Ignacio Goicoechea a rejoint le Bureau Permanent en 2005 en tant que Collaborateur juridique de liaison pour l'Amérique latine puis a été nommé Collaborateur juridique principal en juin 2011. Il est spécialisé dans la protection internationale des enfants et l'entraide judiciaire internationale.
Sa fonction principale consiste à diriger le bureau pour l'Amérique latine de la Conférence de La Haye, situé à Buenos Aires, en Argentine. L'un des objectifs principaux de son travail est de faciliter la bonne mise en œuvre et le fonctionnement pratique des Conventions de La Haye dans la région et d'inciter les gouvernements et les parties prenantes d'Amérique latine à participer activement aux travaux menés par la Conférence de La Haye.

À son arrivée au sein de l'Organisation, M. Goicoechea était chargé de l'élaboration et de la mise en œuvre du Programme spécial pour l'Amérique latine, conçu pour conforter le fonctionnement régional de la Convention de La Haye de 1980 sur l'enlèvement d'enfants au moyen d'une série de programmes de formation à destination des juges et des Autorités centrales.

Avant de débuter sa carrière à la Conférence de La Haye, M. Goicoechea a travaillé pendant 11 ans comme consultant juridique pour le Ministère des Affaires étrangères de la République argentine, au sein du département de l'entraide judiciaire internationale. Il agissait essentiellement en qualité de membre de l'Autorité centrale pour différentes Conventions, notamment la Convention Enlèvement d'enfants, la Convention Notification et la Convention Obtention des preuves, ainsi que pour d'autres instruments adoptés sous l'égide de l'Organisation des États américains (OÉA) et du Marché commun du Sud (Mercosur). Il a également exercé en tant qu'avocat pendant 10 ans dans le secteur privé, principalement dans les domaines du droit commercial, du droit international privé et de la propriété intellectuelle.

M. Goicoechea a obtenu son diplôme de droit en 1993 à l'Université de Buenos Aires. Il a ensuite suivi une formation officielle au sein de la Asociación Iberoamericana para la Resolución Alternativa de Disputas (AIRAD) qui lui a permis de devenir médiateur en 1995. Il a enseigné le droit international privé en tant que professeur assistant à Buenos Aires, à l'Université John F. Kennedy et à l'Université El Salvador.

M. Goicoechea est souvent convié à donner des présentations et à animer des formations sur le thème du droit international privé dans les Amériques et le reste du monde ; il est par exemple intervenu lors du prestigieux Programme externe de l'Académie de droit international de La Haye (en 2012) et du Séminaire de droit international de 2008 organisé par l'OÉA. Il a rédigé plusieurs articles sur différentes questions liées à la protection des enfants, qui sont parus dans un large éventail de publications. Il est notamment l'auteur d'un article sur la Convention Enlèvement d'enfants de 1980, paru en espagnol dans Family Litigation, édité par George L. Kielmanovich et Diego Benavides (2008) ; un article sur la Convention Recouvrement des aliments de 2007, paru en espagnol dans Latin American Family Law, édité par Nora Lloveras et Marisa Herrera (2010) ; et un article sur l'enlèvement international d'enfants, intitulé « Aspectos Prácticos de la Sustracción Internacional de Menores », paru en espagnol dans la Revista de Derecho de Familia No 30, édité par Lexis Nexis (2005).