie dans le cadre de la Convention Notification)
Art. 8(2): Pas d'opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Pour plus d’information sur des accords bilatéraux, cliquer sur : Legislation regulating service of judicial and extrajudicial documents.

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007)

Liens utiles: https://e-justice.europa.eu/ 

International judicial cooperation - Ministry of Justice
International Judicial Co-operation in Civil and Commercial Matters – Ministry of Justice

(Dernière mise à jour de cette page: le 22 aout 2017)


Etats-Unis d'Amérique

Etats-Unis d'Amérique - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Autorité centrale :
U.S. Department of Justice
Civil Division
Office of International Judicial Assistance
Benjamin Franklin Station
P.O. Box 14360
Washington, D.C. 20004
United States of America
Tél. : +1 202-514-6700
Télec. : +1 202-514-6584
Personne à contacter : Mme Jeanne Davidson, Directeur
(langue de communication: anglais)

Sous-traitance des activités de l’Autorité centrale par ABC Legal : 

Extrait de la Notification de la part du dépositaire (c'est-à-dire le Ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas) en date du 16 juin 2015 Pour consulter le texte complet, cliquer ici :

« (...) Depuis 2003, le Ministère de la Justice des États-Unis d'Amérique a délégué à un prestataire privé la charge de traiter les demandes de signification et de notification en matière civile ou commerciale incombant à l'Autorité centrale conformément à la Convention de La Haye relative à la signification et la notification d'actes à l'étranger.

Le Ministère de la Justice des États-Unis d'Amérique a informé le Département d'État que le marché passé à cet effet avec la firme ABC Legal, opérante sous le nom de Process Forwarding International, société basée à Seattle, dans l'état de Washington, a été renouvelé le 1er février 2015. L'adjudication de la charge de signification et de notification n'implique pas la désignation d'une nouvelle Autorité centrale pour les besoins de la Convention mais correspond seulement à la délégation de certaines activités de l'Autorité centrale, qui reste le Ministère de la Justice.

Process Forwarding International est la seule société privée de signification et de notification habilitée à agir au nom des États-Unis en vue de recevoir des demandes de signification ou de notification, de signifier ou de notifier des actes, et d'établir une attestation. Process Forwarding IInternational traite les demandes de signification et de notification dans les régions suivantes: États-Unis (les cinquante états et le District de Columbia), Guam, Samoa américaines, Porto Rico, îles Vierges américaines et Iles Mariannes du Nord (...) » (nous soulignons).

 

Coordonnées :

Adresse: ABC Legal
633 Yesler Way
Seattle, WA 98104
USA
Téléphone: +1 206 521 2979
Télécopieur: +1 206 224 3410
Courriel: info@hagueservice.net
Site Internet: http://www.hagueservice.net/
Personne à contacter: Rick Hamilton
Director of Operations
RickH@abclegal.com
Phone: +1 206-521-2861
Fax: +1 206-224-3410

Karen Adams
Payment Processing
Phone: +1 206-521-2946
Fax: +1 206-224-3410
karena@abclegal.com

Langues de communication: anglais

 

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
The persons and entities within the United States competent to forward service requests pursuant to Article 3 include any court official, any attorney, or any other person or entity authorized by the rules of the court.
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
Notification formelle (art. 5(1)(a))
Personal service will be the preferred method used in executing all requests. In the event personal service is impracticable to effect, Process Forwarding International will serve process by such other method or methods as may be permitted under the law of the jurisdiction in which service is to be effected.

Les demandes doivent être soumises en double exemplaire et accompagnées d'une traduction appropriée (un exemplaire sera signifié ou notifié, l'autre retourné par Process Forwarding International avec une attestation d'exécution). Les demandes doivent indiquer les nom et adresse complets de la personne ou de l'entité à qui l'acte doit être signifié ou notifié. For requests made under the Hague Service Convention, the Model Form for that Convention must be used.

Simple remise (art. 5(2))
Informal service is authorized within the United States in a variety ways: through members of diplomatic or consular missions in the United States, through the mails or by private persons if that would be effective under applicable law, provided no compulsion is used. The requesting authority would make arrangements for service using one of these informal means.

Notification selon une forme particulière (art. 5(1)(b))
We are presently unaware of “special requests” that would require service by a means other than those discussed above.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
All formal requests for the service of documents made pursuant to Article 5(1), and submitted to Process Forwarding International, must be translated into English, along with a translation of the underlying documents, although papers solely in French will be served as well.

Please note that there is no similar requirement that service made through informal means such as mail, consular channels or privately retained process services be translated. Some courts may rule, however, and typically only if challenged by the defendant, that service of documents not translated into English and made through these informal mechanisms may not provide the recipient with sufficient notice of the nature of the proceeding and an opportunity to respond, and, therefore, not be enforceable as a matter of due process. 

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
All formal service requests under Article 5(1) must be sent directly to Process Forwarding International and are assessed a flat fee of $95. There is no additional fee for expedited service requests. Payment of the fee may be made by Visa, MasterCard, most international credit cards, bank transfers, international money orders, and government-issued checks payable to Process Forwarding International. Personal checks are not accepted.

All service requests must comply with the payment schedule and method of payment described on Process Forwarding International's website. All service requests unaccompanied by proper payment in the manner indicated will be returned without processing. The website for Process Forwarding International provides specific guidance on methods of payment.

It will also be possible to check on the status of a service request on Process Forwarding International's website.

 

The private contractor, however, does not serve papers upon the United States or its departments, agencies or instrumentalities. Such service requests will be directed to the U.S. Department of Justice for handling. No fee is imposed in such cases.

The United States notes that there is no requirement under U.S. federal law that requests for service be sent to Processing Forwarding International. The United States has no objection to the informal delivery of such documents by members of diplomatic or consular missions in the United States, through the mails or by private persons if that would be effective under applicable law, provided no compulsion is used.

Délai d’exécution: Process Forwarding International is required to complete service of documents for return to the foreign requestor within 30 business days of receipt. In addition, Process Forwarding International will accept requests for expedited service, service within seven (7) business days of receipt, without charging an additional fee. Expedited service must be specifically requested; if it is not, service will be completed within 30 business days of receipt.
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10(b)):
The United States does not have a system of transmission between huissiers. That said, we would have no objection to huissiers contacting Process Forwarding International directly. Attorneys in the United States are authorized to perform legal functions in the State to which they are admitted to the bar.
Une personne intéressée à une instance judiciaire et un officier ministériel, fonctionnaire ou autre personne compétents
(art. 10 (c)).
We have no objection to interested parties initiating service through mail service or through any person or official authorized by the rules of the United States courts.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par les Etats-Unis dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Pas d'opposition
Consular officers of the United States are prohibited by regulation from serving legal process or appointing other persons to do so (see declarations).
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Pas d'opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

- Inter-American Convention on Letters Rogatory (Panama City, 13 January 1975).
- Additional Protocol to the Inter-American Convention on Letters Rogatory (Montevideo, 8 May 1979)
www.oas.org/DIL/treaties_and_agreements.htm

Although some bilateral consular conventions provide for service of process by consular officers, U.S. consular officers are generally prohibited from doing so unless authorized by the Department of State. See, Title 22, Code of Federal Regulations, Part 92.85.

Liens utiles: U.S. Department of State - Judicial Assistance / Service of Process Abroad

ABC Legal - Hague Service Convention

 


Finlande

Finlande - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Ministère de la Justice

Coordonnées :

Adresse: Ministère de la Justice
Unit for International Judicial Cooperation
P.O. Box 25
FIN-00023 Government
Finland
Téléphone: +358 (9) 1606 7628
Télécopieur: +358 (9) 1606 7524
Courriel: central.authority@om.fi
Site Internet: https://oikeusministerio.fi/en/frontpage
https://oikeusministerio.fi/en/service-of-documents
Personne à contacter: Ms Maija Leppä, Legal adviser
Langues de communication: Finnois, suédois, anglais

 

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
The forwarding authorities are the district courts (käräjäoikeus), the Market Court (Markkinaoikeus), the courts of appeal (hovioikeus), the Supreme Court (Korkein oikeus) and the Ministry of Justice.
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
Notification formelle (art. 5(1)(a)) 

The national provisions for the service of documents can be found in the Code of Judicial Procedure (Oikeudenkäymiskaari, 4/1734), Chapter 11.
 
When the court takes responsibility for service in a legal dispute, service takes place primarily by post. The letter may arrive either with advice of receipt to the post office or direct to the home, in which case the certificate of receipt in the envelope must be returned to the court. If it is likely that service of a writ of summons by post will not be successful, or if responsibility for service is given to a party, service will be performed by a bailiff.

The service of a trial document other than a writ of summons may also be carried out by sending the document as a normal letter to the post address or another address notified to the court by the interested party. This means that for example invitations, exhortations and notices may be served on a party to civil proceedings electronically, if the party in question has indicated such an address - an e-mail address or a fax number - to the court as the address for service.

Services of documents other than trial documents are performed by a process server at the request of an authority or a private individual.

In cross-border cases, the requests for service of documents by foreign authorities based on the Hague Convention are forwarded from the Central Authority to the Finnish district court in the area where the addressee has his/her/its’ place of residence. The service is performed by the District Court’s process server. The practical procedure is usually that a process server serves the documents on the addressee personally.

Simple remise (art. 5(2))

For more information on methods of service, see:

Service of notices – Finnish Courts: https://oikeus.fi/en/index/oikeuslaitos/tiedoksiantaminen.html.

European Judicial Network in Civil and Commercial Matters – Service of documents – Finland: https://e-justice.europa.eu/content_service_of_documents-371-fi-en.do?init=true&member=1.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
Une traduction n’est pas requise; toutefois, si le destinataire n’accepte pas l’acte rédigé dans une langue étrangère, la notification n’est possible qu’à condition que l’acte soit traduit dans l’une des langues officielles de la Finlande, soit en finnois soit en suédois, ou que le destinataire soit censé comprendre la langue étrangère. Les sociétés ayant des relations d’affaires internationales sont censées comprendre l’anglais, l’allemand ou le français.
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):

Service of documents effected by virtue of a request for legal assistance is free of charge. Finland applies the principle of non-payment of fees to all methods for service provided in Art. 5. 

Finland has declared that its authorities are not obliged to assist in serving documents transmitted under Art. 10(b) and (c). In practice, if the service is effected, he requesting person has to pay the national fee of 80 Euros (March 2019). 

Délai d’exécution: The average time for the service of documents in Finland is about four weeks.
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10(b)):
Under Finnish legislation the only competent persons to effect service of a document are the process servers. They seldom receive requests from abroad under Art. 10(b). Finnish authorities are not obliged to assist in serving documents transmitted by using any of the methods referred to in Art. 10(b) and (c) of the Convention.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
(Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Finlande dans le cadre de la Convention Notification.)
Art. 8(2): Pas d'opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Informations supplémentaires – voir les déclarations
Art. 10(c): Informations supplémentaires – voir les déclarations
Art. 15(2): Pas de déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Convention multilatérale d’entraide judiciaire conclue le 26 avril 1974 entre : Danemark, Finlande, Islande, Norvège et Suède.

Conventions bilatérales d’entraide judiciaire : Autriche (Vienne, 17 novembre 1986); Hongrie (1981); Fédération de Russie (1980); Royaume-Uni (Londres, 11 août 1933 art. 2 à 5).

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007)

(Atlas judiciaire européen – Signification et notification des actes).

Liens utiles: Act on International Judicial Assistance and the recognition and enforcement of judgments in civil and commercial matters (Laki kansainvälisestä oikeusavusta sekä tuomioiden tunnustamisesta ja täytäntöönpanosta siviili- ja kauppaoikeuden alalla, 426/2015), available in Finnish and Swedish: https://www.finlex.fi/fi/laki/ajantasa/2015/20150426.
Finlex Data Bank (an online database of up-to-date legislative and other judicial information of Finland): http://www.finlex.fi/en/

(Dernière mise à jour de cette page: le 25 mars 2019)

Finlande - Autorité compétente (art. 9)

Ministry of Justice
Postal address: P.O. Box 25
FIN-00023 Government
Finland
Street address: Eteläesplanadi 10
FIN-00130 Helsinki
Finland
tel.: +358-9-1606 7628
fax: +358-9-1606 7524
e-mail: central.authority@om.fi


France

France - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Ministère de la Justice, Direction des Affaires civiles et du Sceau
Bureau du droit de l'Union, du droit international privé et de l'entraide civile (BDIP)

Coordonnées :

Adresse: Ministère de la Justice
Direction des Affaires Civiles et du Sceau
Bureau du droit de l'Union, du droit international privé et de l'entraide civile (BDIP)
13, Place Vendôme
75042 Paris Cedex 01
France
Téléphone: +33 (0)1 44 77 61 05 
Télécopieur: +33 (0)1 44 77 61 22
Courriel: entraide-civile-internationale@justice.gouv.fr
Site Internet: www.justice.gouv.fr
www.entraide-civile-internationale.justice.gouv.fr
Personnes à contacter: Mme Marie Vautravers
Marie.Vautravers@justice.gouv.fr
Langues de communication: français, anglais

 

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
Le greffe de la juridiction ou l’huissier de Justice (art. 684 du Code de procédure civile).
Pour plus d’informations cliquer sur http://www.legifrance.gouv.fr/ sous les rubriques « les codes en vigueur », « code de procédure civile » et « Livre I –Titre XVII – Chapitre III – Section V : Règles particulières aux notifications internationales » – Sous-section I : Notification des actes à l'étranger (Articles 683 à 688).
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):

Les articles 688-1 à 688-8 du Code de procédure civile prévoient deux modes de notification possibles pour les actes en provenance d’un Etat étranger dont la notification est demandée par les autorités de cet Etat : la simple remise ou la signification.

Notification formelle (art. 5(1)(a))
Notification formelle (mode secondaire, lié à une demande expresse du requérant) : à la demande d’une partie, ou d’office, il est possible de faire signifier l’acte par voie de signification, accomplie par un huissier de justice. Dans ce cas, le ministère de la justice transmet l’acte qui lui a été adressé à la chambre nationale des huissiers de justice, laquelle, à son tour, l’adresse à un huissier de justice territorialement compétent pour le signifier.

En pratique, il n’est recouru à la voie de signification par un huissier de justice, qu’en cas de demande expresse du requérant.

En effet, dès lors que l’intervention d’un huissier de justice a été expressément demandée, il incombe au requérant de supporter les frais occasionnés par l’intervention de cet officier ministériel.

Des règles dérogatoires sont applicables lorsque l'acte doit être notifié à une personne domiciliée dans une collectivité d'outre-mer. Dans ce cas, il convient de prendre contact préalablement avec l'autorité centrale française. 

Simple remise (art. 5(2))
Dans le cas de la notification par voie de simple remise (mode principal), l’acte est transmis au ministère public près le tribunal de grande instance dans le ressort duquel il doit être notifié. Il est ensuite remis au destinataire par les soins d’un fonctionnaire de police ou d’un militaire de la Gendarmerie nationale, requis à cette fin par le Parquet. Cette notification est faite sans frais.

Pour de plus amples informations relatives aux formes de signification ou de notification, voir : http://www.legifrance.gouv.fr/ sous les rubriques « les codes en vigueur », « code de procédure civile » et « Livre I –Titre XVII – Chapitre III – Section V : Règles particulières aux notifications internationales » – Sous-section II : Notification des actes en provenance de l'étranger (Articles 688-1 à 688-8); ou Réseau Judiciaire Européen en matière civile et commerciale – Signification et notification des actes – France.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):

Article 688-6 du Code de procédure civile : « L'acte est notifié dans la langue de l'Etat d'origine. Toutefois le destinataire qui ne connaît pas la langue dans laquelle l'acte est établi peut en refuser la notification et demander que celui-ci soit traduit ou accompagné d'une traduction en langue française, à la diligence et aux frais de la partie requérante ».

Pour plus d’informations cliquer sur  http://www.legifrance.gouv.fr/ sous les rubriques « les codes en vigueur », « code de procédure civile » et « Livre I –Titre XVII – Chapitre III – Section V : Règles particulières aux notifications internationales » – Sous-section II : Notification des actes en provenance de l'étranger (Articles 688-1 à 688-8).

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):

Aucun frais pour les services de l’Etat, aucune taxe ne sont perçus à l’occasion d’une notification internationale en provenance d’un Etat contractant.

Notification formelle (art. 5(1)(a))
Conformément à l’article 12 de la Convention, lorsque la notification de l’acte est effectuée par un huissier de justice (par voie de signification), le requérant est tenu de payer les frais occasionnés par l’intervention de cet officier ministériel.

Le montant des frais dont la charge incombe au requérant dans le cas d’une notification par huissier de justice est fixe : €48.75. Ces frais sont acquittés au moyen d’un chèque libellé à l’ordre de la Chambre nationale des huissiers de justice (contact@huissier-justice.fr), qui doit impérativement accompagner l’acte, , ou bien au moyen d’un virement bancaire sur le compte bancaire dont les références sont indiquées ci-dessous. La justification du virement bancaire doit également impérativement accompagner l’acte et comporter les références du virement et le nom de l’établissement bancaire d’origine (la somme est payable d’avance ainsi que le prescrit l’art. 688-5 du Nouveau code de procédure civile et en l’absence de dispositions conventionnelles en sens contraire).

RIB:
Code banque : 30004
Code Agence : 02837
Numéro de compte : 00011021524
Clé RIB : 94
Agence : BNP Paribas IDF Institutions
IBAN : FR76 3000 4028 3700 0110 2152 494
BIC : BNPAFRPPXXX

Simple remise (art. 5(2))
Dans les cas d’une simple remise de l’acte, dans la mesure où celle-ci est assurée par les services de la Police nationale ou de la Gendarmerie nationale, la notification est totalement gratuite pour le requérant.

Article 10(b)
Il est possible, en France, de recourir au mode de transmission prévu à l’article 10(b) de la Convention. Dans ce cas, le requérant doit requérir directement un huissier de justice, à l’effet de voir signifier l’acte. Le montant des frais encourus s'élève à €48.75.

Pour plus d’informations, voir le décret No 96-1080 du 12 décembre 1996 à l’adresse : www.legifrance.gouv.fr (Sur « nature de texte » choisissez le mot « décret » et sur « numéro de texte » tapez le numéro du décret).

Délai d’exécution: En France le délai qui s’écoule entre une demande de notification par remise et la remise effective est rarement inférieur à trois mois.
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10(b)):
Chambre Nationale des Huissiers de Justice
Services des Actes Internationaux
44 rue de Douai
75009 Paris
Tel.: +33 149 70 12 90
Fax: +33 140 16 99 35
cnhj@huissier-justice.fr
http://www.huissier-justice.fr/
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
(Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la France dans le cadre de la Convention Notification.)
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Pas d'opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Pour consulter les traités bilatéraux et multilatéraux auxquels la France est partie, voir : http://www.doc.diplomatie.gouv.fr/pacte/index.html

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007) Atlas judiciaire européen – Signification et notification des actes.

Liens utiles:

Circulaire du Ministère de la Justice relative aux notifications internationales des actes judiciaires et extrajudiciaires – février 2006

Modalités de transmission des actes judiciaires ou extrajudiciaires à destination de l’étranger – Ministère de la Justice

Légifrance – l’essentiel de droit français

(Dernière mise à jour de cette page: le 8 janvier 2019)

France - Autorité compétente (art. 6)

Le Gouvernement de la République française déclare désigner en qualité d'autorités compétentes pour établir l'attestation prévue à l'article 6, outre le procureur de la République dans le ressort duquel réside le destinataire de l'acte à notifier, l'huissier de justice territorialement compétent à qui l'acte a été transmis pour le signifier.

France - Autorité compétente (art. 9)

Le Procureur de la République dans le ressort duquel réside le destinataire de l'acte à notifier.

Grèce

Grèce - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité centrale (à partir du 28 décembre 2006 - cliquer ici pour consulter les coordonnées précédentes) :

Hellenic Ministry of Justice, Transparency & Human Rights

Coordonnées :

Adresse:

Ministry of Justice, Transparency & Human Rights
Directorate of Legislative Work, International Legal Relations and International Judicial Co-operation
Department of International Judicial Co-operation in Civil and Criminal Cases
96 Mesogeion Av.
Athens 11527
Greece

Téléphone: +30 213 130 7322, +30 213 130 7312
Télécopieur: +30 213 130 7499
Courriel: gkouvelas@justice.gov.gr 
avasilopoulou@justice.gov.gr
civilunit@justice.gov.gr
Site Internet: www.ministryofjustice.gr
Personne à contacter: Mr. George Kouvelas,
Mrs. Athanasia Vasilopoulou
Langues de communication: anglais, grec

 

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses au Questionnaire de 2003 et/ou au celui de 2008 sur la Convention Notification)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):

Ministry of Justice, Transparency & Human Rights

Article 134 (1)(a) of the Civil Procedure Code: the party requesting service of documents abroad submits the document to the competent Public Prosecutor (of the Court of First Instance, Court of Appeal or Supreme Court of Appeal) through its lawyer, who afterwards forwards it to the competent foreign authority.

Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):

Law 1334 / 1983 implemented the Hague Service Convention in Greece.

The service of judicial and extrajudicial documents is executed by virtue of an order of the competent Public Prosecutor namely the Prosecutor of the district where the person being served is resident. According to the Civil Procedure Code, articles 122 and subsequent, the service of documents is performed by a process server.

Pour de plus amples informations relatives aux formes de signification ou de notification, voir : Réseau Judiciaire Européen en matière civile et commerciale – Signification et notification des actes – Grèce.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):

La Grèce déclare que la signification ou notification officielle ne sera effectuée que si le document à signifier ou notifier est rédigé ou traduit en langue grecque.

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Grèce dans le cadre de la Convention Notification.

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):

All formal service under Article 5(1)(a) must be sent to the competent Public Prosecutor at a flat fee.

The cost of service will be €50, starting from August 1st, 2013.

Payment of fees shall be made by bank transfers payable to the Hellenic Ministry of Justice, Transparency & Human Rights. All service requests should comply with the described method. However, if unaccompanied by proper payment and bank receipt, they will be returned without processing. The website provides detailed information on method of payment.

(Réseau Judiciaire Européen en matière civile et commerciale – Signification et notification des actes – Grèce (question 8).

Délai d’exécution: Un mois
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Grèce dans le cadre de la Convention Notification.

Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

La Grèce n’a pas adhéré aux Conventions de La Haye de 1905 et de 1954 et n’a par conséquent pas conclu d’accords additionnels avec d’autres Etats contractants.

La Grèce a conclu des accords bilatéraux d’assistance judiciaire avec l’Allemagne (11 mai 1938), la République tchèque et la Slovaquie (22 octobre 1980) et Chypre (5 mars 1984).

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007) (Atlas judiciaire européen – Signification et notification des actes).

Liens utiles: www.mfa.gr (Ministry of Foreign Affairs)

(Dernière mise à jour de cette page: le 16 octobre 2018)


Hongrie

Hongrie - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Ministry of Justice

Coordonnées :
Adresse: Ministry of Justice (Igazságügyi Minisztérium)
Department of Private International Law (Nemzetközi Magánjogi Föosztály)

Address:
Kossuth tér 2-4.
1055 Budapest
Hungary

Mailing Address: / Adresse postale:
P.O. Box 2
1357 Budapest
Hungary

Mailing Address for Delivery by Private Courier: / Adresse postale pour livraison par transporteur privé
c/o Postal Bureau of the Parliament (Országházi Levélátvevö)
Balassi Bálint utca 1-3
1055 Budapest
Hungary
Téléphone: +36 (1) 795 4846 / 795 6094
Télécopieur: +36 (1) 795 0463
Courriel: nmfo@kim.gov.hu
Site Internet: http://www.kormany.hu/hu/kozigazgatasi-es-igazsagugyi-miniszterium
Personne à contacter:  
Langues de communication: hongrois, allemand, anglais, français

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires sur la Convention Notification)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
Ministry of Public Administration and Justice 
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
The special rules applicable to the service of official documents are available in Section 99 of the Code of Civil Procedure, Sections 27 to 32 of Government Decree no. 335/2012 (XII.4.) as well as Sections 35 and 35/A of Decree of the Minister of Justice no. 14/2002 (VIII.1.).

Formal Service:

Official documents are in principle served by post thus this is the method of service usually used for accomplishment of requests for formal service.
The official document is posted with a specific acknowledgement of receipt. The postal service provider attempts to serve the document on the addressee or any other authorised recipient.
If the addressee declines to accept the document, the document must be considered served on the day of the unsuccessful service. In that event the postal service provider returns the official document without delay to the sender with the notice "delivery refused" and the legal consequences in connection with the served document are to be applied.
If the first service attempt is unsuccessful (but the addressee's address is otherwise correct), the postal service provider shall leave a notice at the given address informing the addressee that 1) the postal service provider tried to serve an official document, 2) it will attempt to serve the document on the fifth working day following the day of the unsuccessful delivery and 3) the addressee can collect the official document at the post office upon proof of identity.
Should the second service also be unsuccessful, the postal service provider will leave a second notice informing the addressee that the official document can be collected at the post office within five working days of the second unsuccessful service. After five working days the postal service provider will return the official document to the sender with a notice indicating that it was "not claimed for" by the addressee. In this case the documents are deemed as served on the fifth working day of the second delivery attempt.

Informal Service:

The same rules apply as for formal service but the documents cannot be considered as served when the addressee refuses to accept them or they are returned by the postal service provider as "not claimed for".

For more information, see European Judicial Network in Civil and Commercial Matters - Service of documents - Hungary.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
Hungary has declared that service under Article 5(1) shall only be made if the document to be served is accompanied by an official translation into the Hungarian language.

By official translation the Hungarian Central Authority means a translation that is accepted for the purposes of judicial proceedings in the requesting Contracting State under its law thus a certain quality and reliablity is ensured.

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Hongrie dans le cadre de la Convention Notification.

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
Accomplishment of requests for formal or informal service is free of charge in Hungary.
Délai d’exécution: The average time frame of service is between two and three months that can be surpassed in problematic cases.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Hongrie dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition 
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007) (Atlas judiciaire européen - Signification et notification des actes).

Bilateral agreements with Albania, Australia, Belarus, Bosnia and Herzegovina, Canada, China, Egypt, the Former Yugoslav Republic of Macedonia, France (overseas territories), Montenegro, Russian Federation, Serbia, Turkey, Ukraine.

Liens utiles: http://www.kormany.hu/hu/kozigazgatasi-es-igazsagugyi-miniszterium (en langue hongroise uniquement)

http://ec.europa.eu/civiljustice/serv_doc/serv_doc_hun_en.htm

(Dernière mise à jour de cette page: le 31 juillet 2014)

Hongrie - Autorité compétente (art. 6)

L'attestation visée à l'article 6 de la Convention est établie, dans la République de Hongrie, par le tribunal qui a signifié ou notifié le document.

Hongrie - Autorité compétente (art. 9)

Ministry of Public Administration and Justice


Inde

Inde - Autorité centrale & Informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

The Ministry of Law and Justice

Contact details:

Adresse : Central Authority
The Ministry of Law and Justice
Department of Legal Affairs
Room No. 439-A, 4th Floor, A-Wing, Shastri Bhavan
New Delhi
110 001 India
Téléphone : +91 (11) 2338 7557
+91 (11) 2338 0408
+91 (11) 2338 7908
Télécopie : +91 (11) 2338 4241
+91 (11) 2307 0248
+91 (11) 2338 4403
Courriel : Judicial-dla@nic.in
sureshchandra@nic.in
Site web :

http://legalaffairs.gov.in

Personne à contacter : Mr R. K. Srivastava
Deputy Legal Adviser
Tel.: +91 (11) 2338 7543
Fax.: +91 (11) 2338 1773
E-mail: rksrivastava.dla@nic.in
Langues de communication :  

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
 
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
 
Exigences de traduction
(art. 5(3)):

Les demandes de signification ou de notification de documents doivent être rédigées en langue anglaise ou accompagnées d'une traduction en langue anglaise.

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par l’Inde dans le cadre de la Convention Notification.

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
No charges are incurred for service.
Délai d’exécution:  
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10(b)):
 
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par l’Inde dans le cadre de la Convention Notification.

Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d’applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d’applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

 
Liens utiles:  

(Dernière mise à jour de cette page: le 22 juin 2017)


Irlande

Irlande - Autorité centrale (art. 2) & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Master of the High Court or the Deputy Master for the time being appointed

Coordonnées :
Adresse: Master of the High Court or the Deputy Master for the time being appointed
c/o Master's Section
High Court Central Office
Four Courts
Inns Quay
Dublin 7
Ireland
Téléphone: + 353 (0)1 888.6000 / 6503 / 6508 / 6505 / 6442
Télécopieur: +353 (0) 1 888.6125
Courriel: HagueConvention@courts.ie
Site Internet: Irish Courts Service
High Court
Personne à contacter:  
Langues de communication: anglais, irlandais (gaélique)

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses au Questionnaire de 2003 et/ou au celui de 2008 sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
- the Central Authority;
- a practising Solicitor;
- a County Registrar; and
- a District Court Clerk.
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):

Formal Service (Art. 5 (1)(a))
Personal or by post.

Informal delivery (Art. 5(2))
This method can be used where the addressee has indicated in writing that he will accept service, or that service may be effected by delivering documents to an intermediary e.g. a solicitor acting for him. 

Pour de plus amples informations relatives aux formes de signification ou de notification, voir :
Order: 121B Service of Foreign Process (Denmark and outside the EU, 2005)
Order: 121 Service of documents
Order: 9 Service of Summons

Voir aussi Réseau Judiciaire Européen en matière civile et commerciale – Signification et notification des actes – Irlande.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
It is the practice of the Irish Central Authority to insist on the translation of all documents to be served.
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
At present, it is not the practice of the Irish Central Authority to seek to recoup from the requestor the costs of service in Ireland.
Délai d’exécution:  
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par l’Irlande dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Pas d'opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Opposition (voir les déclarations)
Art. 10(c): Opposition (voir les déclarations)
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

The Consular Convention between Ireland and the United States of America, signed at Dublin on 1 May 1950 provides in Article 17 (1) (g) that a consular officer may, within his district, serve or cause to be served judicial documents or take evidence on behalf of courts of the sending state in a manner permitted under special arrangements on this subject between the High Contracting Parties or otherwise not inconsistent with the laws of the territory. 

Pour consulter les traités bilatéraux et multilatéraux auxquels l’Irlande est partie, cliquer ici.

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007)

Atlas judiciaire européen – Signification et notification des actes.

Liens utiles:

Department of Foreign Affairs
The Law Reform Commission
Office of the Attorney General 

(Dernière mise à jour de cette page: le 26 février 2014)

Irlande - Autorités expéditices (art. 3)

L'autorité ou l'officier ministériel compétents selon les lois irlandaises aux fins de l'article 3 de la Convention sont l'Autorité centrale, un "practising Solicitor", un "County Registrar" ou un "District Court Clerk".

Irlande - Autorité compétente (art. 6)

The Master of the High Court (including any Deputy Master for the time being appointed)
Inns Quay
DUBLIN 7
Ireland
languages of communication: English, Irish (Gaelic)


Islande

Islande - Autorité centrale & informations pratiques

[Autorités compétentes avant le 29.09.2016]

Autorité centrale à partir du 1er janvier 2011:

Commissaire du district de Suðurnes(Sýslumađurinn á Suđurnesjum) 

Coordonnées :

Adresse: Commissaire du district de Suðurnes
Vatnsnesvegur 33
230 Keflavík
Iceland
Téléphone: +354-458-2200
Télécopieur: -
Courriel: ingaloa@syslumenn.is
Site Internet: www.syslumenn.is
Personne à contacter: Mme Inga Lóa Steinarsdóttir
Langues de communication: islandais, anglais

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses au Questionnaire de 2003 et/ou au celui de 2008 sur la Convention Notification)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
The District Commissioner of Suðurnes
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
The Central Authority forwards the document to a process server who carries out the task.
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
Requests for service will only be complied with when the document to be served is written in Icelandic, or if the request is accompanied by a translation, unless the document is meant to be delivered only to an addressee who accepts it voluntarily. Iceland has not entered into any agreement with respect to article 20(b).
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
No costs
Délai d’exécution: On average 1-2 months.
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10(b)):
 
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par l’Islande dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Pas d'opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition 
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

A multilateral convention on judicial co-operation was concluded between: Denmark, Finland, Iceland, Norway and Sweden on 26 April 1974.

The Lugano Convention of 16 September 1988
Liens utiles:  

(Dernière mise à jour de cette page: le 7 avril 2017)


Israël

Israël - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Administration of Courts

Coordonnées :

Adresse: Administration of Courts
Legal Assistance to Foreign Countries
22 Kanfei Nesharin St.
Jerusalem 95464
Israel
Téléphone: +972 (2) 655 6919
Télécopieur: +972 (2) 655 6887
Courriel: Mishpatit@court.gov.il
Site Internet: -
Personne à contacter: Legal adviser for the Administrator of Courts
Foreign.Countries@court.gov.il
Langues de communication: anglais, hébreu

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
Le Director of Courts (c’est-à-dire l’Autorité centrale).
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):

Service is effected either by registered post with a certificate of receipt of service or personally delivered by the clerks of the various Magistrate’s courts.

If the person to be served is not at the address given, the documents can be accepted by a member of the family who lives at the same address and appears to be at least 18 years old. In addition, if the documents are served by the clerk of the court, on his third visit to an address where no answer has been obtained, the clerk can post the document on the door of the intended recipient – and in this case this is regarded as legal service of the documents.

Documents intended for residents of the Palestinian Authority
Please note that documents intended for residents of the Palestinian Authority should be forwarded through the Director of Courts. This authority forwards the documents to the Palestinian Authority. In addition:

a. The documents are to be translated into Arabic and Hebrew.
b. The request must include the full name (four names) of the recipient.
c. The request must include the Identification Number of the recipient.
d. The request must include the full address as far as possible.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
The documents to be served must be translated into Hebrew, English or Arabic.
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
Les autorités israéliennes ne comptent aucun frais pour leurs services dans le cadre de la Convention.
Délai d’exécution: 1-4 mois
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10(b)):
Pas applicable.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par Israël dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Pas d'opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Informations supplémentaires - voir les déclarations
Art. 10(c): Informations supplémentaires - voir les déclarations
Art. 15(2): Pas de déclaration d'applicabilité 
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Pour consulter les traités bilatéraux et multilatéraux auxquels Israël est partie, cliquer ici.

Liens utiles: The Judicial Authority

(Dernière mise à jour de cette page: le 24 novembre 2016)

Israël - Autorité compétente (art. 6, 18)

 

Coordonnées :
Adresse: Administration of Courts
Legal Assistance to Foreign Countries
22 Kanfei Nesharim st.
Jerusalem 95464
Israel
Téléphone: +972 (2) 655 6919
Télécopieur: +972 (2) 655 6887
Courriel: Mishpatit@court.gov.il
Site Internet: -
Personne à contacter: Legal adviser for the Administrator of Courts
courriel : Foreign.Countries@court.gov.il
Langues de communication: anglais, hébreu

(Dernière mise à jour de cette page: le 1 décembre 2016)


Italie

Italie - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Ufficio unico degli ufficiali giudiziari presso la corte di appello di Roma

Coordonnées :

Adresse: Ufficio Unico Ufficiali Giudiziari presso la Corte d'Appello di Roma
Viale Giulio Cesare, 52 
00192 ROMA
Téléphone: +39 06-3283 67058
+39 06-3283 67059 
Télécopieur: +3906-3283 67933
Courriel: unep.ca.roma@giustizia.it
Site Internet: Le site est actuellement en rénovation
Personne à contacter: Sezione Atti Esteri -UNEP di Roma
Langues de communication: italien, anglais

 

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
Ufficio Unico Ufficiali Giudiziari existing in each Tribunale and Corte di Appello
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):

The receiving Central Authority sends the request to the local Bailiff. (Ufficio Unico Ufficiali Giudiziari at the local Tribunale or Corte di Appello). The document is served in accordance with Art. 5 of the Convention.  

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
Pursuant to Article 5(3) of the Convention Italy will require the document translated into the Italian Language.
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
No costs are charged in relation to the execution of the request of service.
Délai d’exécution: -
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
-
Art. 8(2): Pas d'opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Pas d'opposition
Art. 15(2): Pas de déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Council Regulation (EC) No 1393/2007 on the service in the Member States of judicial and extrajudicial documents in civil or commercial matters.

Liens utiles: http://www.esteri.it/mae/resource/doc/2017/12/guida_notifiche_civile_2018_con_allegati.pdf

(Dernière mise à jour de cette page: le 12 mars 2018)

Italie - Autorité compétente (art. 6)

"Gli Uffici unici degli Ufficiali giudiziari constituiti presso le Corti di Appello e i Tribunali e gli Ufficiali giudiziari addetti alle preture" (les greffes auprès des cours d'appel et des tribunaux ainsi que les huissiers préposés aux tribunaux de première instance) sont habilités à délivrer l'attestation prévue par l'art. 6.

Italie - Autorité compétente (art. 9)

"Gli Fffici unici degli Ufficiali giudiziari presso le Corti di Appello e i Tribunali e gli Ufficiali giudiziari addetti alle preture" (les greffes auprès des cours d'appel et des tribunaux ainsi que les huissiers préposés aux tribunaux de première instance) ont qualité pour recevoir, aux fins de notification, les actes judiciaires transmis par les Autorités consulaires ou diplomatiques, dont à l'art. 9.

Japon

Japon - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Ministry of Foreign Affairs

Coordonnées :

Adresse: Ministry of Foreign Affairs
2-2-1 Kasumigaseki Chiyoda-ku
TOKYO
100-8919 Japan
Téléphone: +81 3 5501 8152  
Télécopieur: +81 3 5501 8148 
Courriel: -
Site Internet: https://www.mofa.go.jp/ca/cp/page25e_000251.html
Division à contacter: Consular Policy Division
Langues de communication: japonais (par téléphone)
japonais et anglais (par télécopie)

 

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses au Questionnaire de 2003 et/ou au celui de 2008 sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
les juges
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):

Notification formelle (art. 5(1)(a))
L’acte à notifier est transmis par le Ministre des Affaires Etrangères au tribunal compétent. La notification est effectuée par la poste (courrier spécial, article 49 de la Loi postale, et un rapport est établi par le facteur) ou par un marshal.

Simple remise (art. 5(2))
L’acte à notifier est transmis par le Ministre des Affaires Etrangères au tribunal compétent. Le greffier informe le destinataire des actes et celui-ci se présente au tribunal ou demande que les actes lui soient envoyés. Dans cette dernière hypothèse, une notification par courrier spécial sera effectuée (article 49 de la Lois postale ; le facteur établit un rapport de la remise). Si le destinataire refuse d’accepter les actes ou ne se présente pas au tribunal ou ne demande pas l’envoi dans les trois semaines à compter de la date à laquelle il a été informé de l’acte, ceux-ci seront renvoyés au requérant.

Notification selon une forme particulière (art. 5 (1)(b))
Sur demande, un marshal effectuera la notification en délivrant l’acte à notifier directement à la personne après s’être assuré qu’elle est bien le destinataire.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):

Full translation is required for any document to be served under Article 5(1)(a)(b). We serve the translation to the addressee together with the original.

Japan has not concluded any agreements under Article 20(b). 

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):

In principle, the applicant incurs no charges because the National Treasury bears costs of service. However, in the case of service by a marshal, a fee is charged and should be reimbursed. To that end, the court which effected the service sends a bill of the costs to be reimbursed to the applicant together with the certificate referred to in Article 6.

When executed by a marshal, the amount to be paid for the performance of service is 1,800 yen (service in working hours on weekdays) or 4,200 yen (service in night times, weekends or holidays) plus the marshal’s travel expenses, which is 37 yen per kilometer from the competent district court to which he / she belongs.

Délai d’exécution:
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par le Japon dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Consular Convention between Japan and the United States of America

Consular Convention between Japan and the United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland

Agreements or arrangements concerning judicial assistance between Japan and; Swiss Confederation, Kingdom of Denmark, Republic of Italy, Democratic Socialist Republic of Sri Lanka, Federative Republic of Brazil, Kingdom of Thailand, Federal Republic of Germany, United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland, Syrian Arab Republic, Kingdom of Norway, Australia, Islamic Republic of Iran, Republic of Austria, State of Kuwait, Republic of Iraq, State of Israel

Liens utiles:  

(Dernière mise à jour de cette page: le 7 janvier 2019)

Japon - Autorité compétente (art. 6)

Le "District Court" ayant accordé une aide en matière de signification ou de notification a été désigné, conformément au premier alinéa de l'article 6, comme l'autorité compétente pour établir l'attestation conforme à la formule modèle annexée à la présente Convention.

Japon - Autorité compétente (art. 9)

Ministry of Foreign Affairs
2-2-1 Kasumigaseki Chiyoda-ku
Tokyo
100-8919 Japan
tel.: +81-3-3580.3311

Lettonie

Lettonie - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Council of Sworn Bailiffs of Latvia

Coordonnées :

Adresse: Council of Sworn Bailiffs
Brivibas Street 82-3
Riga, LV-1001
Latvia
Téléphone: +371 6729 0005
Télécopieur: +371 6729 0006
Courriel: documents@lzti.lv
Site Internet: http://www.lzti.lv/
Personne à contacter:  
Langues de communication:  

 

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
The all instance courts of the Republic of Latvia examining civil cases are competent to forward a request for the service of documents to the executing country.
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
Documents are received in the Central Authority and forwarded to competent Bailiff of Latvia for the execution of the request.

In accordance with the Civil Procedure Law, documents can be served using:
1) registered mail;
2) by registered mail with notification of receipt;
3) by ordinary mail;
4) by electronic mail;
5) The judicial documents may also be delivered to the workplace of the person. If the addressee is absent, the documents may be handed to the administration of the place of employment to be forwarded to the addressee.
6) Documents may be handed to an adult person met at the address indicated for service.
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
Translation is required if the addressee refuses to accept the document because the document is not prepared in the official language of Latvia (Latvian) or in a language that the addressee understands.

In such a case the document is returned to the requesting State to be translated either into Latvian or any other language that the addressee has specified.

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
Latvia asks EUR 113,97 (including VAT) charge for each request for service of documents. The payment must be settled through a bank transfer and all bank commission fees must be covered by the person who settles the principal payment for service of documents.

Bank account information:
Registration No. 90001497619
Registered office: 82-3 Brivibas Street, Riga, LV-1001, Latvia
Bank: Swedbank AS
Account No.: LV93HABA0551038096742
SWIFT code: HABALV22
Payment purpose: information on the addressee.
Délai d’exécution: If the document cannot be served within one month from the receipt of the document in the Council of Sworn Bailiffs of Latvia or within the time limit provided for in the request, the Bailiff to which the request has been forwarded to has to inform the Council of Sworn Bailiffs of Latvia about this fact as well as about the reasons that have delayed the service of the document.
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétentes (art. 10(b)) : -
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Lettonie dans le cadre de la Convention Notification
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): No opposition, but only if the documents are translated into Latvian and are delivered using a registered postal letter with an acknowledgment of receipt.
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Conventions bilatérales d'entraide judiciaire: Fédération de Russie; Biélorussie; Ukraine; Moldove; Ouzbékistan; Kirghizistan.

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les États membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007) (Atlas judiciaire européen – Signification et notification des actes).

Liens utiles: https://www.tm.gov.lv/lv/cits/vispariga-informacija-par-tiesisko-sadarbibu-civillietas-1

(Dernière mise à jour de cette page: le 6 février 2019)

Lettonie - Autorité compétente (art. 9)

Ministry of Justice
Brivibas blvd 36
RIGA, LV - 1536
Latvia
tel.: +371 6716 2669 / +371 6716 2671
fax: +371 6721 0823 / +371 6728 5575
e-mail: tm.kanceleja@tm.gov.lv
website: http://www.tm.gov.lv/en/
languages of communication: English, Russian, Latvian
contact person: Ms Liene Jenca

Lettonie - Autorité compétente (art. 6)

In accordance with paragraph 1 of Article 6 of the Convention the Authority of the Republic of Latvia designated to complete a certificate in the form of the model, annexed to the Convention, is the sworn bailiff competent for service of documents under the relevant Latvian laws and regulations.

Lettonie - Autorité expéditrice (art. 3)

The all instance courts of the Republic of Latvia examining civil cases are competent to forward a request for the service of documents to the executing country.


Lituanie

Lituanie - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Ministry of Justice

Contact details:
Address: Ministry of Justice
Gedimino ave. 30
LT-01104
Telephone: +370 (5) 266 2940
Fax: +370 (5) 262 5940
E-mail: tbs@tm.lt
General website: http://www.tm.lt/
Contact person: Ms Andrada Bavejan
Head of International Co-operation
Division of International Law Department
Languages spoken by staff: Lithuanian, English, French, German, Russian

Practical Information:
(The following information was provided by the relevant State authorities or was obtained from the replies to the 2003 Service Convention Questionnaire)

Forwarding authorities
(Art. 3(1)):
The courts of the Republic of Lithuania (all instances, i.e., district courts of cities and regions - in total 49 -, county courts - in total 5 -, the Lithuanian Court of Appeals and the Lithuanian Supreme Court) examining civil or commercial cases are competent to forward a request for service of documents to the foreign Central Authority.
Methods of service
(Art. 5(1)(2)):

Documents may be served (delivered) to a person:

- sent by registered letter at the residential, official or registered office address of the person (the addressee);
- served personally upon signed acknowledgement at the residence, official or registered office address of the person (the addressee);
- other methods of service provided this method of service (delivery) ensures that the document is served (the entire information contained therein will be delivered (will become known to) the recipient.

Costs relating to execution of the request for service
(Art. 12):

The fee for service of documents in the Republic of Lithuania is EUR 110 (one hundred ten euro).

The application for service of documents shall be accompanied with the evidence supporting the payment of the fee by a bank transfer to the account of the Chamber of Judicial Officers of Lithuania:

Chamber of Judicial Officers of Lithuania
Address: Konstitucijos Ave. 15, LT-09319 Vilnius, Republic of Lithuania Account No. LT92 4010 0424 0031 5815, AB "DnB bankas",
bank code 40100 Data accumulated and stored in the Register of Legal Entities, code 126198978.
Tel. +370 5 2750067, +370 5 275 0068
E-mail: info@antstoliurumai.lt
Website:
www.antstoliurumai.lt

Where in relation to the submission of the application the fee of EUR 110 is not paid, and no documents supporting the payment of the fee are submitted, the Central Authority shall return the documents in the same order as they were received, indicate the reason for returning the documents, and provide the information about the amount of the fee and possible payment methods. The return of the documents does not mean the documents cannot be submitted for service repeatedly.

Within the Republic of Lithuania, the documents can be served without having paid the fee of EUR 110, provided the applicant submits the evidence that the fee has been paid or compensated from the funds of the State-guaranteed legal assistance.

In case the application includes a request for service of the documents in a specific way requiring additional expenses the applicant shall defray the expenses not included in the fee of EUR 110 in advance and in the specific required way according to the documents supporting the amount of the specific expenses submitted by the Chamber of Judicial Officers of Lithuania (bailiffs).

Time for execution of request: 1.5 - 2 months 
Oppositions and declarations
(Art. 21(2)):
Click here to read all the declarations and reservations made by Lithuania under this Convention.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition 
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Declaration of applicability
Art. 16(3): Declaration of applicability

Derogatory channels (bilateral or multilateral agreements or internal law permitting other transmission channels)
(Arts. 11, 19, 24 and 25)

Disclaimer:
Information may not be complete or fully updated – please contact the relevant authorities to verify this information.

Bilateral conventions on judicial co-operation: Azerbaijan, Belarus, People’s Republic of China, Kazakhstan, Republic of Moldova, Poland, Russian Federation, Ukraine, Uzbekistan.

Agreement between Lithuania, Estonia and Latvia on legal assistance and legal relations.

Council Regulation (EC) No 1393/2007 on the service in the Member States of judicial and extrajudicial documents in civil or commercial matters (Strasbourg, 13 November 2007) (European Judicial Atlas – Service of Documents).

Useful links:  

(Dernière mise à jour de cette page: le 4 avril 2016)

Lituanie - Autorité compétente (art. 6)

The judicial officer with territorial jurisdiction to whom the document was transmitted for service is competent to complete the certificate pursuant to Article 6.

Lituanie - autres autorités (art. 18)

The competent authority designated in the Republic of Lithuania - the Chamber of Judicial Officers of Lithuania to which the Central Authority transfers the requests of all Contracting States regarding the service of documents. The Chamber of Judicial Officers of Lithuania organises and coordinates the service of the documents and their forwarding to judicial officers for execution according to the operational territory.

Luxembourg

Luxembourg - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Le Procureur général d'Etat

Coordonnées :

Adresse: Le Procureur général d'Etat
Cité judiciaire
Plateau du St-Esprit
L-2080 Luxembourg
Téléphone: +352 47 59 81-336
Télécopieur: +352 47 05 50
Courriel: parquet.general@justice.etat.lu
Site Internet: www.justice.public.lu
Personne à contacter: Mme Monique SCHMITZ, Avocat Général
tél.: +352 47 59 81-336/393
en son absence / in her absence:
Avocat général de permanence
Langues de communication: français, allemand, anglais

 

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires de 2003 et/ou de 2008 sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
a) le Parquet général ;
b) les Parquets des tribunaux d’arrondissement ;
c) les huissiers de justice ;
d) dans certaines matières spéciales (droit de travail, bail à loyer) les greffiers des justices de paix.
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):

Jusqu’en  2001 la simple remise de l’acte pouvait être effectuée par la Gendarmerie ou la Police. Depuis, dans tous les cas, il est procédé à la notification formelle de l’acte au sens de l’article 5(1), c’est-à-dire à la signification de l’acte par un huissier de justice.

Pour de plus amples informations relatives aux formes de signification ou de notification, voir Réseau Judiciaire Européen en matière civile et commerciale – Signification et notification des actes – Luxembourg.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):

Lorsque des actes judiciaires étrangers sont signifiés en application des articles 5(a) et 10(b) et (c), par l'intermédiaire d'un huissier luxembourgeois, ils doivent être rédigés en français ou en allemand, ou être accompagnés d'une traduction dans l’une de ces langues.

Exceptionnellement l’Autorité centrale peut accepter un acte rédigé dans une autre langue s’il est établi que le destinataire comprend la langue et accepte l’acte volontairement. Le Luxembourg exige la traduction intégrale de l’acte à signifier et des pièces.

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par le Luxembourg dans le cadre de la Convention Notification.

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):

Le Luxembourg n’applique en principe pas l’article 12 en relation avec les modes de notifications ou de significations prévus à l’article 5. Dans le cadre des modes de notifications ou de significations prévus à l’article 5 le Luxembourg renonce en principe au remboursement des frais occasionnés par les notifications ou significations.

En cas de transmission directe de l’acte par les soins d’un huissier de justice, les frais à charge du requérant englobent un droit fixe de 60 euros, les frais de voyage et la TVA (17%). Les frais de voyage s’élèvent à 0.60 euro pour chaque kilomètre parcouru à l’aller et au retour. A l’intérieur de la Ville de Luxembourg les frais son tarifés à 8 euros. A l’intérieur des villes d’Esch-sur-Alzette et de Diekirch le forfait est fixé à 4 euros. Si l’huissier de justice doit remettre plusieurs copies d’une acte il lui est dû par copie supplémentaire ¼ du droit fixe (c'est-à-dire 15 euros). En outre, lorsque l’huissier ne peut signifier à personne et doit contrôler l’adresse, les frais sont augmentés de 1/10 du droit fixe (6 euros). S’y ajoutent encore, lorsque l’acte doit être enregistré au Luxembourg, un droit fixe de 12 euros et un droit de timbre de 2 euros par feuille.

En sus des frais et débours susmentionnés peuvent être facturés, le cas échéant, des frais occasionnés par un envoi postal ou des frais de stationnement.

La facture est envoyée au demandeur. Certains huissiers exigent qu’une avance sur frais soit payée avant de procéder à la signification ; d’autres, procèdent immédiatement à la signification, mais ne rendent l’original de l’acte signifié qu’après l’obtention du paiement.

Délai d’exécution: Environ deux semaines 
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10(b)):
Chambre des huissiers de justice du Grand-Duché de Luxembourg
65, rue d’Eich
L-1461 Luxembourg
http://www.huissier.lu/  
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par le Luxembourg dans le cadre de la Convention Notification.

Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Pas d'opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Des accords additionnels à la Convention de La Haye du 17 juillet 1905 ou celle du premier mars 1954 ont été conclus avec : Autriche (17 mars 1972) ; Danemark (15 janvier 1912) et Norvège (premier juin 1910 – articles 1 et 2).

Conventions bilatérales d’entraide judiciaire : Belgique (Bruxelles, 11 et 19 mars 1974 - articles 1 à 3) ; France (Paris, 14 mars 1884 ; aussi, échange des déclarations du 23 juillet 1956) ; Pays-Bas (9 janvier, 11 et 14 février 1974) ; Suisse (12 et 15 février 1979).

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007) (Atlas judiciaire européen – Signification et notification des actes).

Liens utiles: Legilux – le portail juridique du Gouvernement

(Dernière mise à jour de cette page: le 17 janvier 2018)


Malte

Malte - Autorité centrale (art. 2)

Attorney General
The Palace
VALLETTA
Malta

Maroc

Maroc - Autorité centrale (art. 2)

Ministère de la Justice
Direction des Affaires Civiles 
Service de l'Entraide Judiciaire en Matière Civile
Palais de la Mamounia
RABAT

numéro de téléphone/telephone number: +212 (0) 537 213 675
numéro de télécopie/fax number: +212 (0) 537 705 914
courriel/e-mail: entraidejcivil@justice.gov.ma

Personnes à contacter / Persons to contact:

(Dernière mise à jour de cette page : le 09 octobre 2018)


Mexique

Mexique - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

General Direction of Legal Affairs
Ministry of Foreign Affairs
(la Dirección General de Asuntos Jurídicos de la Secretaría de Relaciones Exteriores)

Coordonnées :
Adresse: General Direction of Legal Affairs
Ministry of Foreign Affairs
Plaza Juárez No. 20, piso 5
Edificio Tlatelolco
Colonia Centro, delegación Cuauhtémoc, C.P. 06010
Mexico, Distrito Federal
Téléphone: +52 (55) 3686 5100
(ext. 6421, 6438, 6127)
Télécopieur: +52 (55) 36865236 
Courriel: dgajuridicos@sre.gob.mx
Site Internet: http://www.sre.gob.mx/en/
Personne à contacter: Pour plus d’information sur les personnes à contacter, cliquer ici (en espagnol uniquement).
Langues de communication: espagnol

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
Judges and the General Direction of Legal Affairs
Ministry of Foreign Affairs (incl. its regional offices)
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
Personal service
Exigences de traduction
(art. 5(3)):

In relation to Article 5, when the judicial and extrajudicial documents to be served in Mexican territory are written in a language other than Spanish, they must be accompanied by the corresponding translation.

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par le Mexique dans le cadre de la Convention Notification.

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12(2)):

In relation to the second paragraph of Article 12, the costs incurred by serving judicial or extrajudicial documents will be covered by the applicant. 

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par le Mexique dans le cadre de la Convention Notification.

Autres informations : Filling the blanks of the forms in Spanish is most appreciated (see however Art. 7(2)).
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par le Mexique dans le cadre de la Convention Notification.

Art. 8(2): Opposition (voir les déclarations)
Art. 10: Opposition
Art. 15(2):

Déclaration de non-applicabilité

Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

To consult bilateral and multilateral treaties to which Mexico is a party, see: http://www.sre.gob.mx/tratados/.  

Multilateral conventions on judicial co-operation:
- Inter-American Convention on Letters Rogatory (Panama City, 13 January 1975).
- Additional Protocol to the Inter-American Convention on Letters Rogatory (Montevideo, 8 May 1979).

www.oas.org.

Liens utiles: http://webapps.sre.gob.mx/rogatorias/ (track service for letters rogatory) (en espagnol uniquement)
http://www.sre.gob.mx/index.php/tramites-y-servicios/exhorto-o-carta-rogatoria-internacional- (International letters rogatory) (Ministry of Foreign Affairs)

(Dernière mise à jour de cette page: le 22 juillet 2014)

Mexique - autorité compétente (art. 6)

The competent judicial authority handling the request for service will also be responsible for issuing the certificate concerning the service of the document in accordance with the model form. The Central Authority will only validate the certificate.

Monaco

Monaco - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s) :

Direction des Services judiciaires

Coordonnées:

Adresse: Direction des Services judiciaires
Palais de Justice
5, rue Colonel Bellando de Castro
MC - 98000 MONACO
Téléphone: +377 98 98 88 11
Télécopie: +377 98 98 85 89
Courriel : dsj@justice.mc
Site Internet général :  
Personne à contacter : M. Pierre-Erige Ciaudo
Administrateur à la Direction des Services Judiciaires

M. Bruno NARDI
Assistant Judiciaire

Languages spoken by staff: français, anglais

 

Informations pratiques :

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
L’huissier de Justice qui, pour les significations d’actes aux personnes qui n’habitent pas dans la Principauté, remet l’acte au parquet du procureur général, lequel le fait suivre à la Direction des Services Judiciaires, autorité centrale (article 150 du code de procédure civile).
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
De manière générale, la simple remise de l'acte (art. 5(2)) est utilisée.

Dans le cas de la notification par voie de simple remise (mode principal), l'acte est reçu par la Direction des Services Judiciaires, autorité centrale, puis transmis au Parquet Général.

Le Parquet Général adresse l'acte à remettre à la Sûreté Publique dont un agent, requis à cette fin par le Parquet, est chargé de la remise au destinataire. Cette notification est faite sans frais.

Les articles 136 à 183 du Code de procédure civile régissent la procédure de la signification.

A la demande d'une partie, ou d'office, il est possible de faire signifier l'acte par voie de signification, accomplie par un huissier de justice. Dans cas, lorsqu'un acte est reçu de l'étranger, la Direction des services judiciaires le transmet au Parquet Général qui en saisit un huissier.

En pratique, il n'est recouru à la voie de signification par un huissier de justice, qu'en cas de demande expresse du requérant. Ce mode de remise engendre des frais.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
En dehors des exigences de l’article 7 de la Convention et dans la mesure où les indications du formulaire permettent d’obtenir les renseignements suffisants sur la nature et l’objet de l’acte, la Principauté de Monaco n’a pas d’exigence particulière pour ce qui concerne les traductions des actes.

En revanche, au cas par cas, des demandes d’éclaircissement pourront être demandées à la partie requérante.

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
Aucun frais pour les services de l’Etat, aucune taxe ne sont perçus à l’occasion d’une notification internationale en provenance d’un Etat contractant.

La simple remise de l'acte est gratuite pour le requérant.
En revanche, si le mode de remise choisi par l'autorité requérante est la signification, c'est-à-dire la remise de l'acte par un huissier, le paiement de frais sera exigé.

Délai d’exécution: À Monaco, les délais d’exécution d’une demande de notification par remise et la remise effective excèdent rarement un mois.

En cas de défaillance du destinataire, plusieurs tentatives de remise sont effectuées dans un délai n'excédant pas, de manière générale, 6 à 8 semaines. 

Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10(b)):
Huissiers de Justice :

Mme Marie-Thérèse ESCAUT-MARQUET
O. de l’Ordre de Saint-Charles
29, boulevard des Moulins
(Téléphone : +377 93.30.74.03)

Mme Claire NOTARI
“L’Héraclès” 17
boulevard Albert Ier
(Téléphone : +377 97.97.09.09)

Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
(Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par Monaco dans le cadre de la Convention Notification.)
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Pas d'opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

La Convention franco-monégasque du 2 décembre 1949 relative à l’aide mutuelle judiciaire (en ces matières civile et commerciale) et l’Échange de notes des 24 août/28 septembre 1961 entre la Suisse et Monaco concernant le règlement des questions relatives à la notification des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale  sont maintenus.
Liens utiles: -

 

Monaco - Autorité compétente (art. 6, 9)

la Direction des Services judiciaires
Palais de Justice
5, rue Colonel Bellando de Castro
MC - 98000 MONACO
Tel.: +377 98 98 88 11
Fax: +377 98 98 85 89

Monténégro

Monténégro - Autorité centrale

Le Ministère de la Justice est désigné comme Autorité centrale chargée de recevoir les demandes de signification ou de notification en provenance d'un autre État contractant, conformément aux articles 2 et 9 de la Convention.

Monténégro - Autorité compétente (art. 6)

L'attestation prévue à l'article 6 de la Convention est établie par le tribunal compétent pour l'attestation.

Norvège

Norvège - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

The Royal Ministry of Justice and Public Security
Department of Civil Affairs

Coordonnées :

Adresse: The Royal Ministry of Justice and Public Security
Department of Civil Affairs

Adresse :

Ministry of Justice and Public Security
Department of Civil Affairs
P.O Box 8005 Dep
0030 Oslo
Norway

Adresse postale (pour tout envoie de documents) :
The Royal Ministry of Justice and Public Security
Department of Civil Affairs
Varemottak
Akersgata 59
0180 Oslo
Norway
Téléphone: +47 22 24 54 51
Télécopieur: +47 22 24 27 22
Courriel: postmottak@jd.dep.no
Site Internet:

http://www.regjeringen.no/jd

Personne à contacter:  
Langues de communication: norvégien, suédois, danois, anglais

 

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires de 2003 et/ou de 2008 sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
The courts (including the conciliation boards) and certain administrative authorities such as the County Governors and the Labour and Welfare Administration.
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
L’Autorité centrale transmet l’acte à notifier au tribunal de district ou de la ville compétent aux fins de notification. Parfois le tribunal effectue lui-même la notification, mais très souvent cette tâche est remplie par un officier ministériel.

In general, a process server is used.  If the documents are written in Norwegian, Swedish or Danish or accompanied by a translation into one of these languages and if it does not include a date set for hearing in the near future, the documents may be served by post.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
En vertu des règlements adoptés par le Décret royal du 12 septembre 1969, les demandes de notification ne seront exécutées qu’à condition que l’acte à notifier soit rédigé en norvégien, danois ou suédois, ou que la demande soit accompagnée d’une traduction dans une de ces langues, à moins que l’acte soit destiné seulement à être notifié à un destinataire que l’accepte volontairement. Ceci n’empêche pas que le Ministère de la Justice peut autoriser la notification d’un acte non traduit dans d’autres cas, s’il est convaincu que le destinataire comprendra la langue dans laquelle l’acte est rédigé.

La Norvège n’a pas conclu d’accord en vertu de l’article 20(b).

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
Aucun coût. 
Délai d’exécution: The average time from receipt at the Central Authority to execution of the request varies between 3-5 months.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Norvège dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Des accords additionnels à la Convention du 17 juillet 1905 ou celle du premier mars 1954 ont été conclus avec : Allemagne (Berlin, 2 août 1909), Autriche, Luxembourg (premier juin 1910 – articles 1 et 2).

Une convention multilatérale d’entraide judiciaire a été conclue entre : Danemark, Finlande, Islande, Norvège et Suède le 26 avril 1974.

Convention de Lugano du 16 septembre 1988. 

Une convention bilatérale d’entraide judiciaire : Autriche (21 May 1984); Allemagne (17 June 1977); Royaume Uni (Londres, 31 janvier 1931 – articles 2 à 5).

Liens utiles: Ministry of Justice and the Police and Rettsanmodninger i sivile saker – lister over sentralmyndigheter (en norvégien uniquement)

(Dernière mise à jour de cette page: le 6 septembre 2018)

Norvège - Autorité compétente (art. 6)

Conformément à l'article 6, la juridiction du département ou de la ville dans la circonscription de laquelle l'acte a été signifié ou notifié est désignée pour établir l'attestation conforme à la formule modèle annexée à la Convention.

Site Internet: www.domstol.no
Langue(s) de communication: norvégien, suédois, danois, anglais

Norvège - Autorité compétente (art. 9)

Conformément à l'article 9, alinéa premier, la juridiction du département ou de la ville dans la circonscription de laquelle réside ou séjourne le destinataire est désignée pour recevoir les actes transmis par la voie consulaire.

Site Internet: www.domstol.no
Langue(s) de communication: norvégien, suédois, danois, anglais


Pays-Bas

Pays-Bas - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

De Officier van Justitie (le Procureur du Roi près le Tribunal d'arrondissement de La Haye)

Coordonnées :

Adresse: De Officier van Justitie
Postbus 20302
2500 EH   LA HAYE
Pays-Bas
Téléphone: +31 (0)88 699 1300
Télécopieur: +31 (0)70 381 2160
Courriel: serviceconvention@om.nl
Site Internet:  
Personne à contacter: Mrs Van der Zee
Mrs Lubbers
Langues de communication: néerlandais, anglais

 

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
For the Kingdom in Europe: the Public Prosecutors and the Supreme Court Procurator General in cases heard or to be heard by the Supreme Court, as well as the courts and the bailiffs.

For Aruba:
the Procurator General
Havenstraat 2
Oranjestad
Aruba
tel.: +297 582 1415
fax: +297 583 8891
e-mail: om.aruba@setarnet.aw

Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
Notification formelle (art. 5(1)(a))
If the documents are to be served in the Court District of The Hague, the Central Authority sends them to a randomly selected bailiff, with the request to serve the documents on the person concerned. If documents are to be served in another court district, the Central Authority sends them to the designated Public Prosecutor’s Office / International Legal Assistance Center (IRC) and requests for service by a bailiff.
The Public Prosecutor will serve by way of police; also in practice done via postal service - if no one is there, a message is left stating where the document can be collected.

Simple remise (art. 5(2))
With regard to the authorities involved, informal delivery works in the same way as formal service (see above). The explanatory memorandum to the Implementation Act states that, as a rule, a local police officer in the Court District concerned should be deployed by the Public Prosecutor for an issue in the Dutch language. However in practice, there is no real uniformity. Depending on where the documents are to be served, they are sometimes served via postal channels, by the police or by a member of the “documents service brigade”.

Notification selon une forme particulière (art. 5(1)(b))
A special request has never been received.

Pour de plus amples informations relatives aux formes de signification ou de notification, voir : Réseau Judiciaire Européen en matière civile et commerciale – Signification et notification des actes – Pays-Bas.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
No translation is required. However, a translation of the summary is desirable. There are no agreements with other countries.
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
Charges are only incurred if documents are served by a bailiff. The charges vary according to the request and the bailiff concerned. When implementation documents are sent to the requesting state, the bill of the bailiff’s charges is also sent.

Aussi, voir Réseau Judiciaire Européen en matière civile et commerciale – Signification et notification des actes – Pays-Bas (question 8).

Délai d’exécution: Environ deux ou trois mois.
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10(b)):
Royal Professional Association of Judicial Officers in The Netherlands / Organisation professionnelle royale des huissiers de justice / Koninklijke Beroepsorganisatie van Gerechtsdeurwaarders (KBvG)|
Prinses Margrietplantsoen 49
2595 BR  DEN HAAG
Tel.: + 31 (0)70 890 3530
Fax: + 31 (0)70 890 3531
kbvg@kbvg.nl
http://www.kbvg.nl/
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par les Pays-Bas dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Pas d'opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Pas d'opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007) (Atlas judiciaire européen – Signification et notification des actes).

Liens utiles:  

Pays-Bas - Autorité compétente (art. 6)

Le Procureur du Roi près le Tribunal d'arrondissement dans le ressort duquel a été requise la signification ou la notification est habilité à établir l'attestation visée à l'article 6 de la Convention.

Pays-Bas - Autorité compétente (art. 9)

Any Court that handles the request.

Pays-Bas - Autre autorité (art. 18)

En application de l'article 18, alinéa premier, de la Convention, le procureur du roi près d'un autre tribunal d'arrondissement que celui de La Haye est lui aussi habilité à recevoir et à donner suite aux demandes de signification ou de notification, conformément aux articles 3 à 6 de la Convention, dans le ressort de cet autre tribunal.

Pays-Bas - Autorités expéditrices (art. 3)

The Prosecutor’s Office, the courts and the bailiffs.

Pologne

Pologne - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s): 

Ministerstwo Sprawiedliwości (Ministry of Justice)
Departament Współpracy Międzynarodowej i Praw Człowieka (Department of International Cooperation and Human Rights) 

Coordonnées :
Adresse: Ministry of Justice (Ministerstwo Sprawiedliwości)
Departament Współpracy Międzynarodowej i Praw Człowieka
Al. Ujazdowskie 11
00-950 Warsaw
P.O. Box 33
Poland
Téléphone: +48 22 23 90 870
Télécopieur: +48 22 6280 949
Courriel: sekretariat.dwmpc@ms.gov.pl
Site Internet: https://www.gov.pl/web/sprawiedliwosc
Personnes à contacter: -
Langues de communication: polonais, anglais, français

 

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires de 2003 et/ou de 2008 sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
les tribunaux
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
Notification formelle (art. 5(1)(a))
The Polish Central Authority is not directly involved in the service of documents. Documents are sent to competent courts. These courts may use for formal service the post, a bailiff or the court’s service officials. The formal service may also be conducted by directly handing a document to the addressee in the court registry.

Simple remise (art. 5(2))
Informal delivery within the meaning of Article 5(2) may be conducted only by directly handing a document to the addressee in the court registry.

Notification selon une forme particulière (art. 5(1)(b))
Service by a particular method requested by the applicant may be conducted, for example, by police officers or by notary.

Pour de plus amples informations relatives aux formes de signification ou de notification, voir : Réseau Judiciaire Européen en matière civile et commerciale – Signification et notification des actes – Pologne.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
The document, which is to be served under Article 5(1) of the Convention, should be generally translated into Polish. According to Article 1132(2) of the Polish Code Civil Procedure, if a court or other authority of a foreign state applies to a Polish court for the service of document on a person staying in Poland, without attaching a translation of the document into Polish, the document is served on the addressee if he chooses to accept it.

The only exception is provided by Agreement of 5 July 1987 between Poland and China, which allows enclosing a translation of judicial documents into English. However in practice, documents from China which are delivered to a Polish authority with translation into English should be translated into Polish by the Central Authority or by the competent regional court.

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
The costs include the postage, which is not regained by the courts.
Délai d’exécution: De deux à trois mois.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Pologne dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Pas de déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Conventions bilatérales d’entraide judiciaire : Allemagne, Bélarus, Bulgarie, Chine (République populaire de), Egypte, Estonie, Fédération de Russie, Finlande, France, Grèce, Italie, Lettonie, Lituanie, République tchèque, Turquie et Ukraine

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007) (Atlas judiciaire européen – Signification et notification des actes).

Liens utiles:  

Pologne - Autre autorité (art. 18)

Outre l'Autorité centrale, les autres autorités désignées pour recevoir les demandes de signification ou de notification sont les présidents des tribunaux régionaux (Prezes sadu okregowego).

Pologne - Autorité compétente (art. 6)

L'autorité désignée pour établir une attestation d'exécution dans la République de Pologne est le tribunal qui a exécuté la signification ou la notification.

Pologne - Autorité compétente (art. 9)

Les tribunaux régionaux

Portugal

Portugal - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Direcção-Geral da Administração da Justiça - Ministério da Justiça 
(Directorate-General of Justice Administration - Ministry of Justice)
  

 

Coordonnées :

Adresse: Direcção-Geral da Administração da Justiça
Ministério da Justiça
(Directorate-General of Justice Administration - Ministry of Justice)
Av. D. João II, nº 1.08.01 Edifício H
1990-097 Lisbon
Portugal
Téléphone: +351 21 790 65 00
Télécopieur: +351 21 154 51 16
Courriel: correio.dscji@dgaj.mj.pt
Site Internet: www.dgaj.mj.pt
www.cji-dgaj.mj.pt
Personne à contacter: Mrs. Renata Chambel MARGARIDO
E-mail: renata.c.margarido@dgaj.mj.pt
Tel.: +351 21 790 6218
Mrs. Cláudia KONG
E-mail: claudia.a.kong@dgaj.mj.pt
Langues de communication: portugais, anglais, français, espagnol

 

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
The Central Authority, Courts, Lawyers/Solicitors, Implementing Agents, Private Notaries, Registrars
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
The Central Authority forwards the documents to the competent court/entity (of the area in which the addressee usually resides) to perform the service. The methods prescribed by our domestic law for the service of documents in domestic actions are the following:

- service by registered mail with acknowledgement of receipt;
- service by regular mail in case of failure of the service by registered mail;
- personal service by a court clerk/implementing agents;
- if the first attempt is not successful, personal service by a court clerk/implementing service by prior arrangement of the exact time of the service on the person to be served or on another person present at the specified location who is shown to be in the best position for passing on the communication.

Once documents are served, they are returned to the Central Authority to be forwarded to the competent entities of the requesting State.

Pour de plus amples informations relatives aux formes de signification ou de notification, voir :

a) European Judicial Network in Civil and Commercial Matters - Service of documents - Portugal
b) e-Justice Portal

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
Translation into Portuguese of the document to be served, as well as the document’s summary and annexes thereto is mandatory.
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
In case of personal service by a court clerk no costs are incurred. Should the court opt for postal service then it is responsible for any costs incurred without possibility of reimbursement.

Costs could be incurred when service is performed by implementing agents, lawyers and solicitors. 

Portugal will invoke Article 12(2)(b) of the Convention only if the applicant requests a particular method of service in which an expert is needed.

Délai d’exécution: Entre 30 et 60 jours.
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétentes (art. 10(b)) : Court clerks, implementing agents, lawyers, solicitors.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par le Portugal dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Pas d'opposition 
Art. 10(c): Pas d'opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Conventions bilatérales d’entraide judiciaire : Angola (30 août 1995) ; Cap-Vert (2 février 2003) ; Chine (République populaire de - Macao compris) (1 juillet 2001) ; Guinée-Bissau (5 juillet 1988) ; Mozambique (12 avril 1990) ; Sao Tomé-et-Principe (23 mars 1976) ; Royaume-Uni (Londres, 9 juillet 1931 – articles 2 à 5).

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, le 13 novembre 2007) (Atlas judiciaire européen – Signification et notification des actes).

Liens utiles: Gabinete de Documentação e Direito Comparado

International Affairs Department - Portuguese Directorate-General for Justice Policy - Ministry of Justice

Portugal - Autorité compétente (art. 6)

Pour dresser l'attestation prévue à l'article 6 de la Convention sont compétents les fonctionnaires de justice: greffiers (escrivães) et huissiers (officiais de deligências).

République de Macédoine du Nord

République de Macédoine du Nord - Autorité centrale (art. 2)

Autorité(s) centrale(s) :

Le Ministère de la Justice

Coordonnées :

Addresse :

Ministry of Justice
Dimitrie Cupovski no. 9
1000 Skopje
Republic of North Macedonia

Téléphone : +389 3117-277
Télécopie : +389 3226-975 
Courriel :  
Site Internet : www.covekovi-prava.gov.mk
Personne à contacter :  
Langues de communication :  

 

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires de 2003 et/ou de 2008 sur la Convention Notification)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
 
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
 
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
The F.Y.R. of Macedonia declares that all documents which are served pursuant to Article 5, paragraph 1, of the Convention should be written in or translated into, the Macedonian language according to the Article 7 of the Constitution of the Republic of Macedonia dated 17 November 1991.*

* See also the declaration made by Greece on 27 July 2009.

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par l’ex-R.Y. de Macédoine dans le cadre de la Convention Notification.

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
 
Délai d’exécution:  
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10(b)):
 
Oppositions et déclarations
(art. 21(2)):

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par l’ex-R.Y. de Macédoine dans le cadre de la Convention Notification.

Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité 
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Albanie (15 janvier 1998), Bosnie-Herzégovine (13 septembre 1995), Bulgarie (15 mai 2000), Croatie (2 septembre 1994), Roumanie (12 novembre 2003), Serbie (29 septembre 2004), Serbie-et-Monténégro (9 mars 2005), Slovénie (6 février 1996), Turquie (24 février 1997), Ukraine (10 avril 2000).

 

Liens utiles:  

(Dernière mise à jour de cette page: le 24 août 2009)


République de Moldova

République de Moldova - Autorité centrale

Autorité(s) centrale(s):

Ministère de la Justice de la République de Moldova

Coordonnées :
Adresse: 82, 31 August 1989 str.
MD-2012 Chisinau
Republic of Moldova
Téléphone: +373 (0)22 201 468
+373 (0)22 201 455
Télécopieur: +373 (0) 22 234 774
Courriel: secretariat@justice.gov.md
Site Internet: http://www.justice.md/
Personne à contacter: Daniela DAN
Head of International Cooperation Direction
+373(0)22 201 468
daniela.dan@justice.gov.md
Langues de communication: anglais, français, roumain, russe

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
Les cours
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
Les actes sont signifiées par les juges des juridictions compétentes territoriales, conformément au domicile des personnes
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
Les actes a été signifiées sur le territoire de la République de Moldova sont acceptés seulement avec la traduction dans la langue officielle de la République de Moldova
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
Aucun
Délai d’exécution: 4 mois
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10(b))
-
Opposition et déclarations (art. 21(2)):

Click here to read all the declarations made by the Republic of Moldova under the Service Convention.

Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

-
Liens utiles: -

(dernière mise à jour de cette page: le 15 août 2016)

République de Moldova - Autorité compétente (art. 6)

Name: Ministry of Justice of the Republic of Moldova
Address: 82, 31 August 1989 street
MD-2012 Chisinau
Republic of Moldova
Telephone: +373 (0) 22 234 795
Fax: +373 (0) 22 234 797
E-mail: secretariat@justice.gov.md

République tchèque

République tchèque - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Ministry of Justice of the Czech Republic

Coordonnées :
Adresse: Ministry of Justice of the Czech Republic
Vyšehradská 16
128 10 Praha 2
Czech Republic
Téléphone: +420 221 997 925
Télécopieur: +420 224 919 919
Courriel: moz@msp.justice.cz
Site Internet: www.justice.cz
Personne à contacter:  
Langues de communication: Czech, English, German, French (Spanish)

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
proceeding courts (i.e. courts of all degrees – "okresní soudy", "krajské soudy", "vrchní soudy", "Nejvyšší soud", "Nejvyšší správní soud")
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
Service of documents is regulated in the Civil Procedure Code no. 99/1963 Coll., in the §§ 45 - 50l. A document is delivered by the court: during proceedings or another legal act, through a public data network to a data box, upon the addressee's request to another address or electronic address (if a document is delivered to an email address, the court shall call the addressee to confirm delivery to the court within 3 days following the document being sent in the form of a data message with an advanced electronic signature of the addressee), or the presiding judge shall order delivery through a delivering body, or a participant in the proceedings or representative thereof.

À titre indicatif uniquement, vous pouvez consulter la page suivante : Réseau Judiciaire Européen en matière civile et commerciale - Signification et notification des actes - République tchèque. Toutefois, les informations qui y figurent ne sont pas à jour.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
tchèque
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):

Service of documents is generally free of charge. No special costs arise in the sense of Art. 12.

Délai d’exécution: 2-4 mois
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par l'ex-Tchécoslovaquie dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition 
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Supplementary agreements to the Hague Convention of 17 July 1905 and /or of 1 March 1954 were concluded with: Germany and Slovakia (however, currently the EC Service Regulation prevails in relationships with these States).

Bilateral conventions on judicial co-operation: please click here for the list.

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007) - Atlas judiciaire européen en matière civile.

Liens utiles: www.justice.cz

(Dernière mise à jour de cette page: le 21 juillet 2014)

République tchèque - Autorité compétente (art. 9)

Ministry of Justice of the Czech Republic
128 10 PRAHA 2
Vyšehradská 16
Czech Republic
Telephone: +420 221 997 925
Fax: +420 221 997 919
E-mail: moc@msp.justice.cz
Website: http://www.justice.cz/
Language(s) of communication: Czech, English, German, French, (Spanish)

(Dernière mise à jour de cette page: le 13 novembre 2008)

République tchèque - Autorité compétente (art. 6)

The Authority designated to complete the Certificate is the court competent for service (generally depending on the address of the recipient).

République tchèque - Autorités expéditrices (art. 3)

In the Czech Republic, the competent authorities to forward the Request for service are the courts (i.e. courts of all degrees – "okresní soudy", "krajské soudy", "vrchní soudy", "Nejvyšší soud", "Nejvyšší správní soud").

Roumanie

Roumanie - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Ministère de la Justice

Coordonnées :

Adresse: Ministère de la Justice
Direction de Droit International et Traités
Bureau de coopération internationale en matière civile et commerciale
Strada Apollodor 17
Sector 5 BUCURESTI
Cod 050741
Roumanie
Téléphone: +40372041077, +403742041078 (director’s office)
+40372041083, +40372041217, +40372041218
Télécopieur: +4037204 1079
Courriel: ddit@just.ro
Site Internet: http://www.just.ro/
Personnes à contacter:

Ms Viviana Onaca
Directeur

Langues de communication: roumain, anglais, français

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
the courts and public notaries 
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):

Notification formelle (art. 5(1)(a))
The documents are served by procedural agents or by any other judicial officers from the territorial competent court.

Simple remise (art. 5(2))
By procedural agents. The addressee is informed that he/she can refuse the documents.
See Ghid de cooperare judiciara internationala în materie civila si comerciala (in Romanian only)

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
Non
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
 
Délai d’exécution:  
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Roumanie dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Pas d'opposition
Art. 15(2): Pas de déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Pour consulter les traités bilatéraux et multilatéraux auxquels la Roumanie est partie, voir : Guide de législation et procédures roumaines sur la coopération judiciaire internationale en matière civile, commerciale et de droit de la famille.

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007) (Atlas judiciaire européen – Signification et notification des actes).

Liens utiles:

Cooperare judiciara internationala (Ministère de la Justice) 

Ghid de cooperare judiciara internationala în materie civila si comerciala (en roumain uniquement)

(Dernière mise à jour de cette page: le 22 janvier 2010)

Roumanie - Autorité compétente (art. 6)

En application de l'article 6, paragraphe 1, de la Convention, la cour de justice est l'autorité compétente désignée pour établir une attestation conforme à la formule modèle annexée à la Convention.

Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord

Royaume-Uni - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

[Jusqu'au 21 août 2008 : le Ministre des Affaires Etrangères (Her Majesty's Principal Secretary of State for Foreign Affairs)]

A partir du 22 août 2008: The Senior Master, Royal Courts of Justice

Coordonnées :

Adresse: The Senior Master
For the attention of the Foreign Process Section
Room E16
Royal Courts of Justice
Strand
LONDON WC2A 2LL
Téléphone: +44 207 947 6691 / 7786 / 6488 / 6327 / 1741
Télécopieur: +44 870 324 0025
Courriel: foreignprocess.rcj@hmcts.gsi.gov.uk
Site Internet: www.justice.gov.uk
Personne à contacter: -
Langues de communication: anglais 

 

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):

Angleterre et Pays de Galles :
The Senior Master of the Royal Courts of Justice
Strand
Londres WC2A 2 LL
Standard: +44 207 947 6000
Tél : +44 20 7947 6691
Téléc. : +44 20 7947 6237
Site Internet : http://www.hmcourts-service.gov.uk/

Ecosse :
Scottish Government Justice Directorate
Central Authority & International Law Team
St. Andrew's House (GW15)
EDINBURGH EH1 3DG
Scotland, UK
E-mail: paula.fairbairn@gov.scot
tel.: +44 (131) 244 4827
fax: +44 (131) 244 4848

Irlande du Nord :
The Master (Queen’s Bench and Appeals)
Royal Courts of Justice
Chichester Street
Belfast BT1 3JF
Tél : +44 28 9072 4639
Téléc. : +44 28 9072 4796
Courriel: frontofhousercj@courtsni.gov.uk
Site Internet : www.justice-ni.gov.uk

Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):

Personal service on individuals & postal service on registered offices of companies. If this fails by first class post. 

Angleterre et Pays de Galles : Réseau Judiciaire Européen en matière civile et commerciale – Signification et notification des actes

Ecosse : Réseau Judiciaire Européen en matière civile et commerciale – Signification et notification des actes

Irlande du Nord : Réseau Judiciaire Européen en matière civile et commerciale – Signification et notification des actes

Gibraltar : Réseau Judiciaire Européen en matière civile et commerciale – Signification et notification des actes

Exigences de traduction
(art. 5(3)):

Les autorités désignées par le Royaume-Uni exigeront que tous les documents qui leur sont transmis aux fins de signification ou de notification conformément à l’article 5(3), soient rédigés en anglais ou traduits en cette langue.

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par le Royaume-Uni dans le cadre de la Convention Notification. 

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):

A partir du premier janvier 1979, la notification est sans frais dans les circonstances normales. Toutefois, s’il s’agit d’une demande en vue de notification selon une méthode particulière qui entraîne des coûts supplémentaires, ou dans des circonstances exceptionnelles, le remboursement des coûts réels de notification sera réclamé.

N.B. : Ceci ne vaut que pour l’Angleterre et le Pays de Galles, l’Ecosse et l’Irlande du Nord et non pas pour les territoires d’outre-mer que le Royaume-Uni représente sur le plan international.

Délai d’exécution:  

Communication directe entre :

- Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents(art. 10(b)), et

- Une personne intéressée à une instance judiciaire et un officier ministériel, fonctionnaire ou autre personne compétents

(art. 10 (c)).

Conformément à l'article 10(b) et (c), les actes judiciaires devant être signifiés ou notifiés par les soins des officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétentes ne seront acceptés au Royaume-Uni que par l'Autorité centrale ou les autorités additionnelles et seulement si ces actes proviennent d'officiers ministériels, ou d'agents consulaires ou diplomatiques d'autres Etats contractants (voir, toutefois, la lettre du Royaume-Uni ci-dessous).*

*Extrait d'une lettre en date du 11 septembre 1980 adressée par le Foreign and Commonwealth Office au Bureau Permanent :

"(...) Thank you for your letter of 31 July in which you ask for assistance in the interpretation of the declaration made by the United Kingdom on 17 November 1967 in relation to Article 10(c) of the Convention. I am happy to confirm that our declaration does not preclude any person in another Contracting State who is interested in a judicial proceeding (including his lawyer) from effecting service in the United Kingdom "directly" through a competent person other than a judicial officer or official, e.g., a solicitor. (...)"

La Conclusion et Recommandation No 58 de la Commission spéciale (CS) de 2003

« La CS note que le Royaume-Uni a confirmé sa position, d’ores et déjà exprimée lors de la Commission spéciale de 1989, selon laquelle, il indique sa préférence pour l’utilisation de la notification directe par le biais des « solicitors » anglais à destination de résidents d’Angleterre et du Pays de Galles (Voir les Conclusions et Recommandations de la CS de 2003). »

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par le Royaume-Uni dans le cadre de la Convention Notification.

Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par le Royaume-Uni dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Pas d'opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Informations supplémentaires – voir ci-dessus et les déclarations
Art. 10(c): Informations supplémentaires – voir ci-dessus et les déclarations
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration en ce qui concerne l’Ecosse seulement

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Pour consulter les traités bilatéraux et multilatéraux auxquels le Royaume-Uni est partie, cliquer ici.

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007) (Atlas judiciaire européen – Signification et notification des actes).

Liens utiles: Civil Procedures Rules – Department of Constitutional Affairs

 

Royaume-Uni - Autorité compétente (art. 6)

Les autorités compétentes, conformément à l'article 6, pour établir l'attestation sont les autorités désignées aux articles 2 et 18.

Royaume-Uni - Autorité compétente (art. 9)

Conformément à l'article 9 de la Convention, le Royaume-Uni désigne comme personnes habilitées à recevoir les significations ou notifications transmises par voie consulaire les mêmes autorités que celles qui ont été désignées aux articles 2 et 18.

Royaume-Uni - Autres autorités (art. 18)

Pour l'Angleterre et le Pays de Galles:
The Senior Master
For the attention of the Foreign Process Section
Room E16
Royal Courts of Justice
Strand
LONDON WC2A 2LL
tel. : +44 207 947 6691 / 7786 / 6488 / 6327 / 1741
fax : +44 870 324 0025

Pour l'Ecosse:
Scottish Government Justice Directorate
Central Authority & International Law Team
St. Andrew's House (GW15)
EDINBURGH EH1 3DG
Scotland, UK
messagerie : paula.fairbairn@gov.scot
tel. : +44 (131) 244 4827
fax : +44 (131) 244 4848

Pour l'Irlande du Nord:
The Master (Queen's Bench and Appeals)
Royal Courts of Justice
Chichester Street
BELFAST 1
tel. : +44 28 9072 4639
fax : +44 28 9072 4796
messagerie : frontofhousercj@courtsni.gov.uk
Site Internet : www.justice-ni.gov.uk

Pour les territoires d'outre-mer - avec les déclarations suivantes:

(Traduction)
a) Conformément à l'article 18 de la Convention, l'autorité indiquée à côté du nom de chaque territoire mentionné ci-dessous (appelée ci-après pour chaque territoire "l'autorité désignée") est désignée comme l'autorité compétente, dans ce territoire, pour recevoir les demandes de signification ou de notification conformément à l'article 2 de la Convention.
b) L'autorité compétente dans chaque territoire, suivant l'article 6 de la Convention, pour établir l'attestation de signification ou de notification est l'autorité désignée.
c) Conformément aux dispositions de l'article 9 de la Convention, l'autorité désignée recevra les actes transmis par la voie consulaire.
d) En ce qui concerne les dispositions des paragraphes b) et c) de l'article 10 de la Convention, les actes transmis par la voie officielle aux fins de signification ou de notification seront acceptés dans un territoire mentionné ci-dessus par l'autorité désignée et seulement s'ils proviennent d'officiers ministériels ou d'agents consulaires ou diplomatiques dans des autres Etats contractants.
e) L'acceptation par le Royaume-Uni des dispositions du second alinéa de l'article 15 de la Convention s'appliquera également aux territoires indiqués.
Les autorités désignées demanderont que tous les actes qui leur seront transmis pour signification ou notification suivant les dispositions de la Convention soient établis en double exemplaire et, en vertu du troisième alinéa de l'article 5 de la Convention, elles demanderont que les actes soient rédigés ou traduits en langue anglaise.

Annexe:

Anguilla The Registrar of the Supreme Court, Anguilla.
Antigua 1) cliquer ici pour l'Autorité centrale d'Antigua and Barbuda
Bermudes The Registrar of the Supreme Court, Bermuda.
Honduras britannique (depuis le 21 septembre 1981: Belize) 2) --
Iles Salomon britanniques (depuis le 7 juillet 1978: les Iles Salomon) 2) --
Iles Vierges britanniques Registrar of the Supreme Court
Supreme Court Registry
No. 84 Main Street
P.O. Box 418
Road Town, Tortola,
British Virgin Islands VG1110
Tel: (284) 468-5001
Fax: (284) 468-4951
Iles Caïmans The Clerk of the Courts, Grand Cayman, Cayman Islands
Iles de la Ligne (depuis le 12 juillet 1979: Kiribati) 2) --
Iles Falkland The Registrar of the Supreme Court, Stanley, Falkland Islands.
Fidji 2) --
Gibraltar The Registrar of the Supreme Court, Gibraltar*
Iles Gilbert et Ellice (devenues respectivement Kiribati (12 juillet 1979) et Tuvalu (1er octobre 1978)) 2) --
Guernesey The Bailiff, Bailiff's Office, Royal Court House, Guernsey, Channel Islands.
Man (à partir du 15 mars 2010)
(autorité précédente :
the First Deemster and Clerk of the Rolls)
The Chief Registrar
Isle of Man Courts of Justice
Deemsters Walk
Douglas
ISLE OF MAN
IM1 3AR
Jersey The Attorney General, Jersey, Channel Islands.
Montserrat The Registrar of the High Court, Montserrat.
Pitcairn The Governor and Commander-in-Chief, Pitcairn.
Ste Hélène The Supreme Court, St.Helena.
Ste Lucie 2) --
St.Vincent 1) cliquer ici pour l'Autorité centrale de St.-Vincent-et-les-Grenadines
Seychelles 3) cliquer ici pour l'Autorité centrale des Seychelles
Iles Turks et Caïcos The Registrar of the Supreme Court, Turks and Caicos Islands.

1) Ce pays est devenu indépendant et a déclaré qu'il se considère lié par la Convention.
2) Ce pays est devenu indépendant, mais n'a pas déclaré qu'il se considère lié par la Convention.
3) Ce pays est devenu indépendant et a adhéré à la Convention.

* Par une Note en date du 26 août 1997, l'Ambassade d'Espagne à La Haye a informé le dépositaire de la déclaration suivante:
"España no reconoce, para la aplicación del presente Convenio, como autoridad al Tribunal Supremo de Gibraltar, y en consecuencia, cualquier documentación intervenida por dicho organo se considerará como nula y no existente."
Par une Note en date du 28 octobre 1997, l'Ambassade du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord à La Haye a informé le dépositaire de la déclaration suivante:
"Her Britannic Majesty's Embassy present their compliments to the Ministry of Foreign Affairs of the Kingdom of the Netherlands as depositary of the Convention on the Service Abroad of Judicial and Extrajudicial Documents in Civil or Commercial Matters done at The Hague on 15 November 1965 (hereinafter referred to as the `Convention'), and have the honour to refer to the Ministry's Note No 5/1997 of 1 September 1997 communicating the recent declaration by Spain to the effect that it does not recognise the Supreme Court of Gibraltar as an authority for the purposes of the Convention.
Under Article 18 of the Convention a Contracting State may designate "other authorities in addition to the Central Authority and shall determine the extent of their competence". The Registrar of the Supreme Court of Gibraltar was designated as such authority for Gibraltar by the United Kingdom in 1970.
The Kingdom of Spain ratified the Convention in 1987, and has made no previous objection to the United Kingdom's pre-existing designation of the Supreme Court of Gibraltar. In such circumstances, the United Kingdom is of the view that Spain may not object legitimately to this designation now. Thus the Supreme Court of Gibraltar remains the United Kingdom's designated authority for Gibraltar for the purposes of the Convention.
Her Britannic Majesty's Embassy avail themselves of this opportunity to renew to the Ministry of Foreign Affairs of the Kingdom of the Netherlands the assurances of their highest consideration."

 


Russie, Fédération de

Fédération de Russie - Autorité compétente (art. 9)

The Ministry of Justice of the Russian Federation is designated as the Central Authority for the purposes of Article 2 of the Convention, as well as the authority competent to receive documents transmitted by consular channels, pursuant to Article 9 of the Convention.

Contact details:

The Ministry of Justice of the Russian Federation
ul. Zhitnaya, 14
Moscow 117970
Russian Federation
Telephone: +7 (495) 200 1579 / +7 (495) 209 6138 / +7 (495) 209 7475 / +7 (495) 209 5999
Fax: +7 (495) 209 6179

(Dernière mise à jour des coordonnées de cette autorité: le 1er novembre 2006)

Fédération de Russie - Autorités expéditrices (art. 3)

The following authorities are competent to forward requests in accordance with Article 3 of the Convention:

- Federal courts (the Constitution Court of the Russian Federation; the Supreme Court of the Russian Federation; the supreme courts of Republics, the courts of Krai (Territory) and Oblast (Region), the courts of cities of federal importance (Moscow and St. Petersburg), the courts of Autonomous Oblast and Autonomous Okrug, regional courts, military and specialized courts, which form the system of federal courts of common jurisdiction; The Higher Arbitration Court of the Russian Federation, federal arbitration courts of Okrug (arbitration cassation courts), arbitration appellate courts, arbitration courts of the subjects of the Russian Federation, which form the system of federal arbitration courts), constitutional (charter) courts and Justices of the Peace of the subjects of the Russian Federation;
- Federal bodies of executive power and bodies of executive power of the subjects of the Russian Federation;
- The Procurator's Office of the Russian Federation;
- Civilian registry offices;
- Notaries and other officials authorised to perform notary functions;
- Guardianship and trusteeship bodies;
- Members of advocacy.

Fédération de Russie - Autorité compétente (art. 6)

Les cours de la Fédération de Russie

Fédération de Russie - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

The Ministry of Justice of the Russian Federation

Coordonnées :
Adresse: The Ministry of Justice of the Russian Federation
ul.Zhitnaya, 14
Moscow, 119991
Russian Federation
Téléphone: +7 (495) 955 59 99
+7 (495) 677 09 15
Télécopieur: +7 (495) 677-06-87
Courriel: -
Site Internet: http://www.minjust.ru
Personne à contacter: Julietta Arzumanyan
Expert, Division of Legal Aid, Department of International Law and Cooperation
Tel.: +7 (495) 677-09-16
Langues de communication: russe, anglais

Informations pratiques :
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses à un Questionnaire préparé par le Bureau Permanent en vertu d'un Séminaire sur la Convention Notification tenu à Saint-Petersbourg en 2007)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
- Federal courts (the Constitution Court of the Russian Federation; the Supreme Court of the Russian Federation; the supreme courts of Republics, the courts of Krai (Territory) and Oblast (Region), the courts of cities of federal importance (Moscow and St. Petersburg), the courts of Autonomous Oblast and Autonomous Okrug, regional courts, military and specialized courts, which form the system of federal courts of common jurisdiction; The Higher Arbitration Court of the Russian Federation, federal arbitration courts of Okrug (arbitration cassation courts), arbitration appellate courts, arbitration courts of the subjects of the Russian Federation, which form the system of federal arbitration courts), constitutional (charter) courts and Justices of the Peace of the subjects of the Russian Federation;
- Federal bodies of executive power and bodies of executive power of the subjects of the Russian Federation;
- The Procurator's Office of the Russian Federation;
- Civilian registry offices;
- Notaries and other officials authorised to perform notary functions;
- Guardianship and trusteeship bodies;
- Members of advocacy.

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Fédération de Russie dans le cadre de la Convention Notification.

Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
Legal assistance within the Russian Federation is provided in accordance with the rules of the Code of Civil Procedure and the Code of Arbitration Procedure of the Russian Federation which regulate, respectively, procedural aspects of operation of the general jurisdiction courts and arbitration courts in the Russian Federation. Writs of summons or other notices are delivered by mail or by a person who was instructed by the judge to deliver the same. The time of their service on the addressee is documented by means used for that purpose by postal offices or is specified in a document to be returned to the court. A writ of summons addressed to an individual is served on him/her personally against his/her signature affixed to the summons stub which should be returned to the court. A writ of summons addressed to an entity is served on a respective official who should sign the summons stub to confirm the receipt of the writ of summons. Should the addressee refuse to accept the writ of summons or another court notice, the person delivering or serving the same makes a respective note on the writ of summons or the court notice which is then returned to the court. The addressee who has refused to accept the writ of summons or another court notice is deemed to have been notified of the place, date, and time of a respective court proceeding or another particular proceeding. In practice, requests are executed by means of the court summoning the addressee to hand respective documents over to him/her against his/her signature. The court which has directly considered a request draws up a certificate confirming that the documents have been served or setting out the reasons which have prevented execution of the request. Documents drawn up in connection with execution of the request are sent to the Russian CA to be further sent to the requesting authority.

Russian courts assist the applicants in completing documents as provided for by national procedural laws.

The Russian CA has not received any requests for service using a "particular method".

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
Pursuant to Article 5(3) of the Convention documents to be served within the territory of the Russian Federation shall only be accepted if they have been written in, or translated into the Russian language.

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Fédération de Russie dans le cadre de la Convention Notification.

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
The Russian Federation assumes that in accordance with Article 12 of the Convention the service of judicial documents coming from a Contracting State shall not give rise to any payment or reimbursement of taxes or costs for the services rendered by the State addressed. Collection of such costs (with the exception of those provided for by subparagraphs a) and b) of the second paragraph of Article 12) by any Contracting State shall be viewed by the Russian Federation as refusal to uphold the Convention in relation to the Russian Federation, and, consequently, the Russian Federation shall not apply the Convention in relation to this Contracting State.

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Fédération de Russie dans le cadre de la Convention Notification

Délai d’exécution: 3 à 6 mois
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétentes (art. 10(b)) : Service of documents by methods listed in Article 10 of the Convention is not permitted in the Russian Federation.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Fédération de Russie dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition 
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

The Russian Federation is a State party to the CIS [Commonwealth of Independent States] Convention of January 22, 1993 on Legal Assistance and Legal Relations in Civil, Family and Criminal Matters and its Protocol of 6 March 1998.
http://www.cis.minsk.by/main.aspx?uid=74
Conventions bilatérales d’entraide judiciaire: Albanie (30 juin 1958); Algérie (23 février 1982); Argentine (20 novembre 2000); Autriche (11 mars 1970); Azerbaïdjan (22 décembre 1992); Bulgarie (19 février 1975); Chine, République populaire de (19 juin 1992); Cuba (28 novembre 1984);  Chypre (19 janvier 1984); République socialiste tchécoslovaque (12 août 1982); Egypte (23 septembre 1997); Estonie (26 janvier 1993), Finlande (11 août 1978 avec le Protocole du 11 août 1978); France (11 août 1936); Grèce (21 mai 1981); Hongrie (15 juillet 1958 avec le Protocole du 19 octobre 1971); Italie (25 janvier 1979); Iran (5 mars 1996); Irak (22 juin 1973); Corée, République démocratique populaire de (16 décembre 1957); Kirghizistan (14 septembre 1992); Lettonie (3 février 1993); Lituanie (21 juillet 1992); Moldova (25 février 1993); Mongolie (23 septembre 1998 avec Protocole du 23 septembre 1988); Pologne (16 septembre 1996); Roumanie (3 avril 1958); Espagne (26 octobre 1990); Tunisie (26 juin 1984); Royaume-Uni (échange de notes des 17 juin et 26 juin 1930); Etats-Unis (22 novembre 1935); Vietnam (10 décembre 1981); Yemen (6 décembre 1985); Yugoslavie, République fédérale populaire de (24 février 1962).
Liens utiles: International Jurisdiction and Co-operation (Arbitration Courts)

(Dernière mise à jour de cette page: le 22 juillet 2014)


Serbie

Serbie - Autorité centrale (art. 2)

Autorité centrale à partir du 3 janvier 2014 :

Ministry of Justice

Coordonnées :

Adresse: Ministry of Justice of the Republic of Serbia
Sector for international legal assistance
Department for international legal assistance in civil matters
Nemanjina 22/26 Str.
11000 Belgrade
Republic of Serbia
Téléphone: +381 (11) 3622 352
Télécopieur: +381 (11) 3622 352
Courriel: (voir ci-dessous)
Site Internet: http://mpravde.gov.rs/en/index.php
Personnes à contacter: Mr Nikola Naumovski
nikola.naumovski@mpravde.gov.rs
Ms Maja Cvetanovic
majacvetanovic@mpravde.gov.rs
Ms Sanja Kos
e-mail: sanja.kos@mpravde.gov.rs
Langues de communication: anglais 

 

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
 The courts, public enforcement officers and notary public
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
In accordance with the Civil Procedure Act, the incoming requests are executed as follows:

The party is summoned by the Court, for the purpose of service of documents.

If the party does not appear before the Court, the document is sent to the party through the Post.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
The Republic of Serbia requires documents, which are to be served under Article 5(1), to be in - or translated into - the official language of the Republic of Serbia.

Click here to read all the declarations made by the Republic of Serbia under the Service Convention.

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
 
Délai d’exécution:  
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10(b)):
 
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Serbie dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration selon laquelle la demande tendant au relevé de la forclusion est irrecevable si elle est formée après l'expiration d'un délai d'un an à compter du prononcé de la décision.
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

 
Liens utiles:  

Serbie - autorité compétente (art. 9)

Ministry of Justice of the Republic of Serbia
Sector for international legal assistance
Department for international legal assistance in civil matters
Nemanjina 22/26 Str.
11000 Belgrade
Republic of Serbia
Tel/Fax: +381 (11) 3622 352

Contact persons:

Languag/es spoken by staff: English

(Dernière mise à jour de cette page : le 18 février 2019)


Slovaquie

Slovaquie - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Ministerstvo spravodlivosti Slovenskej republiky (Ministry of Justice of the Slovak Republic)

Coordonnées :
Adresse: Department of Private and Procedural International Law
Ministry of Justice
Zupné námestie 13
813 11 BRATISLAVA
Slovak Republic
Téléphone: +421 (2) 593 535 49
Télécopieur: +421 (2) 59 353 604
Courriel: civil.inter.coop@justice.sk
Site Internet: http://www.justice.gov.sk/
Personne à contacter: JUDr. Tatiana Ha?ková, Mgr. Martina Kallayová
Langues de communication: slovaque, tchèque, anglais, français, allemand

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
The Ministry of Justice and the courts.
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
The courts are responsible for serving documents on the addressees.

Notification formelle (art. 5(1)(a))
Service under Article 5(1)(a) is done either by the court summoning the addressee and handing over the documents, or by postal service (special form of delivery, so-called "service into own hands", with the possibility of alternative service by deposit, under the strict circumstances prescribed by law). Postal service is done only if a Slovak translation is attached to the documents or if it can be concluded that the addressee understands the language of the document.
In special cases, the court may use the court bailiff, police officer, municipality or the Ministry of Justice to serve.

Simple remise (art. 5(2))
Informal delivery is done by the court, which summons the addressee and informs him of the possibility to refuse service. If he accepts, the documents are handed over; if the does not accept, the request is returned without execution. 

Notification selon une forme particulière (art. 5(1)(b))
Service "into own hands" may be required (i.e. no other person but the addressee may receive the document).

Pour de plus amples informations relatives aux formes de signification ou de notification, voir : Réseau Judiciaire Européen en matière civile et commerciale – Signification et notification des actes – Slovaquie.

Les documents (à l'exception des jugements, convocations à l'audience et documents destinés en main propre) peuvent être signifiés ou notifiés par voie électronique, si le destinateur demande ce mode et informe le tribunal de son adresse électronique. 

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
A translation into Slovak is required for service under Article 5(1)(a), unless it can be concluded that the addressee understands the language of the document. Such presumption is applied to the nationals of the requesting State residing on the territory of Slovakia, unless specifically pointed out by the requesting authority.

Specific agreement on language requirements exists only in the relation with the Czech Republic. However, provisions concerning language requirements in bilateral treaties regulating judicial assistance might be applicable.

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
There are no charges for service of documents. However, a request for a specific method of service might give rise to costs, which would have to be reimbursed.
Délai d’exécution: 4 mois
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Slovaquie dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Pour consulter les traités bilatéraux et multilatéraux auxquels la Slovaquie est partie, cliquer ici.

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007) (Atlas judiciaire européen – Signification et notification des actes).

Liens utiles: -

(Dernière mise à jour de cette page: le 22 juillet 2014)

Slovaquie - Autorité compétente (art. 6)

Ministerstvo spravodlivosti Slovenskej republiky
(Ministry of Justice of the Slovak Republic)
Odbor medzinárodného práva súkromného a procesného
(Private International Law Division)
Zupné námestie 13
813 11 BRATISLAVA
Slovakia
Email: civil.inter.coop@justice.sk

Contact persons:

  • Dr. Miloš Hat'apka
    phone : + 421 2 5935 3349
    (languages of communication: English, German)

  • Dr. Tatiana Hacková
    phone: + 421 2 5935 3258
    (languages of communication: French, German)

(Dernière mise à jour de cette page: le 14 juin 2011)

Slovaquie - Autorité compétente (art. 9)

Ministerstvo spravodlivosti Slovenskej republiky
(Ministry of Justice of the Slovak Republic)
Odbor medzinárodného práva súkromného a procesného
(Private International Law Division)
Zupné námestie 13
813 11 BRATISLAVA
Slovakia
Email: civil.inter.coop@justice.sk

Contact persons:

  • Dr. Miloš Hat'apka
    phone : + 421 2 5935 3349
    (languages of communication: English, German)

  • Dr. Tatiana Hacková
    phone: + 421 2 5935 3258
    (languages of communication: French, German)

(Dernière mise à jour de cette page: le 14 juin 2011)

Slovaquie - Autorités expéditrices

 the courts, the Ministry of Justice of the Slovak Republic.

Slovénie

Slovénie - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Ministère de la Justice de la République de Slovénie

Coordonnées :

Adresse: Ministère de la Justice de la République de Slovénie
Županciceva 3
1000 Ljubljana
Slovénie
Téléphone: +386 1 369 5268
Télécopieur: +386 1 369 5233
Courriel: gp.mp@gov.si
Site Internet: www.mp.gov.si
Personne à contacter: mag. Špela Štebal Rencelj
Chef du Bureau d'entraide judiciaire
Langues de communication: anglais, allemand, français

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses au Questionnaire de 2013 sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
All Slovenian county courts (44), district courts (11) of the Republic of Slovenia, 4 High Courts of the RS (Ljubljana, Maribor, Koper, Celje), 4 specialized Courts for Labour and Social Law (1. instance) and High Labour and Social Court in Ljubljana (2. instance), The Supreme Court of the RS.
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
When a request by a foreign court to serve documents is not accompanied by a translation into Slovene, even though required by international treaties that the documents to be served must be written in the language of the requested country, then the court informs the party invited for the first time due to the serving of documents by a foreign court without a translation, that this court act shall be sent by postal channel if the party does not appear in the court at the first invitation and the party shall therefore lose the opportunity to decline to accept this foreign court act. (Art. 92 of the Court Rules).

The service of documents will be performed according to the national rules which regulate service of documents of national courts. (Art. 92 of the Court Rules)

A party who appears in court in order to be served on in person with a foreign court act without a translation, shall be informed by the court of the right to decline to accept it. (Art. 92 of the Court Rules). 

Voir aussi le site Internet du Réseau Judiciaire Européen en matière civile et commerciale – Signification et notification des actes – Slovénie

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
 
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
As a rule there is no obligation to pay for the service of documents, except where the court orders - at a party's request - that documents be served by a legal or natural person that performs service as a registered activity on the basis of a special authorisation from the Minister responsible for Justice. In that case the party proposing service by process-server must pay an advance on the costs of service; at the end of the proceedings the costs of the proceedings are borne by the party that loses or by both parties, each proportionate to its success in the case.
Délai d’exécution: Executed in less than 2 months
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la République de Slovénie dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition limitée. Voir déclarations.
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration selon laquelle la demande tendant au relevé de la forclusion est irrecevable si elle est formée après l'expiration d'un délai d'un an à compter du prononcé de la décision.
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Conventions bilatérales d'entraide judiciaire: Algérie (République algérienne démocratique et populaire), (31 mars 1982); Bosnie et Herzégovine (2010); Croatie (7 février 1994); ERY de Macédoine (6 février 1996); Mongolie (8 juin 1961); Union Soviétique (24 février 1962) (applicable à : Fédération de Russie, Ukraine); Turquie (3 juillet 1934); Royaume-Uni (applicable à : Australie, Bahamas, Barbade, Bermuda, Bornéo, Sri Lanka, Honduras, Fiji, Îles Malouines, Gambie, Gibraltar, Hong Kong, Jamaïque, Canada, Kenya, Malte, Maurice, Nigéria, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Nouvelle Zélande, Ouganda, Tonga, Somalie, Seychelles).

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les États membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007) Atlas judiciaire européen - Signification et notification des actes.

Liens utiles:  

(Dernière mise à jour de cette page: le 23 juillet 2014)


Sri Lanka

Sri Lanka - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Secretary, Ministry of Justice 

Coordonnées :
Adresse: Secretary
Ministry of Justice
Hulftsdorp
COLOMBO 12
Sri Lanka
Téléphone: +94 1 1244 9959
Télécopieur: +94 1 1244 5447
Courriel: kamalini.desilva@gmail.com
Site Internet: http://www.justiceministry.gov.lk/
Personne à contacter: Mrs Kamalini de Silva, Secretary
Langues de communication: anglais, sinhala/tamil

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
Secretary to the Ministry of Justice of Sri Lanka
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
Secretary to the Justice Ministry forwards to the District Judge/Courts for service for execution under Section 50 of the Civil Procedure Code. 
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
Either in English or in one of the official languages in Sri Lanka (Sinhala and Tamil)
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
The Government of Sri Lanka does not charge any fees for the execution of services.
Délai d’exécution: 2-4 months
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétentes (art. 10(b)) : District Court Judges under the Civil Procedure Code of Sri Lanka
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par le Sri Lanka dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Mutual Legal Assistance in Civil and Commercial Matters Agreements, and the Act No. 39 of 2000 relating to Mutual Legal Assistance in Civil and Commercial Matters.
Liens utiles: Ministry of Justice

(Dernière mise à jour de cette page: le 23 juillet 2014)

Sri Lanka - Autorité compétente (art. 6)

L'autorité compétente pour exécuter une demande conformément à l'article 6 est le Secrétaire/Ministère de la Justice et des Affaires constitutionnelles / le greffier de la Cour d'appel.

Sri Lanka - Autorité compétente (art. 9)

Le Secrétaire/Ministère des Affaires Etrangères est l'autorité compétente pour recevoir les actes transmis par la voie consulaire conformément à l'article 9.

Suède

Suède - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité centrale :
(à partir du premier janvier 2014 (cliquez ici pour les informations précédentes))


County Administrative Board of Stockholm
The central authority for international service of documents

Coordonnées :

Adresse: Länsstyrelsen i Stockholms län
(County Administrative Board of Stockholm) Centralmyndigheten för internationell delgivning
(The central authority for international service of documents)
Box 22067
SE-104 22 STOCKHOLM
Sweden
Téléphone: +46 8 785 4000
Télécopieur: +46 8 785 4001
Courriel: stockholm@lansstyrelsen.se
Site Internet: https://www.lansstyrelsen.se/stockholm/other-languages/english/businesses/society-and-development/international-service-of-documents.html
Personne à contacter: -
Langues de communication: suédois, anglais

 

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires de 2003, de 2008 et/ou de 2013 sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
Courts, enforcement agencies and other authorities that serve documents in civil and commercial matters.
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):

Formal service (Art. 5(1)(a))

Ordinary service:

Service is effected by sending the document or by handing the document to the addressee.
The most common procedure is service by post. The letter is accompanied by a receipt of service, which the addressee is required to sign and return.
Service by electronic means may be used by authorities only, should this way of service not be deemed inappropriate with respect to the content of the document to be served or other circumstances.

Oral service:

The content of a document is read to the addressee. The document is hereafter sent to the addressee. This method can not be used in service of documents that initiates a proceeding.

Simplified service:

The document is sent by post to the addressee's last known address followed by a notice one day later, stating that the document has been sent. Evidence of reception or receipt is thus not required. Simplified service can only be used if the authority has informed the addressee that this way of serving may be used in the proceedings.

Special service on a legal entity:

In certain circumstances a document can be served on a legal entity by sending it to its registered office followed by a notice one day later, stating that the document has been sent.

Service by a process server:

Personal service is effected by a process server or other appointed officials e.g. a police officer or bailiff.
Substituted service may be carried out in certain circumstances. The document is then handed to someone other than the addressee, for example an adult member of the addressee's household or his/her employer.
If there is reason to believe that a person is acting to avoid being served and no other person can be served (substituted service), the document may under certain circumstances be left at the addressee's home.

Service by proclamation:

Service by proclamation may be carried out under certain circumstances. The document is made available at the offices of the authority or the court and at the same time it is notified and a summary of the document is published on the website of the gazette Post och Inrikes tidningar and, if there is a reason for it, also in a local newspaper.
Exigences de traduction
(art. 5(3)):

Tout acte à notifier conformément  à l’article 5(1), doit être rédigé ou traduit en suédois. Toutefois les actes rédigés ou traduits en danois ou en norvégien sont également acceptés.

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Suède dans le cadre de la Convention Notification.

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):

There are no costs for the service of documents in Sweden.  But if a particular method requested by the applicant creates costs for the Swedish Central Authority, Article 12(2)(b) gives the legal basis to require the applicant to reimburse these costs. This Article, however, is very rarely applied.

If a payment or reimbursement is required, the amount of the fee corresponds to the cost incurred. The fees are the same for all applicants and do not depend on the requesting State. Also, the fees are not proportional to the value of the litigation

Délai d’exécution: Normally, police authorities carry out service in Sweden within two months. Service by post is effected within less than a month.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Suède dans le cadre de la Convention Notification.

Art. 8(2): Pas d'opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Informations supplémentaires - vois les déclarations
Art. 10(c): Informations supplémentaires - vois les déclarations 
Art. 15(2): Pas de déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Le Règlement européen (CE) No 1393/2007 relatif à la signification et à la notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale (Strasbourg, 13 novembre 2007) (Atlas judiciaire européen – Signification et notification des actes).

Liens utiles: Delgivningshandboken (Practical Handbook on Service of Documents, section “Service Abroad” - issued by the National Courts Administration) (en suédois uniquement)

 

Suède - Autorité compétente (art. 9)

Länsstyrelsen i Stockholms län
(County Administrative Board of Stockholm)
Centralmyndigheten för internationell delgivning
(The central authority for international service of documents)
Box 22067
SE-104 22 STOCKHOLM
Sweden

(Dernière mise à jour de cette page : le 3 mars 2015)


Suisse

Suisse - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

En Suisse, la réception des demandes étrangères et leur exécution est de la compétence des cantons. Conformément à l'article 21, alinéa 1er, lettre a, la Suisse a désigné les autorités cantonales en tant qu'Autorités centrales au sens des articles 2 et 18 de la Convention.

Autorités centrales cantonales (liste mise à jour au 5 avril 2016)
Les coordonnées et informations relatives aux Autorités centrales cantonales de la Suisse sont consignées dans une liste qui peut être consultée en ligne.
Pour déterminer l'Autorité centrale compétente à raison du lieu, on peut consulter en ligne la banque de données des localités et tribunaux suisses à l'adresse suivante: http://www.elorge.admin.ch/.

Les demandes en vue de signification ou de notification d'actes peuvent également être adressées au Département fédéral de justice et police, Office fédéral de la justice, à Berne (Autorité centrale fédérale), qui se chargera de les transmettre aux Autorités centrales compétentes.


Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires de 2003, de 2008 et/ou de 2013 sur la Convention Notification.) 

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):

- Les Autorités centrales;
- Les autorités fédérales : le Tribunal fédéral à Lausanne et à Lucerne, le Tribunal administratif fédéral, le Tribunal fédéral des brevets ainsi que l'Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle (IPI);
- Les autorités cantonales : les tribunaux cantonaux supérieurs, les autorités de surveillance en matière de poursuites et de faillites, les tribunaux de district et les offices des poursuites et des faillites.

Selon les cantons où elles se trouvent, ces autorités ont p.ex. les noms suivants: Obergericht, Kantonsgericht, Appellationsgericht, Zivilgericht, Handelsgericht, Versicherungsgericht, Kreisgericht, Bezirksgericht, Amtsgericht, Landgericht, Regionalgericht, Friedensgericht, Vermittlungsamt, Bezirksamt, Regionale Schlichtungsbehörde, Betreibungsamt, Konkursamt, Aufsichtsbehörde in Betreibungs- und Konkurssachen, Tribunal cantonal, Cour suprême, Tribunal de commerce, Cour de justice, Cour civile, Chambre d'assurance, Tribunal d'arrondissement, Tribunal de district, Tribunal de 1ère instance, Tribunal régional, Autorité régionale de conciliation, Tribunal des baux à loyer et à ferme, Tribunal des Prud'hommes, Cour des poursuites et faillites, Office des poursuites (et faillites), Camera civile, Camera di esecuzione e fallimenti, Camera cantonale delle assicurazioni, Pretura della giurisdizione di Distretto, Uffici esecuzione e fallimenti.  

Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):

Selon l'article 138 du Code de procédure civile, les citations, les ordonnances et les décisions sont notifiées par envoi recommandé ou d'une autre manière contre accusé de réception. L'acte est réputé notifié lorsqu'il a été remis au destinataire, à un de ses employés ou à une personne de seize ans au moins vivant dans le même ménage. L'ordre donné par le tribunal de notifier l'acte personnellement au destinataire est réservé.

L'envoi par courrier recommandé peut être fait comme « acte judiciaire » (AJ). L'envoi comme AJ est réglé dans les conditions générales de la Poste Suisse et ses brochures d'informations. Le produit AJ de la Poste Suisse sert à l'envoi (à l'intérieur de la Suisse) p.ex. de citations, décisions judiciaires, autres jugements et actes judiciaires. L'accusé de réception est retourné à l'expéditeur après distribution postale de l'AJ. Les AJ peuvent également être envoyés avec la mention « Remise en main propre ».

En pratique, les notifications « d'une autre manière contre accusé de réception » peuvent être exécutées par un huissier, par un agent de police ou par convocation du destinataire pour retirer les actes au greffe du tribunal. S'il ne se présente pas, les services de police peuvent être chargés de procéder à la notification.

En règle générale, les Autorités centrales notifient les actes selon les règles de procédure civile, à savoir de manière formelle, que l'on soit dans le cadre de l'article 5(1) a) ou de l'article 5(2). Lorsque la requête n'est pas accompagnée d'une traduction et que le destinataire refuse d'accepter la notification, l'Autorité centrale ou le Tribunal cantonal compétent en fera mention sur l'attestation et informera l'Etat requérant que la notification doit être effectuée conformément à l'article 5(1) (i.e. formellement au sens de la CLaH65) ; une traduction sera alors exigée (voir la réserve de la Suisse).

For more information on methods of service, see "Guidelines Civil Matters".

Liens Internet:

Article 138 du Code de procédure civile

Poste suisse, Actes judiciaires  

Exigences de traduction
(art. 5(3)):

La Suisse déclare que lorsque le destinataire n'accepte pas volontairement la remise de l'acte, celui-ci ne pourra lui être signifié ou notifié formellement, conformément à l'article 5(1), que s'il est rédigé dans la langue de l'autorité requise, c'est-à-dire en langue allemande, française ou italienne, ou accompagné d'une traduction dans l'une de ces langues, en fonction de la région de Suisse dans laquelle l'acte doit être signifié ou notifié (les langues officielles de chaque canton sont mentionnées sur la liste des Autorités centrales cantonales).

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Suisse dans le cadre de la Convention Notification. 

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):

Les frais engendrés par les notifications sont, en règle générale, supportés par les autorités suisses d'exécution.

La notification est effectuée gratuitement chaque fois qu'aucune forme particulière n'est requise (i.e. chaque fois que la notification est effectuée selon la procédure prévue par le Code de procédure civile). Seul l'article 12(2) b) entre ainsi en ligne de compte. Cette disposition n'est invoquée que lorsque l'Etat requérant a émis des souhaits particuliers qui ont donné lieu à des frais.

Les sommes réclamées correspondent aux frais encourus. Aucune distinction n'est faite en fonction de l'Etat d'origine.  

Délai d’exécution: Entre 2 semaines et 2 mois pour l'exécution de demandes par des autorités suisses.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Suisse dans le cadre de la Convention Notification.

Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Pas de déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Pour consulter les traités bilatéraux et multilatéraux auxquels la Suisse est partie, voir : Recueil systématique du droit fédéral.

Cf. également la Banque de données des traités internationaux du Département fédéral des affaires étrangères.

Liens utiles:

Guide de l'entraide judiciaire - Office fédéral de la justice - Division de l'entraide judiciaire internationale

Entraide judiciaire internationale en matière civile - Département fédéral de justice et police - Office fédéral de la Justice

Lignes directrices : Entraide judiciaire internationale en Matière Civile - Département fédéral de justice et police - Office fédéral de la Justice  

(Dernière mise à jour de cette page: le 5 avril 2016)

Suisse - Autorité compétente (art. 6)

Pour l'établissement de l'attestation prévue à l'article 6, la Suisse, conformément à l'article 21, alinéa 1er, lettre b, désigne le tribunal cantonal compétent ou l'Autorité centrale cantonale.

Suisse - Autorité compétente (art. 9)

Conformément à l'article 21, alinéa 1er, lettre c, la Suisse désigne les Autorités centrales cantonales en tant qu'autorités compétentes pour recevoir les actes transmis par la voie consulaire selon l'article 9 de la Convention.

Tunisie

Tunisie - Autorité centrale

Autorité(s) centrale(s):

Ministère de la Justice

 

Coordonnées :

Adresse: Ministère de la Justice
Boulevard Bab Bnet
Tunis
Tunisie
Téléphone: +216 71 57 23 40
+216 54 62 36 14
Télécopieur: +216 71 56 57 45
Courriel: mohamed.askri@e-justice.tn
Site Internet: -
Personne à contacter: Mr Mohamed ASKRI
Procureur Général des affaires civiles
Langues de communication: arabe, français

(Dernière mise à jour de cette page: le 22 février 2019)


Turquie

Turquie - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

General Directorate of International Law and Foreign Relations
Ministry of Justice, Ankara

Coordonnées :
Adresse: General Directorate of International Law and Foreign Relations
Adalet Bakanlığı Ek Binası
Namık Kemal Mah. Milli Müdafaa Caddesi No:22
Çankaya / ANKARA Turkey
Téléphone: +90 (312) 414 8414/ +90 (312) 414 8724
Télécopieur: +90 (312) 219 45 23
Courriel: uhdigm@adalet.gov.tr
Site Internet:

http://www.uhdigm.adalet.gov.tr/

Personne à contacter: Mr Abdullah MURAT
Ms Gubert ALTINKAYNAK
Langues de communication: turc, anglais

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
Chief Public Prosecutor's Offices, Court of Cassation, Council of State, courts, bailiffs and notaries
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
If the documents and its attachments which are requested for service under the article 5/1 of the Convention are preapared in Turkish or that a translation in Turkish be attached with the original documents, The  Chief Public Prosecutor's Office perform the service via post offices in accordance with our domestic law.  In such a case, documents may also be served against the addressee’s will, so this method is generally demanded.

On the other hand the documents transmitted without its translation are served in accordance with Article 5/2 of the Convention. In such a case the addressee may refuse to accept the documents by reason of not having the translated documents, so in this form of service, the performance of the service is up to the Addressee’s will. 

In these methods of service, the Chief Public Prosecutor's Office perform the service via post offices.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
As stated before, the addressee may refuse to accept the documents prepared in another language different from the requested states.
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
No fee is charged for service. 
Délai d’exécution: The service of documents is executed in three months time.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par la Turquie dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Conventions bilatérales d’entraide judiciaire : Allemagne (Ankara, 28 mai 1929 – articles 9 à 17), Albanie (Tirana, 22 mai 1998- articles ) et Royaume-Uni (Ankara, 28 novembre 1931 – articles 2 à 6).
Liens utiles:  

(Dernière mise à jour de cette page: le 14 décembre 2016)

Turquie - Autorité compétente (art. 6)

Direction Générale des Affaires Civiles
Ministère de la Justice
(Adalet Bakanligi Hukuk Isleri Genel Müdürlügü, Ankara)

Turquie - Autorité compétente (art. 9)

Direction Générale des Affaires Civiles
Ministère de la Justice
(Adalet Bakanligi Hukuk Isleri Genel Müdürlügü, Ankara)

Ukraine

Ukraine - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

le Ministère de la Justice

Coordonnées :

Adresse: Ministry of Justice of Ukraine
Directorate on International Law and Co-operation
Department on International Law   
13, Horodetskogo St.
KYIV 01001
Ukraine
Téléphone: +380 44 279 6977
+380 44 278 1176
+380 44 279 7256
Télécopieur: +380 44 278 1176
Courriel: ilad@minjust.gov.ua ou mdcivil@minjust.gov.ua
Site Internet: http://www.minjust.gov.ua/
Personne à contacter:
  • Mrs Kateryna Shevchenko, Deputy Head of the Directorate – Head of the Department on International Law (Russian, English, French)
  • Mrs Ryabets Tetyana, Deputy Head of the Division on Private International Law (language of communication: Russian)
  • Mrs Victoria Bilokon, Chief specialist of the Division on Private International Law (languages of communication: Russian, English)
Langues de communication: ukrainien, russe, anglais, français

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
In Ukraine a court which considers the case, is competent to forward requests for service to the Central Authorities of foreign States.
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
The procedure of execution of the requests for service of the documents is prescribed by the Civil Procedural Code of Ukraine. The Central Authority sends the request for service of the documents to the local Department of Justice for further transmission to the court at the place of residence of a person or the location of the legal entity and sets the term of its fulfilment.

If necessary, the measures to establish the place of person's residence or legal entity location are taken.

Formal Service (Art. 5(1))

The court summons the person in order to deliver the documents and such documents are received by the person during the court hearing. The recipient of the documents puts his/her signature on the certificate, his/her signature is certified by the signature of the judge, and also the court record is composed. The court forwards the comments to the local Department of Justice. Based on the information obtained from the court the local Department of Justice draws up the certificate about delivery of the Hague form.

In case the service of the documents was not performed, the court states its reasons in the court record, then it is mentioned in the certificate and the documents are returned to the Ministry of Justice.

The Ministry of Justice of Ukraine sends the second package of documents and the certificate about delivery to the requesting authority.

Informal Service (Art. 5(2))

The delivery of the documents to the person who accepts them voluntarily may be performed by the local Department of Justice.
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
It is necessary to note that all the documents, which are to be served, should be translated into Ukrainian.

If the addressee is fluent in the language in which the documents to be served are written, the translation of documents to be served is not necessary.

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
The requests for service are complied for free of charge. If the fulfilment of the request requires costs the Ukrainian court informs the requesting authority directly or through the Ministry of Justice of Ukraine and it's local Departments of Justice about the amount of expenses and informs of the bank accounts for money transfer.

The further fulfilment of the request for service may be accomplished after payment of the costs.

Délai d’exécution: Two to three months after it is received by the Ministry of Justice of Ukraine.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par l’Ukraine dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Declaration d'applicabilité
Art. 16(3): Declaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Conventions bilatérales d'entraide judiciaire:

Bulgarie (2004); Chine, République populaire de (1992); Chypre (2004); Corée, République populaire démocratique de (2003); Estonie (1995); EYR Macédoine (2000); Géorgie (1995); Grèce (2002); Hongrie (2001); Iran (2004); Lettonie (1995); Libye (Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste) (2008); Lituanie (1993); Moldavie, République de (1993); Mongolie (1995); Ouzbékistan (1998); Pologne (1993); République tchèque (2001); Roumanie (2002); Syrie (République arabe syrienne) (2008); Turquie (2000); Viet Nam (2000).

Liens utiles: Ministry of Justice

(Dernière mise à jour de cette page: le 21 juillet 2014)

Ukraine - Autorité compétente (art. 6)

Le Ministre ukrainien de la Justice et ses services territoriaux sont compétents pour établir une attestation de signification ou notification.

Ukraine - Autorité compétente (art. 9)

Le Ministre ukrainien de la Justice est l'autorité compétente pour recevoir des actes judiciaires par voie consulaire ou, si des circonstances exceptionnelles l'exigent, par voie diplomatique. Coordonnées:

Ministry of Justice of Ukraine
13, Horodetskogo St.
KYIV 01001
Ukraine
Telephone:+ 380 44 278 11 76 / +380 44 279 69 77
Fax:+ 380 44 278 11 76
E-mail: ilad@minjust.gov.ua or dvszag@minjust.gov.ua
Website: http://www.minjust.gov.ua
Languages of communication: English, Russian, French, Ukrainian
Contact persons: Tetyana Ryabets, Natalia Khvastunova


Venezuela

Venezuela - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Ministerio del Poder Popular Para Relaciones Exteriores
(Ministry of Popular Power for Foreign Affairs)

Coordonnées :

Adresse: Ministerio del Poder Popular para Relaciones Exteriores
Oficina de Relaciones Consulares
(Ministry of People's Power of Foreign Affairs
Office of Consular Affairs)
Avenida Urdaneta
Esquina Carmelitas a Puente Llaguno
Torre Anexo a Torre MRE Piso 1
Caracas, 1010
República Bolivariana de Venezuela
Téléphone: +58 (0) 212 806 4449/802-800, Ext. 6701-6704-6709-6713
Télécopieur: -
Courriel: relaciones.consulares@mppre.gob.ve
exhortos.rogatorias@mppre.gob.ve
Site Internet: http://www.mppre.gob.ve/ 
Personne à contacter:
  • Eulalia Tabares Roldán
    Directora General de la Oficina de Relaciones Consulares
    Director-General of the Office of Consular Affairs
    Telephone: +58 (212) 8064449 / 802-8000 Ext. 6701-6713
    E-mail: eulalia.tabares@mppre.gob.ve
  • Eudys Javier Almeida Gaona
    Director del Servicio Consular Extranjero
    Director of Foreign Consular Service
    Telephone: +58 (212) 8064449 / 802-8000 Ext. 6713
    E-mail: eudys.almeida831@mppre.gob.ve
  • Ms. Raquel Dayanna Díaz Vivas 
    Coordinadora Jurídica Internacional
    International Legal Coordinator
    Telephone: +58 (212) 8064449 / 802-8000 Ext. 6712
    E-mail: raquel.diaz@mppre.gob.ve
Langues de communication: Espagnol, anglais

 

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
The Central Authority (Bureau of Consular Relations) 
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
The methods prescribed by our domestic law. Once the service has been performed the documents are sent back to the Central Authority of the requesting State by Diplomatic Channels.
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
The Bolivarian Republic of Venezuela shall not accept documents to be served or transmitted unless they are accompanied by a corresponding translation into the Spanish language.
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
It has no costs.
Délai d’exécution: Venezuelan legislation does not establish a period of time for services to be made.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par le Venezuela dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Pas d'opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d'applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Voir: www.oas.org
- Inter-American Convention on Letters Rogatory (B-36) (Panama City, 13 janvier 1975).
- Additional Protocol to the Inter-American Convention on Letters Rogatory (B-46) (Montevideo, 8 mai 1979).
Liens utiles:  

Viet Nam

Viet Nam - Autorité centrale

Autorité(s) centrale(s):

Ministry of Justice of the Socialist Republic of Viet Nam

Coordonnées :

Adresse: Ministry of Justice
Attn: International Law Department
60 Tran Phu street
Ba Dinh district
Ha Noi city
Viet Nam
Téléphone: + 84 46273 9532
Télécopieur: + 84 6273 9359
Courriel: haguevietnam@moj.gov.vn
Site Internet: -
Personne à contacter: Private International Law Division
Langues de communication: Vietnamese (by phone); English (by email/fax/writing)

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses au Questionnaire de 2003 et/ou au celui de 2008 sur la Convention Notification)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
Ministry of Justice
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
Formal Service (Art. 5(1)(a))

The Central Authority of Viet Nam forwards the document to the competent authority or bailiff office. The competent authority or bailiff office will serve the document directly to the addressee or the person who is entitled to receive the document. In some cases where direct service is impracticable, other methods may be employed in accordance with the Civil Procedure Code; Mutual Legal Assistance Law.

Service by a particular method (Art. 5(1)(b))

In such cases, the Central Authority of Viet Nam forwards the documents to the competent authority or bailiff office. The competent authority or bailiff office may execute the service to the extent that it is not contrary to Vietnamese domestic law.

Informal delivery (Art. 5(2))

Competent authority or bailiff office performs this type of service. The addressee may refuse to accept it in any case.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
Full translation is required for any document to be served under Article 5(1)(a)(b). The competent authority or bailiff office serves the translation to the addressee together with the original.
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
Charges are only incurred if documents are served by a bailiff office or the use of a particular method of service. In that case the Central Authority will inform the Requesting State. All charges must be paid before the competent authority or bailiff office executes the request
Délai d’exécution: About 3 to 6 months
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par l’Allemagne dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition limitée
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Bilateral Agreements on mutual judicial assistance in civil and commercial matters: Slovensko-Czech and Slovakia succeed (12 October 1982); Russia (25 August 1998); People's Republic of China (19 October 1998); Hungary (18 January 1985); Mongolia(14 July 2000), Ukraine (06 April 2000); Belarus (14 September 2000); Poland (22 March 1993); Bulgaria (03 October 1986); France (24 February 1999); Lao PDR (06 July 1998); Kazakhstan (31 August 2011); Cuba (30 November 1984), Kingdom of Cambodia (22 January 2013), Chinese Taipei (2011); North Korea.
Liens utiles:  

Dernière mise à jour de cette page: le 19 janvier 2017)

Viet Nam - Autorité compétente (art. 6)

The Ministry of Justice of the Socialist Republic of Viet Nam is designated to be the Central Authority in accordance with Article 2 of the Convention and the one and only authority designated for the purpose of Article 6 and Article 9 of the Convention.

Viet Nam - Autorité compétente (art. 9)

The Ministry of Justice of the Socialist Republic of Viet Nam is designated to be the Central Authority in accordance with Article 2 of the Convention and the one and only authority designated for the purpose of Article 6 and Article 9 of the Convention.

Parties non membres de l'Organisation

Antigua et Barbuda

Antigua et Barbuda - Autorité centrale

Authorités centrales désignées :

1) The Governor General, Antigua and Barbuda
2) The Registrar of the High Court of Antigua and Barbuda, St. Johns, Antigua.

Coordonnées :

Adresse :

Registrar Supreme Court
High Street
Parliament Drive
St John's
Antigua

Téléphone :

+1 (268) 462 0609
+1 (268) 462 1585

Fax :

+1 (268) 462 3929

Courriel :

-

Site Internet :

-


Bahamas

Bahamas - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Office of the Attorney General

Coordonnées :
Adresse: Office of the Attorney General
Post Office Building
East Hill Street
P.O. Box N-3007
NASSAU
Bahamas
Téléphone: +1 (242) 502 0400
Télécopieur: +1 (242) 322 2255
Courriel:  
Site Internet:  
Personne à contacter: Mme Denise Saunders
Langues de communication: anglais

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses au Questionnaire de 2003 et/ou au celui de 2008 sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
 
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):

Personal service is the normal method unless another form is specified by the Requesting State.

The Office of the Attorney General, Central Authority invokes the assistance of a peace officer to have documents served under the Service Convention for which a fee of eighty dollars (US$80.00) is levied.

The following methods are also prescribed under Bahamian legislation: laws.bahamas.gov.bs

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
 
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):

For each attempt made by the peace officer to have the document successfully served on the individual / company the fee of eighty dollars (US$80) is charged.

If the address provided by the requesting State is incorrect and the peace officer has to verify the same by searching the Registrar General’s Companies Department to ascertain the correct address of the company, the sum of one hundred and sixty dollars (US$160) would be charged. This figure is based on the fact that he would have made an attempt to serve the documents with the address originally provided, and then on the second occasion when the correct address has been established, the documents would then be served on the company.

Délai d’exécution:  
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
 
Art. 8(2): Pas d'opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Pas d'opposition
Art. 15(2): Pas de déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

 
Liens utiles:  

(Dernière mise à jour de cette page: le 11 mai 2009)


Barbade

Barbade - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

The Registrar of the Supreme Court of Barbados

Coordonnées :
Adresse: The Registrar of the Supreme Court of Barbados
Registration Department
Coleridge Street
Bridgetown
Barbados, W.I.
Téléphone: +1 (246) 426 3461
Télécopieur: +1 (246) 426 2405
Courriel:  
Site Internet: http://www.lawcourts.gov.bb/
Personne à contacter:  
Langues de communication:  

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
l'Autorité centrale
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
Notification formelle (art. 5(1)(a))
Lorsqu’il y a notification à une personne privée, à une société  à  responsabilité limitée (au secrétaire) et à une association (à un associé), la notification personnelle est effectuée par l’intermédiaire d’un process server.  Les process servers sont des officiers du Département de l’enregistrement sous le contrôle de l’Attorney General.
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
 
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
 
Délai d’exécution:  
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
 
Art. 8(2): Pas d'opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Pas d'opposition
Art. 15(2): Pas de déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Conventions bilatérales d’entraide judiciaire: Allemagne (la Convention bilatérale entre le Royaume-Uni et l’Allemagne (Londres, 20 mars 1928 – articles 2 à 7) s’applique à la Barbade en vertu de la déclaration de la Barbade du 14 mai 1971).
Liens utiles:  

(Dernière mise à jour de cette page: le 11 septembre 2006)


Belize

Belize - Autorité centrale et informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

the Registrar of the Supreme Court of Belize
at the Ministry of Justice.

 

Coordonnées :

Adresse: the Registrar of the Supreme Court of Belize
# 1 Treasure Lane
Belize Citv
Téléphone: +501 227 0045
Télécopieur: -
Courriel: velflo@yahoo.com
Site Internet: -
Personne à contacter: Madame Velda M. Flowers
Langues de communication: -

(Dernière mise à jour de cette page: le 17 août 2016)


Botswana

Botswana - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Le Ministre d'Etat du Bureau du Président de la République du Botswana (the Minister of State in the Office of the President of the Republic of Botswana)

Coordonnées :
Adresse: Le Ministre d'Etat du Bureau du Président
P/Bag 001
Gaborone
Botswana
Téléphone: +267 395 0800
Télécopieur: +267 395 0858
Courriel: op.registry@gov.bw
Site Internet: www.gov.bw
Personne à contacter:  
Langues de communication:  

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
Tout attorney (c’est-à-dire solicitor) qui est inscrit au tableau des attorneys au Botswana est une « autorité expéditrice ». Sont inclus dans le nombre de ces attorneys tous ceux qui ont leur pratique au Botswana et ceux qui, bien qu’ils ont leur pratique en Afrique du Sud, ont été autorisés à exercer au Botswana.
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):

Notification formelle (art. 5(1)(a))
La notification est effectuée dans les affaires devant la Cour suprême (qui a compétence pour connaître les demandes dépassant P.2000.00 et les causes impliquant les statuts juridiques) par le Deputy Sheriff (qui est un officier judiciaire) et dans les causes devant les Magistrates Courts pour les différents arrondissements du Botswana (Gaborone, Lobatse, Malaphye, Serowe, Selibe-Phikwe, Francistown et Maun) par le Bailiff (qui lui aussi est un officier judiciaire).

Ceci vaut tant pour les procédures by action instituées par citation (dans lesquelles des conclusions sont déposées et des témoins témoignent oralement) que pour les procédures by application ou petition (on Notice of Motion, basé sur affidavits). Toutefois, dans le dernier cas, comme dans le cas des procédures by action autres que la procédure initiale, la notification peut également être effectuée par les attorneys ou leurs clerks.

Les méthodes suivantes sont employées :

i. Notification à une personne privée
Par notification à la personne elle-même ou, dans certains cas, à ses représentants ou membres de sa famille.
Si la notification ne peut être effectuée par les moyens normaux, la cour peut ordonner une notification alternative, le plus souvent par publicité dans un journal indiqué par la cour.
Si la cour est compétente pour connaître la cause mais que le défendeur ne réside pas dans le territoire soumis à sa juridiction, la notification est effectuée par edictal citation selon les instructions spécifiques données par la Cour suprême pour chaque cas individuel.

ii. Notification  à une personne légale
Par notification au directeur ou au secrétaire, ou au bureau enregistré de la société ou de toute autre personne légale.

iii. Notification d’universitas, d’églises, de clubs etc.
Par notification à la personne désignée à cet effet dans la Constitution de l’Universitas. Dans les autres cas, la cour indique la forme de la notification, par exemple par publication dans un journal indiqué d’une décision qui laisse à l’Universitas notifiée un délai pour fournir au tribunal une raison valable de ne pas l’appliquer (rule nisi).
Dans les Magistrates Courts, sous certaines conditions, la notification peut également être effectuée par poste sous pli recommandé.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):

The authorities designated will require all documents forwarded to them for service under the provisions of the Convention to be in duplicate and pursuant to Art. 5(3) of the Convention will require the documents to be written in, or translated into the English language.

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par le Botswana dans le cadre de la Convention Notification.

Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
 
Délai d’exécution:  
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):

Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par le Botswana dans le cadre de la Convention Notification.

Art. 8(2): Pas d'opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d'applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d'applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

 
Liens utiles:  

(Dernière mise à jour de cette page: le 12 septembre 2006)

Botswana - Autorité compétente (art. 6)

Le Greffier de la Cour supr me du Botswana est désigné comme autorité compétente pour établir le certificat dans la forme du modèle annexé à la Convention, conformément à l'article 6, paragraphe premier.

Botswana - Autorité compétente (art. 9)

En accord avec la disposition de l'article 9 de la Convention, le Ministre d'Etat du Bureau du Président est désigné pour recevoir les actes transmis par la voie consulaire.

Colombie

Colombie - Autorité centrale et informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

Ministerio de Relaciones Exteriores
Dirección de Asuntos Migratorios, Consulares y Servicio al Ciudadano

Coordonnées :

Adresse: Ministerio de Relaciones Exteriores
Dirección de Asuntos Migratorios, Consulares y Servicio al Ciudadano
Edificio Luis López de Mesa
Carrera 6, Número 9 – 46
Bogotá D.C.
COLOMBIA
Téléphone: +57 (1) 381 4000
Télécopieur: +57 (1) 381 4747 / +57 561 1796
Courriel: margarita.manjarrez@cancilleria.gov.co
daniel.escobar@cancilleria.gov.co
Site Internet: www.cancilleria.gov.co
Personne à contacter: Embajadora Margarita Eliana Manjarrez Herrera
Directora de Asuntos Migratorios, Consulares y Servicio al Ciudadano

Daniel Ricardo Escobar Cardozo
Coordinador Grupo Interno de Trabajo de Asuntos Consulares
Langues de communication: espagnol

 

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
 
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
 
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
 
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
 
Délai d’exécution:  
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétents
(art. 10(b)):
 
Autre information

Il est recommandé de remplir les blancs de la Formule en espagnol (voir cependant Art. 7(2))

Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
 
Art. 8(2):  
Art. 10(a):  
Art. 10(b):  
Art. 10(c):  
Art. 15(2):  
Art. 16(3):  
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

 
Liens utiles:  

(Dernière mise à jour de cette page: le 19 décembre 2018)


Koweït

Koweït - Autorité centrale (art. 2, 18)

Autorité(s) centrale(s):

Ministry of Justice International Relations Department

Coordonnées :

Adresse: The State of Kuwait
Ministry of Justice
International Relations Department
Ministries Complex
Building No 14
P.O. Box 6
Safat 13001
Kuwait City
Téléphone: +965 2248 6701 / +965 2248 6367
Télécopieur: +965 2244 2475 / +965 2245 0639
Courriel: ird@moj.gov.kw
Site Internet: Ministry of Justice
Ministry of Justice - Directory
Personne à contacter: Hanadi Ahmad Abdulrahman
Asst. Director, International Relations Department
Langues de communication: arabe, anglais

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses aux Questionnaires sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
Ministry of Justice
International Relations Department
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
The Central Authority receives the requests and sends them to the competent authorities for service in accordance with Articles (5-21) from the Convention.
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
Yes. Requires the availability of two copies of judicial documents translated into the Arabic language, and the addressee may optionally accept them if not translated.
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
Aucun frais
Délai d’exécution: Less than two months
Implemented within 2 to 3 months.
Officiers ministériels, fonctionnaires ou autres personnes compétentes (art. 10(b)) : Object to the manner of service provided for in Article 10 of the Convention.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par le Koweït dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Pas de déclaration sur l’applicabilité (voir la déclaration confirmant la non-applicabilité)
Art. 16(3): Déclaration d’applicabilité
Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

The Service Convention does not prevent the implementation of bilateral agreements in the civil field between Kuwait and other countries. 

Conventions bilatérales d’entraide judiciaire : Bulgarie, Egypte (ratifiée par la loi 96/1977) ; Liban ; Maroc (ratifiée par la loi 43/1998) ; Tunisie (ratifiée par la loi 123/1977) ; Turquie.

Une convention multilatérale d’entraide judiciaire a été conclue entre les Etats du Co-operation Council for the Arab States of the Gulf : Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman, Qatar (ratifiée par la loi 44/1998).

Co-operation Council for the Arab States of the Gulf

www.gcc-sg.org/eng/

Liens utiles:  

(Dernière mise à jour de cette page: le 20 août 2015)

Koweït - Autorité compétente (art. 6)

le Ministère de la Justice

Koweït - Autorité compétente (art. 9)

Ministry of Justice
International Relations Department

Malawi

Malawi - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

The Registrar of the High Court of Malawi

Coordonnées :
Adresse: The Registrar of the High Court of Malawi
P.O. Box 30244
Blantyre 3
Malawi
Téléphone: +265 670 255
+265 677 223
Télécopieur: +265 670 938
+265 670 213 
Courriel: highcourt@sdnp.org.mw
Site Internet: www.sdnp.org.mw/ruleoflaw/highcourt/
Personne à contacter: Hon. Mr Sylvester A. Kalembera
The Registrar
Langues de communication:  

Informations pratiques:
(Les informations suivantes ont été fournies par les autorités étatiques concernées ou ont été obtenues à partir des réponses au Questionnaire de 2003 sur la Convention Notification.)

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
The Registrar of the High Court of Malawi
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):

Notification formelle (art. 5(1)(a))
La notification est effectuée par un officier de la High Court ou de toute Cour inférieure.

Notification personnelle
a. à une personne privée – par notification personnelle au défendeur. Dans les cas où la notification personnelle s’avère irréalisable, le juge peut autoriser la notification par substitution ;

b. à une société ou autre personne légale – par notification au directeur ou au secrétaire de la société ou personne légale, ou au bureau enregistré de celle-ci.

Exigences de traduction
(art. 5(3)):
 
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
 
Délai d’exécution:  
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
 
Art. 8(2): Pas d'opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition 
Art. 10(b): Pas d'opposition
Art. 10(c): Pas d'opposition
Art. 15(2): Pas de déclaration d’applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d’applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Allemagne (la Convention bilatérale entre le Royaume-Uni et l’Allemagne (Londres, 20 mars 1928 – articles 2 à 7) s’applique au Malawi en vertu de la déclaration du Malawi du 18 mars 1967).
Liens utiles:  

(Dernière mise à jour de cette page: le 25 septembre 2006)


Nicaragua

Nicaragua - Autorité centrale (art. 2)

Supreme Court of Justice
Corte Suprema de Justicia
Km. 7 1/2 Carretera Norte
Nicaragua
Tel./Fax.: +(00505)22448000- 22448067
Website: www.poderjudicial.gob.ni
E-mail: montenegro@poderjudicial.gob.ni

Contact Person:

  • Dr. Ruben Montenegro Espinoza
    Secretario, Corte Suprema de Justicia

Pakistan

Pakistan - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

The Solicitor, Ministry of Law and Justice

Coordonnées :
Adresse: The Solicitor
Ministry of Law and Justice
R Block, Pak. Sectt.
Islamabad
Pakistan
Téléphone: + 92 51 920 1367
+ 92 51 922 1255
+ 92 51 920 9265
Télécopieur:  
Courriel:  
Site Internet: www.molaw.gov.pk
Personne à contacter:  
Langues de communication:  

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
 
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
 
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
 
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
 
Délai d’exécution:  
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par le Pakistan dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition (voir les déclarations)
Art. 10(b): Pas d'opposition (voir les déclarations)
Art. 10(c): Pas d'opposition (voir les déclarations)
Art. 15(2): Déclaration d’applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d’applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

 
Liens utiles:  

(Dernière mise à jour de cette page: le 25 septembre 2006)

Pakistan - Autre autorité (art. 18)

"Registrars of Lahore High Court Lahore, Peshawar High Court Peshawar, Baluchistan High Court Quetta, and the High Court of Sind, Karachi", dans leur juridiction territoriale respective.

Pakistan - Autorité compétente (art. 6)

The certificate prescribed by Article 6 of the Convention if not completed by a judicial authority shall be completed or countersigned by the Registrars of the High Courts.

Saint-Marin

Saint-Marin - Autorité centrale & informations pratiques

(informations précédentes) 

Autorité centrale (à partir du 27 janvier 2010) :

le Tribunale Unico de la République de Saint-Marin

Coordonnées :
Adresse: Tribunale Unico of the Republic of San Marino
Via 28 Luglio n. 194
47893 Borgo Maggiore
Repubblica di San Marino
Téléphone: +378 0549 885 435 
Télécopieur: +378 0549 882 598
Courriel: aia.tribunale@pa.sm
Site Internet:  
Personne à contacter: Avv. Davide Gasperoni
Avv. Silvia Ricci
Langues de communication: italien, anglais, français

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
Judicial authorities and those that have jurisdictional functions 
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
Formal service (Art. 5(1)(a))
Formal service under Article 5(1) of the Convention, on the other hand, is the only permissible. The original document must be served and any attachments thereto have been prepared in Italian or have optherwise been translated into Italian. 
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
Service requested within the meaning of Article 5(1) of the Convention requires that all documents to be served must be prepared in Italian or that a legalized and sworn translation in Italian be attached thereto.
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):

The costs proceeding from each request for service in accordance with Article 5(1)(a)(b) have to be paid in advance in the amount of 50,00 Euro.

The payment of service costs should be made to:

Ufficio Registro e Ipoteche della Repubblica di San Marino
Via 28 Luglio n. 196
47893 Borgo Maggiore
Repubblica di San Marino
SWIFT CODE: ICSMSMSMXXX
IBAN SM44 A032 2509 8000 0001 0005 403

Copy of payment should be attached to the documents.

Délai d’exécution: The service of documents is usually processed within 4-6 weeks excluding the time required for shipment.
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par Saint-Marin dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Opposition
Art. 10(b): Opposition
Art. 10(c): Opposition
Art. 15(2): Déclaration d’applicabilité
Art. 16(3): Pas de déclaration d’applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

Liens utiles:  

(Dernière mise à jour de cette page: le 25 janvier 2012)

Saint-Marin - Autorité compétente (art. 6)

Le Seul Tribunal de la République de Saint-Marin
Via XVIII Luglio n. 194
47893 Borgo Maggiore
Repubblica di San Marino

Saint-Marin - Autorité compétente (art. 9)

le Secrétariat d'Etat aux Affaires Etrangères

Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Saint-Vincent et les Grenadines - Autorité centrale

Autorité centrale désignée

le Greffier de la Cour suprême

Coordonnées :

Adresse :

High Court:
Ms Colleen Mc Donald
Registrar
High Court
KINGSTOWN
St. Vincent and the Grenadines

Téléphone :

+1 784 451 2945

Fax :

+1 784 457 1888

Courriel :

mailto:svgregistry@vincysurf.com

Site Internet :

-

(Dernière mise à jour de cette page: le 6 décembre 2011)

Saint-Vincent-et-les-Grenadines - Autorité compétente (art. 6)

(Traduction)
L'Autorité compétente pour établir une attestation d'exécution conformément à l'article 6 de la Convention est le Greffier de la Cour suprême à Kingston .

(Dernière mise à jour de cette page: le 7 mars 2008)

Saint-Vincent-et-les-Grenadines - Autorité compétente (art. 9)

(Traduction)
Conformément aux dispositions de l'article 9 de la Convention, l'Autorité centrale recevra les actes transmis par la voie consulaire.

(Dernière mise à jour de cette page: le 7 mars 2008)


Seychelles

Seychelles - Autorité centrale & informations pratiques

Autorité(s) centrale(s):

The Registrar of the Supreme Court

Coordonnées :
Adresse: The Registrar of the Supreme Court
Supreme Court
PO Box 157
Victoria
Republic of Seychelles
Téléphone: +248 4 224 224
Télécopieur: +248 4 224 197
Courriel:  
Site Internet:  
Personne à contacter:  
Langues de communication:  

 

Informations pratiques:

Autorités expéditrices
(art. 3(1)):
 
Formes de signification ou de notification
(art. 5(1)(2)):
 
Exigences de traduction
(art. 5(3)):
 
Frais d’exécution d’une demande de signification ou de notification
(art. 12):
 
Délai d’exécution:  
Opposition et déclarations
(art. 21(2)):
Cliquer ici pour consulter toutes les déclarations faites par les Seychelles dans le cadre de la Convention Notification.
Art. 8(2): Opposition
Art. 10(a): Pas d'opposition
Art. 10(b): Informations supplémentaires – voir les déclarations
Art. 10(c): Informations supplémentaires – voir les déclarations
Art. 15(2): Déclaration d’applicabilité
Art. 16(3): Déclaration d’applicabilité

Voies dérogatoires (accords bilatéraux ou multilatéraux ou loi interne ouvrant d’autres voies de transmission)
(art. 11, 19, 24 et 25)

Clause de non-responsabilité
Les informations présentées ici peuvent être incomplètes ou imparfaitement mises à jour. Veuillez contacter les autorités concernées pour vérifier ces informations.

 
Liens utiles:  

(Dernière mise à jour de cette page: le 2 octobre 2006)